aheurtement


aheurtement
(a-heur-te-man) s. m.
Attachement opiniâtre à un sentiment, à une opinion.
   Le régent prétendit n'avoir trouvé que aheurtement aveugle dans le chancelier esclave de toutes formes contre les raisons péremptoires de Law, SAINT-SIMON 479, 192.
   Ces sortes d'aheurtements demandent la même douceur, BOSSUET Lett. abb. 3.
   Je doute fort qu'une simplicité, accompagnée d'un tel aheurtement et de tant d'opiniâtreté, doive être traitée de bonne foi, BOURD. Pensées, t. II, p. 353.
   XVIe s.
   De là sourdent tant de schismes, tant d'erreurs et opinions perverses, tant de scandales et aheurtements de notre foi, CALVIN Inst. 30.
   Aheurter.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aheurtement — ⇒AHEURTEMENT, subst. masc. Rare, littér., péj. Action de s aheurter; attachement opiniâtre à une opinion, à un sentiment. Synon. entêtement, obstination : • 1. C est ce côté d honnête homme et de parfait généreux dans le chrétien, qu au milieu de …   Encyclopédie Universelle

  • aheurtement — AHEURTEMENT. s. m. Obstination, attachement opiniâtre à un sentiment, à un avis. C est un étrange aheurtement que le sien …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aheurtement — Aheurtement. s. m. Obstination, attachement opiniastre a un sentiment, à un avis. C est un estrange aheurtement que le sien …   Dictionnaire de l'Académie française

  • aheurtement — et obstination, Pertinacia, Peruicacia, Obstinatio …   Thresor de la langue françoyse

  • AHEURTEMENT — s. m. Obstination, attachement opiniâtre à un sentiment, à un avis. C est un étrange aheurtement que le sien …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AHEURTEMENT — n. m. Action de s’aheurter. C’est un étrange aheurtement que le sien …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • entêtement — [ ɑ̃tɛtmɑ̃ ] n. m. • 1649; « mal de tête » 1566; de entêter 1 ♦ Vx Parti pris favorable. ⇒ engouement. « Je n ai pas l entêtement des grandes alliances » (Marivaux). 2 ♦ Mod. Fait de persister dans un comportement volontaire sans tenir compte des …   Encyclopédie Universelle

  • fort — 1. fort, forte [ fɔr, fɔrt ] adj. et n. m. • Xe; fém. fort jusqu au XIVe; lat. fortis I ♦ Qui a de la force, un grand pouvoir d action. 1 ♦ Qui a de la force physique. ⇒ puissant, résistant, robuste, solide, vigoureux; fam …   Encyclopédie Universelle

  • obstination — [ ɔpstinasjɔ̃ ] n. f. • v. 1190; lat. obstinatio ♦ Caractère, comportement d une personne obstinée. ⇒ acharnement, constance, entêtement, insistance, opiniâtreté, persévérance, ténacité. « Derrière son front bombé, on sentait une obstination de… …   Encyclopédie Universelle

  • opiniâtreté — [ ɔpinjatrəte ] n. f. • 1528; de opiniâtre 1 ♦ Vx Attachement obstiné à une opinion. ⇒ entêtement, obstination. 2 ♦ Mod. Persévérance tenace. ⇒ constance, détermination, fermeté, résolution, ténacité , volonté. Travailler, lutter, résister avec… …   Encyclopédie Universelle