complainte


complainte
(kon-plin-t') s. f.
   Plainte que l'on fait entendre.
   À vous seul en pleurant j'adresse ma complainte, RÉGNIER Élég. v..
   Ne te lasse donc plus d'inutiles complaintes, MALH. VI, 18.
   En ces propos mourants ses complaintes se meurent, MALH. I, 4.
   Chanson populaire sur quelque événement tragique ou sur une légende de dévotion. La complainte sur l'assassinat de Fualdès (en 1816). La complainte du Juif errant.
   Action par laquelle celui qui est troublé dans la possession d'un immeuble demande à être maintenu en possession contre l'auteur du trouble. La complainte est une action possessoire.
   En style de monitoire, faire complainte à l'Église.
   En matière bénéficiale, se dit d'une action qu'on forme pour être maintenu en un bénéfice, après en avoir seulement pris possession.
   XIIIe s.
   Dame Dieux ouï ma complainte et ot merci de moi, Psautier, f° 36.
   Li chastelains de Couci aima tant Qu'onc pour amor nuls nen ot dolor graindre ; Pour ce [je] ferai ma complainte en son chant, ANONYME dans Couci..
   Quand mes complaintes [elle] entendi, la Rose, 4240.
   Nos avons oï la conplainte, Or devons la response atendre Et l'un droit après l'autre rendre, Ren. 8754.
   Mestre, fait li rois, s'onc oïstes En vostre terre tex conplaintes Com à ma cort a l'en fait maintes, ib. 8432.
   Li rois avoit mandé durement et asprement de maintes pleintes et compleintes qu'il avoit oïes, Liv. de just. 14.
   XVe s.
   Ces nouvelles et ces complaintes en vinrent à messire Jean de Hainaut [Philippe de Valois venait de ravager son territoire], FROISS. I, I, 98.
   XVIe s.
   En complainte de nouvelleté, y a amende envers le roi et la partie, LOYSEL 753.
   Car ce sont cris, pleurs et complaintes, MAROT I, 184.
   Complaindre ; provenç. complancha, complansa, complanta, complainta ; anc. catal. complancta, complanta ; ital. compianta.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • complainte — [ kɔ̃plɛ̃t ] n. f. • 1175 « plainte en justice »; a. fr. complaindre 1 ♦ Vx Plainte, lamentation. « À vous seul en pleurant j adresse ma complainte » (M. Régnier). 2 ♦ (1800) Chanson populaire d un ton plaintif dont le sujet est en général… …   Encyclopédie Universelle

  • complainte — Complainte, Questus, Conquestus, Querela, Querimonia. Complainte qu on fait à aucun d un autre, Postulatio. Avec complainte et mal contentement, Cum querimonia. Complainte en cas de saisine et de nouvelleté c est Intentation de poursuyte par le… …   Thresor de la langue françoyse

  • complainte — COMPLAINTE. s. f. Plainte. Terme de Pratique, dont on se sert principalement en matière Bénéficiale. Il est troublé au possessoire de son Bénéfice, et il en a formé sa complainte. Être demandeur en complainte.Complaintes, au pluriel, se dit… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • complainte — Complainte. s. f. Plainte. Terme de Pratique dont on se sert principalement en matiere beneficiale. Il est troublé au possessoire de son benefice, & il en a formé sa complainte. demandeur en complainte …   Dictionnaire de l'Académie française

  • complainte — (izg. komplȇnt) m DEFINICIJA glazb. u francuskoj narodnoj muzici jednoglasna strofna pjesma žalobnog ili religioznoga sadržaja (u 17. i 18. st.) ETIMOLOGIJA fr …   Hrvatski jezični portal

  • Complainte — La Mort de Roland à Roncevaux fut le sujet d’une complainte guerrière. Une complainte est une chanson formée de nombreux couplets et dont le sujet est le plus souvent sombre voire tragique. À l’opposé de la chanson de geste relatant des épopées… …   Wikipédia en Français

  • Complainte — Die Complainte (frz. complainte „Klage“) ist eine lyrische Gattung der mittelalterlichen französischen und provenzalischen Dichtung. Im Gegensatz zum Planctus oder Planh behandelt sie nicht nur den Tod, sondern auch anderes subjektiv erlebtes… …   Deutsch Wikipedia

  • COMPLAINTE — s. f. T. de Pratique. Plainte en justice, ou action qu on intente soit pour être conservé dans sa possession, soit pour y être réintégré. Complainte en cas de saisine et de nouvelleté. Complainte en réintégrande. Être demandeur en complainte.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • COMPLAINTE — n. f. T. d’Ancienne procédure Plainte en justice. Il se dit, par extension, de Certaines chansons populaires dont le sujet est ordinairement tragique ou pieux et le ton plaintif. On a fait une complainte sur cet assassinat. La complainte du Juif… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Complainte — Com|plainte* [kõ plɛ̃:t] die; , s <aus gleichbed. fr. complainte, dies über altfr. complaindre »sich beschweren, klagen«, über das Vulgärlat. zu ↑kon... u. lat. plangere »laut trauern«> volkstümliches Klagelied im Mittelalter u. in der… …   Das große Fremdwörterbuch