chasser


chasser
(cha-sé) v. a.
   Poursuivre le gibier, les bêtes fauves, pour les tuer ou les prendre. Chasser le renard.
   Il se dit aussi des animaux qui poursuivent une proie. Le lion chasse les gazelles. L'aigle chassant les oiseaux, les lièvres et les lapins.
   Terme de marine. Chasser un navire, lui donner chasse, le poursuivre.
   Chasser la terre, s'en approcher.
   Faire marcher devant soi, pousser en avant. Chasser les sangliers dans les toiles.
   Par extension, chasser l'ennemi devant soi, le forcer à se retirer, le poursuivre.
   Pousser en avant. Le vent chasse la pluie, la neige de ce côté.
   Qu'ils soient comme la poudre et la paille légère Que le vent chasse devant lui, RAC. Esth. III, 3.
   La poudre chasse le plomb.
   Il eût fallu 150 livres de poudre pour chasser de tels boulets, VOLT. Moeurs, 91.
   Chasser un clou, le faire sortir avec un marteau de l'endroit où il est entré.
   Chasser à force, ou, simplement, chasser, faire entrer de force. Chasser à force un clou ou une cheville. Les tonneliers chassent à force les cerceaux pour bien serrer les douves.
   Terme de manége. Chasser son cheval, le porter en avant en serrant les jambes.
   Mettre dehors, forcer de sortir, au propre et au figuré. Chasser quelqu'un du sénat. La nuit nous chassa de la forêt. Il fut chassé du théâtre au milieu des sifflets. Chasser du corps un poison. Chassez les craintes qui vous obsèdent. Les remèdes qui chassent les fièvres.
   Vous pouvez, comme maître absolu de son sort, Le servir, le chasser, le livrer vif ou mort, CORN. Pomp. I, 1.
   C'est peu de t'avoir fui, cruel, je t'ai chassé, RAC. Phèd. II, 5.
   Puisque c'est la chasser, Seigneur, je me retire, CORN. Nicom. III, 6.
   Son amour conjugal chassant le paternel...., CORN. ib. III, 7.
   Quel péril ou plutôt quel chagrin vous en chasse ?, RAC. Phèd. I, 1.
   L'ardeur de s'enrichir chassa la bonne foi, BOILEAU Épît. IX..
   Rien ne peut chasser cette image cruelle, MOL. Psyché, I, 1.
   Chassez de vos regards la plainte et le reproche, VOLT. Zaïre, II, 1.
   Poétiquement.
   Le jour a trois fois chassé la nuit obscure, RAC. Phèdr. I, 3.
   Écarter ce qui importune. Chasser les mouches. Le vinaigre chasse le mauvais air.
   Fig. En termes d'escrime, chasser les mouches, parer au hasard.
   Congédier, renvoyer une personne par mécontentement. Chasser un domestique.
   V. n. Chasser au fusil, au furet, au chien courant, aller à la chasse des animaux avec un fusil, un furet, etc. Chasser à beau bruit. Chasser à cor et à cri.
   Chasser au loup, au renard, faire la chasse du loup, du renard.
   Chasser bien, se dit d'un chien qui se comporte bien à la chasse.
   Chasser de gueule, aboyer en parlant d'un limier, qui naturellement est secret. Se dit aussi d'un braque ou d'un épagneul qui mène à la voix un lièvre ou un lapin.
   Ce chien chasse de haut vent, il chasse contre le vent.
   En parlant des chiens, chasser de race, chasser par race, par le fait de la race (de ici est pour par).
   Absolument et fig. Être d'ancienne race.
   Je prétends être noble, et non pas, Dieu merci, De ceux qui seulement le sont così, così (couci-couci) ; Je chasse de plus loin, et ferais bien voir comme L'aïeul de mon aïeul était très gentilhomme, TH. CORN. Don Bertran de Cigaral, IV, 1.
   Fig.
   Donner la chasse, poursuivre pour prendre.... Les Delhys et les Slaves, Vils esclaves dressés à chasser aux esclaves, LAMART. Harold, 34.
   Aux maris gaîment vous chassez ; Pour vous je suis trop jeune encore, BÉRANG. Passez j. filles..
   Fig. et familièrement, chasser sur les terres d'autrui, entreprendre sur les droits de quelqu'un, sur ses attributions.
   Fig. et familièrement, cet homme chasse bien au plat, il a bon appétit, il mange volontiers chez les autres.
   Familièrement, leurs chiens ne chassent pas ensemble, se dit de deux personnes qui ne sont pas en bonne intelligence.
   Terme de marine. Ce bâtiment chasse sur les ancres, il les entraîne, et leur fait labourer le fond.
   Dans la nuit du 22 au 23, le bâtiment chassa sur son ancre, CHATEAUB. Itin. II, 80.
   Cette ancre chasse, elle ne tient pas le fond de la mer.
   Chasser à la côte, chasser sur un navire, se dit d'un bâtiment que le vent ou le courant entraîne à la côte, sur un autre bâtiment.
   Aller, avancer, venir. Les nuages chassent du N. O.
   Terme de métier. Commencer à étendre l'or et l'argent avec un marteau.
10°   Terme de ponts et chaussées. Ouvrir l'écluse de chasse.
11°   Cette voiture chasse bien, elle roule avec facilité.
   Terme d'imprimerie. Remplir beaucoup d'espace avec peu de composition. Si vous chassez beaucoup, l'espace vous manquera.
   Occuper beaucoup d'espace, en parlant d'un caractère. Ce caractère chasse trop.
12°   Terme de danse. C'est d'abord ramener un pied derrière l'autre qu'on avance aussitôt, comme quand les militaires changent de pied pour se mettre au pas ; il ne faut pour cela qu'un temps ou une demi-mesure. Dans un second sens, c'est exécuter le pas figuré appelé chassé, lequel prend quatre temps.
13°   Se chasser, v. réfl. Se chasser l'un l'autre, s'expulser réciproquement.
   Les enfants de Cassandre se chassèrent les uns les autres de ce royaume, BOSSUET Hist. I, 8.
   Être pris à la chasse. Les alouettes se chassent au miroir.
PROVERBES
   Bon chien chasse de race, c'est-à-dire on ne doit pas être surpris que le fils fasse comme son père.
   ....de race Communément fille bâtarde chasse, LA FONT. Fér..
   Je suis un peu coquet, tu n'es pas mal coquette.... Nous chassons tous de race et le mal n'est pas grand, REGNARD le Distr. III, 3.
   Un clou chasse l'autre, c'est-à-dire un goût nouveau fait oublier les autres, et aussi en parlant d'une personne qui est supplantée par une autre, qu'une autre fait oublier.
   La faim chasse le loup hors du bois, c'est-à-dire la nécessité fait faire ce qui déplaît, ce qui répugne.
   XIe s.
   Par vive force les en cacerent Franc, Ch. de Rol. CXXIII.
   XIIe s.
   Muetes de chiens lui donner pour chachier, Ronc. p. 3.
   Enz en un bois erent [ils étaient] allé chacier, ib. p. 164.
   Haï me vous [me haïssez vous], que tant vous travailliez Qu'aie [que j'ai] mari et de ci me chaciez ?, Romancero, p. 74.
   Et Challemaine d'Aix de la terre chacier, Sax. VI.
   XIIIe s.
   Car cil qui chace adès et riens ne prent, Il emploie sa peine malement, MÄTZNER p. 82.
   Qui deux choses chace ne l'une ne l'autre prent, LEROUX DE LINCY Prov. t. II, p. 74.
   On dit pieça.... Que tex cache [cherche] le mal d'autrui, Que li max retourne sour lui, Bl. et Jeh. 3391.
   Et tout au derriere il se tient, Pour desfendre les bateliers, Se nuls le chasse par derriers, ib. 4413.
   Mès la faim qu'il avoit as denz, Qui en chasse le leu du bois, Ren. 4909.
   Et pieça dist-on : Qui fuit, il trueve qui le cache, BEAUMANOIR 56.
   Cil Guillaumes.... chassoit l'autre jour Un lievre qui ert à sejour, RUTEB. 290.
   Et le roy se loja à Iles dont il les avoit chaciés, JOINV. 204.
   Se le roy de France nous envoioit maintenant par ses messages à chascun cent mars d'argent, nous ne les chacerions pas hors, JOINV. 259.
   Il descendirent à pié et l'alerent trouver là où il chassoit aus bestes sauvages, JOINV. 235.
   XIVe s.
   Un chien quant il chace bien, ORESME Eth. IX, 15.
   Au temps que cil oisiau sauvage Chantent doucement maint langage, [j] Aloie seuls par un boscage Un cerf chaçant, la Lande dorée.
   XVe s.
   Quand ceux de l'embusche virent comment les François chassoient [poursuivaient], FROISS. II, II, 66.
   Les Allemans ne chasserent que ce soir et puis se retyrerent sans marcher après luy [à la défaite de Morat], COMM. V, 3.
   Autant vault celui qui chasse et rien ne prend Comme celui qui lit et rien n'entend, LEROUX DE LINCY t. II, p. 73.
   Seigneurs, dit le chevalier, vous chassez [cherchez] bien votre malheur ; car se nous avions nos chevaulx, nous vous ferions danser avec elle, Perceforest, t. I, f° 67.
   Jehan de Humieres cacha [poursuivit] ce jour si avant, qu'il ne peut retourner, et fut enmené prisonnier dedens la ville, PIERRE DE FENIN 1412.
   XVIe s.
   Comme aveilles chassent les freslons d'entour leurs rousches, RAB. Gar. I, 40.
   Et y eust demouré quelque espace, n'eust esté que la peste les en chassa, RAB. Pant. II, 5.
   Je luy dis qu'il se levast soubs couleur de nous chasser [faire sortir], MONT. I, 95.
   Ceulx qui chassent les elephants...., MONT. II, 176.
   En ces entrefaittes Tarquinius fut chassé de son royaume, AMYOT Publ. 25.
   Les ennemis cesserent de les chasser et poursuivre plus oultre ce jour là, AMYOT Cam. 64.
   Ilz chassoient aux bestes sauvages avec des pieges et des fosses, AMYOT Fab. 1.
   Leurs arcs chassoient la flesche avec une roideur et une impetuosité merveilleuse, AMYOT Crassus, 46.
   Le vent leur chassoit la pluye contre les visages, AMYOT Pomp. 19.
   Chasser aux blancs moyneaux [perdre son temps à poursuivre une chose inutile], LEROUX DE LINCY Prov. t. II, p. 73.
   Par la dite coustume locale le seigneur a droit que nuls meuniers estans en la ditte baronie ne peuvent ou doivent chasser et aller querir les bleds des sujets de la dite baronie, Coustumier général, t. II, p. 54.
   Mettant l'un des deux canons de son petit pistolet à l'endroit du pertuis, le deschargea tant heureusement qu'il chassa la bale au travers de l'estomach d'un des trois compagnons, Nuits de Straparole, t. II, p. 213, dans LACURNE.
   L'on ne peut mener chasser ou faire paistre ses bestiaux sur l'heritage d'autruy sans congé et licence, Nouveau coustumier gén. t. I, p. 450, dans LACURNE.
   Bourguig. chaissai ; picard, cacher ; wallon, chèsi ; provenç. cassar ; espagn. cazar ; anc. espagn. cabzar ; portug. caçar ; ital. cacciare. En partant des formes romanes, on est conduit à un verbe captiare qui leur correspond simultanément et qui est une altération de captare (voy. capter), indiqué comme étymologie de chasser par Ménage et par Diez ; en effet on trouve dans Du Cange, captator, chasseur, captare, chasser, captatio, chasse.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
CHASSER. Ajoutez :
14°   Chasser au poids, chasser de manière à rapporter un poids considérable de gibier.
   Le chasseur qui chasse au poids pour faire bouillir la marmite et couvrir tout doucement ses dépenses, CARTERON Premières chasses, Papillons et oiseaux, p. 34, Hetzel, 1866.
15°   Se chasser, être chassé, expulsé.
   La pauvreté est un méchant diable qui ne se chasse que malaisément, GUI PATIN Lett. t. II, p. 191.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chasser — [ ʃase ] v. <conjug. : 1> • chacier XIIe; lat. pop. °captiare, lat. captare « chercher à prendre » (→ capter), de capere I ♦ V. tr. 1 ♦ Poursuivre (les animaux) pour les tuer ou les prendre. ⇒ chasse. Chasser le lièvre, le cerf, le tigre, l …   Encyclopédie Universelle

  • chasser — CHASSER. v. a. (La prem. syllabe est brève.) Mettre dehors avec violence, contraindre, forcer de sortir de quelque lieu. Chasser les ennemis du Royaume, hors du Royaume. Il a été chassé de son pays. On l a chassé comme un coquin. Il se fit… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chasser — hors, ou arriere de soy, Abigere, Arcere, Excludere, Fugare, Pellere, Aspellere, Expellere, Exigere, Picardi proferunt Cacher. Je te chasseray hors de cette maison, Exigam te ex hac domo. Chasser hors par force et violence, Expellere atque… …   Thresor de la langue françoyse

  • CHASSER — v. a. Mettre dehors avec violence, contraindre, forcer de sortir de quelque lieu. Chasser les ennemis du royaume, hors du royaume. Il a été chassé de son pays. On l a chassé comme un coquin. Il se fit chasser. Chasser les chiens. Chasser les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHASSER — v. tr. Mettre dehors avec violence, contraindre, forcer de sortir de quelque lieu. Chasser les ennemis d’une position, d’une tranchée. Il a été chassé de son pays. Il se fit chasser. Chasser les chiens. Chasser les mouches. Par exagération, Les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • chasser — I. CHASSER. v. act. La premiere est breve. Mettre dehors avec violence; contraindre, forcer de sortir de quelque lieu. Chasser les ennemis du Royaume, hors du Royaume. il a esté chassé de son pays. on l a chassé comme un coquin. il se fit chasser …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chasser — vt. , poursuivre un gibier pour le tuer : chassî, pp. chachà, à, è (Albanais.001), shassé, shassâ (Arvillard.228), shèfî (Saxel.002), stachî (Megève), stassé (Albertville.021). E. : Éconduire, Tabac. A1) chasser // attraper chasser les rats et… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Chasser — Chasse Pour les articles homonymes, voir Chasse (homonymie). Joachim von Sandrart, Novembre, Huile sur toile, 1643 La chas …   Wikipédia en Français

  • chasser — (v. 1) Présent : chasse, chasses, chasse, chassons, chassez, chassent ; Futur : chasserai, chasseras, chassera, chasserons, chasserez, chasseront ; Passé : chassai, chassas, chassa, chassâmes, chassâtes, chassèrent ; Imparfait : chassais,… …   French Morphology and Phonetics

  • chasser — v.i. Chercher l âme soeur ; être en chasse ; draguer …   Dictionnaire du Français argotique et populaire


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.