cerner


cerner
(sèr-né) v. a.
   Entourer comme d'un cerne.
   Dejà des bois épais qui cernent les remparts La vaste profondeur cache vos étendards, VIENNET Clov. III, 10.
   Par extension, investir, surveiller tout autour, de manière à empêcher de fuir, etc. La place, la maison fut cernée. Il fut immédiatement cerné par les assistants et désarmé.
   Fig. Cerner quelqu'un, l'obséder, l'entourer de conseils, de gens apostés, le circonvenir.
   Enlever une bandelette circulaire. Cerner l'écorce d'un arbre.
   Vitruve dit qu'avant d'abattre les arbres il faut les cerner par le pied jusque dans le coeur du bois, et les laisser ainsi sécher sur pied, BUFF. Expér. sur les végét. 2e mém..
   Détacher tout autour. Cerner des noix, en faire des cerneaux en les détachant de la coque.
   En chirurgie, cerner une tumeur, la circonscrire tout entière par une incision, pour l'extirper.
   Terme de jardinage. Cerner un arbre au pied, creuser tout autour pour l'enlever avec des racines ou pour y mettre du terreau tout autour.
   Se cerner, v. réfl. Devenir cerné. Les yeux de cet enfant se cernent.
   XVIe s.
   Petitz demy coulteaux, dont les petiz enfans cernent les noix, RAB. Garg. I, 27.
   Faut tout premierement cerner le nombril, PARÉ I, 1.
   Les mains de ceux qui cernent les noix nouvelles en sont noircies pertinacitement, PARÉ XXV, 46.
   Circinare, de circinus (voy. cerne) ; norm. cêner.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cerner — Corporation Type Public Traded as NASDAQ: CERN NASDAQ 100 Component …   Wikipedia

  • cerner — [ sɛrne ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; lat. circinare, de circinus → cerne 1 ♦ Entourer comme d un cerne. ⇒ encercler, envelopper. « L horizon qui cerne cette plaine, c est celui qui cerne toute vie » (Barrès). 2 ♦ Par ext. (1798) Entourer… …   Encyclopédie Universelle

  • cerner — CERNER. v. a. Faire un cerne autour de quelque chose. Cerner l écorce d un arbre. f♛/b] On dit, Cerner une place, cerner un corps de troupes, pour dire, Leur ôter toute communication, tout moyen de secours extérieur. [b]f♛/b] On dit par extension …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cerner — cerner(se) 1. ‘Cribar [algo] con el cedazo’ y, como pronominal, dicho de un ave, ‘mantenerse sobre un mismo lugar batiendo las alas’ y, dicho de un mal, ‘amenazar de cerca’. Verbo irregular: se conjuga como entender (→ apéndice 1, n.º 31). La… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • cerner — Cerner. v. a. Faire un cerne autour de quelque chose. Cerner l escorce d un arbre. On dit, Cerner des noix, pour dire, Tirer le cerneau hors de la coque …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cerner — verbo transitivo 1. Separar (una persona) la parte más fina de [una cosa] con el cedazo: Hay que cerner el tomate, y separar la piel y las pepitas. Ciérnase la harina y sepárense todas las impurezas. verbo pronominal 1 …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • cerner — Cerner, c est faire un cercle, un tour, environner, tournoyer quelque chose, et vient de Circinnare par syncope de la syllabe ci, et enciser les arbres, Circuncidere, vel cingere arbores. Cerner des noix, Enucleare iuglandes …   Thresor de la langue françoyse

  • cerner — (Del lat. cernĕre, separar). 1. tr. Separar con el cedazo la harina del salvado, o cualquier otra materia reducida a polvo, de suerte que lo más grueso quede sobre la tela, y lo sutil caiga al sitio destinado para recogerlo. 2. Atalayar, observar …   Diccionario de la lengua española

  • CERNER — v. a. Faire un cerne autour de quelque chose. Cerner l écorce d un arbre.   Il signifie aussi, Détacher, séparer une chose de ce qui l environne. Cerner des noix, Les séparer de leur coque pour en faire des cerneaux. Cerner un arbre au pied,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CERNER — v. tr. Entourer, investir un lieu de manière à ôter toute communication, tout moyen de secours extérieur ou de fuite à ceux qui s’y trouvent. Cerner une place de guerre. Cerner un corps de troupes. Les gendarmes cernèrent la maison où il s’était… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.