afin


afin
(a-fin) conj.
Marque la fin pour laquelle on agit, le but qu'on se propose. Afin se joint à la préposition de, suivie d'un infinitif, ou à la conjonction que, suivie du subjonctif. Ils envoyèrent un courrier afin de faire savoir. Afin que cela soit plus facile.
   Afin que les mauvais exemples et les mauvais discours ne surprennent point leur ignorance, FLÉCH. Serm. II, 286.
   La plupart des hommes croient faussement qu'il leur suffit d'être inutiles ou dans l'indigence, afin que la république soit engagée à les placer ou à les secourir, LA BRUYÈRE 2.
   Afin de tourner ensuite nos armes contre cet autre ennemi plus puissant, FÉN. Tél. XI.
   Le marchand surfait sa marchandise pour la vendre plus cher qu'elle ne vaut ; il a des marques fausses et mystérieuses, afin qu'on croie n'en donner que son prix ; un mauvais aunage, pour en livrer le moins qu'il se peut ; et il a un trébuchet, afin que celui à qui il l'a livrée, la lui paye en or qui soit de poids, LA BRUY. 6.
   Tu m'as laissé la vie, afin qu'elle te serve, CORN. Héracl. I, 2.
   1. Peut-on commencer par afin de et finir par afin que ? Par exemple, peut-on dire : Afin de faire voir mon innocence à mes juges, et que l'imposteur ne triomphe pas de la vérité ? Du temps de Vaugelas, plusieurs blâmaient cette manière de parler. Mais c'est pousser trop loin le scrupule ; de bons auteurs ont donné l'exemple de cette tournure, qui a quelquefois de l'élégance en variant la construction.
   Afin de juger plus sainement, et que nous ne pensions pas que..., DESC. Méth..
   Le marchand fait des montres pour donner de sa marchandise ce qu'il y a de pire ; il a le cati et les faux jours, afin d'en cacher les défauts et qu'elle paraisse bonne, LA BRUY. 6.
   2. Quand on veut mettre entre afin et le verbe qu'il régit une incise, il faut toujours se servir de afin que, et non de afin de :
   Charles XII projetait de passer l'hiver dans l'Ukraine, afin que, s'étant assuré de ce pays, il pût conquérir la Moscovie au printemps prochain, VOLT. Ch. XII, 4.
   AFIN, POUR. Ces deux mots signifient qu'une chose est faite en vue d'une autre, et, dans une foule de circonstances, ils sont exactement synonymes. Il travaille pour s'instruire, ou il travaille afin de s'instruire n'offrent aucune différence sensible. Cependant il y aura des cas où le sens étymologique, qui est dans afin (à fin), se réveillera et indiquera un but plus particulier, une intention plus précise. Ainsi, toutes les fois que cette idée précise manquera, il faudra se servir de pour, qui est plus indéterminé. Dans cette phrase : Pour faire telle chose, il suffit que.... il faut que.... il est nécessaire de.... pour est préférable à afin. En résumé, afin ne peut pas se mettre dans tous les cas ou pour s'emploie ; mais pour peut se mettre dans tous les cas où afin est usité, pour étant plus général.
   XIVe s.
   Si comme l'armeuriers tent affin que le cheval soit bien armé ; et le chevalier le veult affin que il se combate, ORESME Eth. 11.
   Afin que par semblables guises il peussent les leurs terres deffendre et gouverner, BERCHEURE f° 1.
   Afin de les chacier de la terre et de les arester, BERCHEURE f° 7, verso..
   XVe s.
   Afin que ce soit chose ferme et estable à toujours, Bibl. des Chartes, 1re série, t. V, p. 487.
   Il se commença à aider et escarmoucier d'icelle pelle, afin de pouvoir trouver et recouvrer ses diz chaperon et bonnet, ib. p. 489.
   XVIe s.
   Et si avoit, afin que l'entendez, Son arc alors et ses yeux desbandez, MAROT I, 344.
   Par leurs mains seras souslevé, Afin que d'adventure Ton pied ne choppe et soit grevé Contre la pierre dure, MAROT IV, 306.
   À fin qu'ils n'attirassent l'ire des dieux sur eulx, MAROT I, 19.
   À et fin, s. f. picard, achafin ; vermandois, acerfin.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • afin — afin …   Dictionnaire des rimes

  • afin de — ⇒AFIN DE, loc. prép., AFIN QUE, loc. conj. Locution prépositionnelle ou locution conjonctive exprimant l idée d intention et de but. I. Afin de, loc. prép. A. [Le sujet de l inf. est le même que celui du verbe princ.] 1. [Il désigne une pers.] :… …   Encyclopédie Universelle

  • afin — AFIN. Conjonction qui dénote la fin pour laquelle on fait quelque chose. Afin a deux régimes; l un avec que, et le subjonctif, Afin que vous lesachiez; et l autre avec la préposition de, et l infinitif, Afin de pouvoir dire, afin d obtenir cette… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • afin\ de — [ afɛ̃də ] loc. prép., afin que [ afɛ̃kə ] loc. conj. • XIVe; pour à fin de, que (cf. à seule fin de) ♦ Marquent l intention, le but. ⇒ pour. Afin de, et l inf. Afin que, et le subj. « Donnez !... Afin qu un blé plus mûr fasse plier vos granges;… …   Encyclopédie Universelle

  • afin — de (+ inf.). Loc. Prép. marquant l intention, le but. On écrème le lait afin de faire le beurre. d2./d Afin que (+ subj.). Loc. conj. marquant l intention, le but …   Encyclopédie Universelle

  • afin — Afin, Conjonction qui denote la Fin pour laquelle on fait quelque chose. Il a deux regimes, l un avec que & le subjonctif. Afin que vous le sachiez; & l autre avec la préposition de, & l Infinitif. Afin de pouvoir dire, afin d obtenir cette grace …   Dictionnaire de l'Académie française

  • afin — afȋn prid. DEFINICIJA ob. u: SINTAGMA afina funkcija realne varijable x mat. funkcija oblika y = ax + b; linearna funkcija; afina geometrija mat. dio geometrije koji proučava invarijantna svojstva afinih transformacija; afina transformacija mat.… …   Hrvatski jezični portal

  • afín — adjetivo 1. Que está próximo o unido a otra cosa: campos afines. 2. Que tiene en común con otra persona o cosa algún rasgo o carácter: gustos afines, costumbres afines …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • afin de — afin que voir fin …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • afín — (Del lat. affīnis). 1. adj. Próximo, contiguo. Campos afines. 2. Que tiene afinidad con otra cosa. 3. com. Pariente por afinidad …   Diccionario de la lengua española