cocarde


cocarde
(ko-kar-d') s. f.
   Insigne différent de couleur et de position, se portant au chapeau, et distinguant entre elles les nations européennes ou issues de l'Europe.
   Spécialement, insigne des troupes des différentes nations. Combattre sous une cocarde étrangère.
   Prendre la cocarde, se faire soldat. à son voisin il s'informe S'il n'est pas venu de Rome Quelque bref portant réforme Sur les ordres du dîner. - Non, répond son camarade, Ne crains pas qu'on s'y hasarde ; Car je prendrais la cocarde Et me ferais prussien, Chansons joyeuses.
   Noeud qui orne la coiffure des femmes.
   Nous allons glanant sur vos pas et ramassant par-ci par-là quelques petites feuilles que vous avez négligées et que nous nous attachons fièrement sur l'oreille en guise de cocarde, DIDER. Lett. à Volt..
   XVIe s.
   Vestu d'une robe de couleur de roy, le bonnet à la coquarde, RAB. Pant. V, 16.
   Cocard, coq ; angl. cokade ; ainsi dit de la crête du coq.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cocarde — [ kɔkard ] n. f. • 1530; a. fr. coquart, coquard « sot, vaniteux », de coq 1 ♦ Insigne (souvent rond) que l on portait sur la coiffure. 2 ♦ Insigne aux couleurs nationales. Cocarde tricolore. Voiture officielle à cocarde. 3 ♦ Ornement en ruban,… …   Encyclopédie Universelle

  • Cocarde d'Or — La cérémonie d ouverture de la 75 ème Cocarde d Or, Arles, France. La Cocarde d Or est une épreuve de course camarguaise qui a lieu chaque année, le premier lundi de juillet, à Arles, en France. C est une course d importance comptant pour le… …   Wikipédia en Français

  • cocarde — COCARDE. s. f. Noeud de rubans qui se met au retroussis du chapeau, et que les soldats portent ordinairement. On reconnut à leurs cocardes qu ils étoient de l armée de France. [b]f♛/b] On dit figurément Prendre la cocarde, pour dire, Entrer au… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Cocarde — (fr., spr. Kokard), Bandschleife od. Lederstreifen, od. auch ein anderes, gewöhnlich kreisrundes, rosettenförmiges u. farbiges Abzeichen auf dem Hute getragen, um eine Partei, noch mehr aber ein ganzes Volk (National C n) zu bezeichnen, wo dann… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cocarde — Cocarde, farbige Bandschleife in Form einer Rosette auf dem Hute, zuerst Parteizeichen, später nationales Abzeichen …   Herders Conversations-Lexikon

  • Cocarde — Pour les articles homonymes, voir Cocarde (homonymie). Un bonnet phrygien arborant une cocarde tricolore Une cocarde est un insigne de couleur (en tissu ou peint) représentant un pays, une armée ou un groupe organisé …   Wikipédia en Français

  • Cocarde d'or — La cérémonie d ouverture de la 75e Cocarde d or, Arles, France. La Cocarde d or est une épreuve de course camarguaise qui a lieu chaque année, le premier lundi de juillet, à Arles, en France. C est une course d importance comptant pour le… …   Wikipédia en Français

  • COCARDE — s. f. Signe qui diffère de couleur pour chaque nation, et que les militaires portent à leur coiffure : il consiste en un morceau d étoffe taillé en rond et plissé, ou en une plaque de métal peinte, ou bien en un simple noeud de ruban. On reconnut …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • COCARDE — n. f. Insigne en étoffe ou en métal qui était porté principalement à la coiffure et surtout par les soldats. On reconnut à leurs cocardes qu’ils étaient Français. Cocarde tricolore. Cocarde noire. La cocarde espagnole est rouge. Il se dit encore… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • cocarde —    Blanche ou rouge... affaire d’opinion. C’est le foutre qu’on lance, ou le sang que l’on fait répandre, au con d’une pucelle.         Heureux qui mettra la cocarde    Au bonnet de Mimi Pinson.    ALFRED DE MUSSET …   Dictionnaire Érotique moderne