chantier


chantier
chantier 1.
(chan-tié ; l'r ne se lie pas ; au pluriel l's se lie : les chan-tié-z et les tonneaux) s. m.
   Pièce de bois sur laquelle on couche des tonneaux dans le cellier, dans la cave. Avoir, mettre du vin sur le chantier.
   Morceau de bois ou de pierre qui sert à maintenir le bloc, la pièce de bois que travaille un maçon, un charpentier.
   Terme de marine. Bloc de bois sur lequel porte la quille d'un vaisseau en construction ou en radoub.
   Pièce de bois qui sert à caler et à assujettir dans les navires les colis, barriques, ballots, etc.
   Appareil qui porte les manivelles du cordier.
   Dans les trains de bois, bûche ou perche entaillée pour la liaison d'un certain nombre d'autres bûches.
   XIVe s.
   Le sire de St-Vallery aura le vin au prix qu'il couste au bourgeois sur les gantiers [chantiers], DU CANGE cantarium..
   Portug. canteiro ; ital. cantiere ; bas-latin, cantarium, pièce de bois sur laquelle on couche les barriques de vin ; du latin canterium, chevron.
————————
chantier 2.
(chan-tié) s. m.
   Lieu où l'on couche, où l'on dispose certains objets pour les conserver en dépôt ou les travailler. On empile dans des chantiers couverts ou en plein air le bois à brûler, le bois de charpente ou de charronnage. Aller au chantier. Choisir du bois dans un chantier. On établit des chantiers pour y déposer et travailler le bois et la pierre d'un bâtiment en construction.
   Avoir du vin en chantier, mettre du vin en chantier, avoir, disposer dans la cave des pièces de vin pour les mettre en bouteilles ou pour les boire.
   Terme de marine. L'endroit où l'on construit des vaisseaux, des navires. Mettre un navire sur le chantier. On a dit autrefois, considérant le chantier comme un lieu couvert, mettre sous le chantier.
   Il prouva si bien ses idées que le roi en fut convaincu et fit changer tous les vaisseaux de 50 ou 60 canons qui étaient sous les chantiers pour n'en faire que de grands tels que M. Renau les demandait, FONTEN. Renau..
   Fig. et familièrement. Mettre, avoir un ouvrage sur le chantier, en parlant d'un artiste ou d'un auteur, commencer un ouvrage, y travailler.
   Populairement. La pauvre femme a déjà quatre enfants, sans compter un cinquième sur le chantier, c'est-à-dire dont elle est grosse.
   Chantier d'équarrissage, emplacement où l'on abat les animaux destinés à être abattus, et où l'on équarrit les animaux abattus ou morts naturellement.
   Table ou pierre sur laquelle on travaille le marbre.
   Solives garnies d'étoffe pour déposer les glaces.
   XIIIe s.
   Ma fame r'a enfant eü, Qu'un mois entier Me r'a geü sur le chantier, RUTEB. 17.
   Sathan, plus de sept anz ai tenu ton sentier ; Maus chans m'ont fet chanter li vin de mon chantier, RUTEB. II, 95.
   XIVe s.
   Que toutes manieres de boes, gravois feussent ostées et mises hors des voiries et chantiers, DU CANGE chanterium..
   XVe s.
   Pourquoi est-ce un pater noster Que pas un ores ne lui donne ? Pource qu'ayant vin en chantier, Il n'en faisoit boire à personne, BASSELIN LVII.
   .... et par grans cours Où grans chantiers de busche furent sours [dressés], CHRIST. DE PISAN Dit de Poissy..
   XVIe s.
   .... Ains l'ayant honnestement ensepvely, et basty un chantier de bois, le convoyerent en armes au feu de ses funerailles, AMYOT Othon, 24.
   .... Quoique la riviere fust lors tres grande et à borde chantier, D'AUB. Hist. II, 451.
   Arrivant sur le chantier au point du jour, tout cela passa la riviere, D'AUB. ib. III, 31.
   Joieuse sauta du chantier dans le Tar et s'y noia, D'AUB. ib. 270.
   Ils se cacherent derriere le chantier du canal, D'AUB. ib. 440.
   Souvent le bois est demeuré en chantier au bord de la mer, dont l'escorce se sera alterée et pourrie, PARÉ XVI, 7.
   Berry, chantier, bord d'une rivière : la Loire coule à plein chantier ; bas-lat. canterium, quartier de terre, chanterium, lieu entouré de murs. D'après les sens donnés soit par le bas-latin soit par le français, le chantier est une place, un espace vide où l'on entasse du bois, où l'on radoube un vaisseau, où l'on travaille quoi que ce soit ; un chantier de bois au XVIe siècle est aussi un tas de bois, c'est-à-dire un tas où le bois est de chantier, de champ, couché ; un chantier est la cave, le cellier où est le vin, avoir du vin en chantier ; enfin un chantier est un coin, un bord, par exemple le bord d'une rivière. Tous ces sens se ramènent au radical cant, coin, bord, qui est dans canton et dans champ 2. Du reste il y a eu confusion avec chantier, pièce de bois.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
2. CHANTIER. Ajoutez :
   Nom donné, dans les parcs d'huîtres, à une levée de terre sur laquelle les amareilleurs circulent.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chantier — [ ʃɑ̃tje ] n. m. • fin XIIe « pièce de bois, étai »; lat. canterius « mauvais cheval » 1 ♦ Techn. Support. Madrier sur lequel on pose les tonneaux. Mettre du vin sur le chantier. Spécialt Pièce servant de support à qqch. que l on façonne. Poser… …   Encyclopédie Universelle

  • chantier — CHANTIER. s. mas. Grande place où l on arrange, où l on entasse des piles de gros bois à brûler, ou de charpente, ou de charronnage. Les chantiers sont pleins, on ne manquera pas de bois. Ce Marchand de bois a son chantier bien garni. [b]f♛/b] On …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chantier — CHANTIER. s. m. Grande place où l on arrange, où l on entasse des piles de gros bois à brusler, ou de charpente, ou de charonnage. Les chantiers sont pleins, on ne manquera pas de bois. ce Marchand a son chantier bien garni. Il se dit aussi des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chantier — Chantier, m. acut. Est la bouttique ou magazin où les marchans de bois d oeuvre, comme poultres, solives, chevrons, ais et autres telles grosses pieces tiennent leur marchandise, et le bois de destail pour brusler, et vient de ce mot Latin… …   Thresor de la langue françoyse

  • CHANTIER — n. m. Lieu où l’on range, où l’on entasse des piles de gros bois à brûler, de bois de charpente, ou de charronnage. Les chantiers sont pleins, on ne manquera pas de bois. Ce marchand de bois a son chantier bien garni. Il se dit également du Lieu… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • CHANTIER — s. m. Grande enceinte où l on arrange, où l on entasse des piles de gros bois à brûler, de bois de charpente, ou de charronnage. Les chantiers sont pleins, on ne manquera pas de bois. Ce marchand de bois a son chantier bien garni.   Il se dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Chantier — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Chantier », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le terme chantier peut désigner : un… …   Wikipédia en Français

  • chantier — nm. ; grand désordre, pagaille : CHANTYÉ (Albanais 001, Saxel 002), shantî anc. (001, 002). A1) pièce // morceau chantier de bois, de pierre ou de métal, poutre, madrier, cale, servant de socle, de support chantier à un tonneau dans une cave // à …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • chantier — chantié m. chantier ; atelier fr. . expr. : sortir dau chantier : tirer d embarras, sortir du pétrin. voir atalier, fangàs, jambin, obrador …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Chantier — nm place vague, cour anc. fr. Voir Champetier …   Glossaire des noms topographiques en France


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.