agitation


agitation
(a-ji-ta-sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
   Ébranlement, mouvement irrégulier et répété. Les ouragans sont de terribles agitations de l'air.
   Les planètes sont portées dans la matière céleste qui est d'une subtilité et d'une agitation prodigieuse, FONTEN. les Mondes, 4e soir..
   L'air du menuet ne vous donne pas une seule agitation dans les jambes, SÉV. 404.
   Il voit dans les enfers de tous côtés voltiger les ombres, plus nombreuses que les grains de sable qui couvrent les rivages de la mer ; et, dans l'agitation de cette multitude infinie, il est saisi d'une horreur divine, observant le profond silence de ces vastes lieux, FÉN. Tél. XVIII.
   Il était comme un homme qui, dans un songe, est oppressé jusqu'à perdre la respiration, et qui, par l'agitation pénible de ses lèvres, ne peut former aucune voix, FÉN. ib. XXIV.
   Fig. Les agitations populaires. L'État était dans l'agitation. Il y a beaucoup d'agitation dans la ville ; des groupes se forment.... Exciter, calmer l'agitation.
   Poussé par la cabale, Chaville le vit tranquille durant plusieurs mois au milieu de l'agitation de toute la France, BOSSUET Letellier..
   Il laissa l'empire dans une grande agitation, BOSSUET Hist. I, 11.
   Quelle force, quel transport, quelle intempérie a causé ces agitations et ces violences ?, BOSSUET Reine d'Angleterre..
   Toutes ces manières et toutes ces agitations extérieures ont je ne sais quel air d'importance dont le coeur se laisse aisément flatter, BOURD. Pensées, t. I, p. 437.
   Vous convenez que les agitations du monde, des affaires, des plaisirs vous occupent presque tout entiers, MASS. Car. Salut..
   Quand nous ne gagnerions, en nous tournant à Dieu, que de secouer le joug du monde, que de nous mettre au-dessus de ses espérances, de ses événements, de ses agitations et de ses vicissitudes éternelles, MASS. Car. Dégoûts..
   Il y voit partout des agitations qu'on appelle plaisirs, et il ne voit nulle part de bonheur, MASS. Car. Bons et méchants..
   Trouble de l'âme ; trouble intérieur. Une grande agitation d'esprit.
   En proie à l'agitation. Il [J. C.] voit leurs sollicitudes, leurs agitations, leurs entreprises, et il les laisse faire, MASS. Avent, Disposit. à la comm..
   Vous n'aviez pas tantôt ces agitations, CORN. Cinna, III, 2.
   Mille agitations que mes troubles produisent, CORN. Poly. III, 1.
   Pendant que les princes étaient dans cette agitation [produite par le conflit de Télémaque et de Phalante], toutes les troupes étaient consternées, FÉN. Tél. XVI.
   Il n'est point nécessaire pour cela de ressentir les mêmes serrements de coeur, d'entrer dans les mêmes agitations, que si l'on venait nous annoncer quelque infortune humaine et quelque désastre où nous fussions intéressés, BOURD. Pensées, t. I, p. 295.
   Ô que vous vous seriez épargné de mouvements et d'agitations, soit dans vous-même, soit hors de vous-même, si de bonne heure vous aviez écrasé ce ver qui vous pique et qui vous ronge !, BOURD. ib. p. 382.
   En termes de médecine, mouvement irrégulier et continuel. On dit qu'un malade a de l'agitation quand il éprouve un malaise qui le fait changer continuellement de position.
   XVIe s.
   Le mesme suc reduit en forme de leniment, par forte agitation dans un mortier de plomb, est...., PARÉ V, 29.
   Jactation et agitation de tout le corps, PARÉ XX, 20.
   L'agitation est vrayement la vie de l'esprit et sa grace, CHARRON Sagesse, I, 15.
   Provenç. agitacio ; espagn. agitacion ; ital. agitazione ; de agitationem, de agitare, agiter (voy. agiter).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • agitation — [ aʒitasjɔ̃ ] n. f. • 1355; lat. agitatio 1 ♦ État de ce qui est agité, parcouru de mouvements irréguliers en divers sens. ⇒ 2. trouble, turbulence. « l agitation de l eau » (Rousseau). « Les habitants avaient l agitation d une ruche inquiétée »… …   Encyclopédie Universelle

  • Agitation — Ag i*ta tion, n. [L. agitatio: cf. F. agitation.] 1. The act of agitating, or the state of being agitated; the state of being moved with violence, or with irregular action; commotion; as, the sea after a storm is in agitation. [1913 Webster] 2. A …   The Collaborative International Dictionary of English

  • agitation — AGITATION. s. fém. Ébranlement prolongé, mouvement en sens opposés. L agitation du vaisseau étoit violente. Il ne sauroit souffrir l agitation du cheval. L agitation du carrosse lui fait mal. L agitation de la mer. L agitation des flots. [b]f♛/b] …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Agitation — Sf politische Indoktrination erw. fach. (16. Jh., Bedeutung 19. Jh.) Entlehnung. Zunächst in allgemeiner Bedeutung ( Bewegung, Erregung ) entlehnt aus l. agitātio ( ōnis) das In Bewegung Setzen , zu l. agitāre schüren, betreiben, aufhetzen ,… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Agitation — may refer to: * emotional state of excitement or restlessness ** psychomotor agitation, an extreme form of the above, which can be a side effect of antipsychotic medication * agitation (action), putting into motion by shaking or stirring *… …   Wikipedia

  • agitation — (n.) 1560s, mental tossing to and fro, from Fr. agitation, from L. agitationem (nom. agitatio) motion, agitation, noun of action from pp. stem of agitare move to and fro, frequentative of agere in its sense of to drive (see ACT (Cf. act) (n.)) …   Etymology dictionary

  • Agitation — »aufrührerische ‹politische› Hetze; politische Aufklärungsarbeit«: Das Wort wurde in der 1. Hälfte des 19. Jh.s als politisches Schlagwort zusammen mit dem dazugehörigen Substantiv Agitator »Aufwiegler; jemand, der Agitation betreibt« aus… …   Das Herkunftswörterbuch

  • agitation — Agitation. s. f. v. Esbranlement, secouëment. L agitation du vaisseau. du cheval, du carosse. Il se dit aussi figurement, Des troubles & des passions. Une grande agitation d esprit. l amour, la haine, le desir, la crainte sont de differentes… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Agitation — (v. lat.), 1) Bewegung, Schwanken; 2) durch erhitzte Lebhaftigkeit, körperliche Bewegungen des Blutumlaufs, vermehrte Wärme sich kund gebender, aus stärkerer, durch temporäre od. dauerndere Veranlassungen veranlaßter Reizbarkeit des Organismus… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Agitation — (lat.), Aufregung, Treiberei; Anregung der Masse zur Teilnahme an einer gewissen Bewegung, z. B. an einer Wahl (Wahlagitation). Eine A. wird regelmäßig durch öffentliche Reden in Versammlungen und durch die Presse, durch Flugblätter, Verteilung… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Agitation — (lat.), Bewegung, Aufregung; eifrige Tätigkeit, um auf die Meinung anderer einzuwirken; Agitātor, einer, der etwas eifrig betreibt, das Volk für gewisse Ziele bearbeitet; agitieren, für etwas tätig sein …   Kleines Konversations-Lexikon


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.