aimable


aimable
(è-ma-bl') adj.
   Qui est digne d'être aimé. Pour être aimé soyez aimable.
   J'ai cru honteux d'aimer quand on n'est plus aimable, CORN. Sertor. IV, 2.
   Quoi ! l'empire et Pison n'ont pour vous rien d'aimable ?, CORN. Othon, IV, 4.
   Et quiconque peut tout, est aimable en tout temps, CORN. Sertor. II, 1.
   Néoptolème me promit de m'emmener ; alors je m'écriai : Ô heureux jour ! ô aimable Néoptolème, digne de la gloire de son père, FÉN. Tél. XV.
   Qu'on aime, qui plaît, en parlant des choses. Caractère aimable. La lettre aimable que vous lui avez écrite.
   Hélas ! disait-il, faut-il que je vous quitte, ô aimable grotte, où le sommeil paisible venait toutes les nuits me délasser des travaux du jour !, FÉN. Tél. XIV.
   Rien n'est beau que le vrai, le vrai seul est aimable, BOILEAU A. P. I.
   Que le Seigneur est bon ! que son joug est aimable !, RAC. Esth. III, 9.
   Aimable pudeur, RAC. ib. I, 1.
   Je quitte le séjour de l'aimable Trézène, RAC. Phèd. I, 1.
   Noble et dure contrainte ! aimable tyrannie !, CORN. Cid, I, 10.
   Jamais la liberté ne cesse d'être aimable, CORN. Cinna, II, 2.
   Jamais ma raison N'avoua de mes yeux l'aimable trahison, CORN. Poly. I, 3.
   Aimable pitié, VOLT. Zaïre, III, 6.
   Dans le langage de la société, qui a le don de plaire.
   N'ai-je pas de la bonté, de la franchise, du courage ? ne suis-je pas aimable en société ?..., STAËL Corinne, I, 3.
   Aimable de, suivi d'un infinitif.
   Vous êtes un aimable homme d'être revenu si ponctuellement...., FÉN. XXI, 42.
   Cela est aimable. C'est une attention aimable. Cela est affectueux et poli, c'est une attention affectueuse et polie ; ou ironiquement, cela est aimable, voilà un trait blessant, déplaisant.
   Aimable à.
   Jamais prince ne fut plus capable de rendre la royauté non-seulement vénérable et sainte, mais encore aimable et chère à ses peuples, BOSSUET Reine d'Anglet..
   Jusques à cet hymen Rodrigue m'est aimable, CORN. Cid, I, 2.
   Quoiqu'elle ait soin de tout, et qu'elle soit chargée de corriger, de refuser, d'épargner (choses qui font haïr presque toutes les femmes), elle s'est rendue aimable à toute la maison, FÉN. Tél. XXII.
   Substantivement. Faire l'aimable, se donner de la peine pour paraître aimable.
   On peut le placer avant ou après le substantif : Un homme aimable ou un aimable homme.
   XIIIe s.
   Ki rist volentiers si est benignes et amables, ALEBRAND f. 70.
   XIVe s.
   Les choses aimables ou que l'en fait à ses amis et par lesquelles il semble que les amistés soient determinées vienent des choses aimables que l'en se fait à soy meismes, ORESME Eth. 263.
   XVIe s.
   L'empire romain ne fut jamais ne plus aimable, ne plus redoutable aux habitans de la Sardagne qu'il fut soubz son gouvernement, AMYOT Caton, 13.
   Ne pensez point que ne soyez aymable, MAROT III, 129.
   Il n'y a aucune d'elles, pour malotrue qu'elle soit, qui ne pense estre bien aimable, MONT. III, 284.
   Bourguig. emiaule ; provenç. amable ; ital. amabile ; de amabilis, de amare (voy. aimer).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aimable — [ ɛmabl ] adj. • XIVe; amable XIIe; lat. amabilis 1 ♦ Vx Qui mérite d être aimé. « Rien ne rend si aimable que de se croire aimé » (Marivaux). ♢ Vieilli Agréable, qui plaît. « Il y a des heures aimables et des moments exquis » (France). 2 ♦ Mod …   Encyclopédie Universelle

  • Aimable — ou Amable, est un nom propre ou un adjectif qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom et patronyme 1.1 Variantes dans d autres langues 2 Saint(s) chrétien(s) …   Wikipédia en Français

  • aimable — AIMABLE. adj. des 2 g. Qui est digne d être aimé, qui mérite d être aimé. La vertu est aimable. Un objet aimable, un caractère aimable, des manières aimables. Aimer tout ce qui est aimable. C est le lieu du monde le plus aimable. Dans le langage… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Aimable — Pluchard, conocido artísticamente como Aimable (Trith Saint Léger, 10 de mayo de 1922 – Villemoisson sur Orge, 31 de octubre de 1997), fue un célebre y prolífico acordeonista francés, celebrado principalmente por su estilo ligero y vibrante y su… …   Wikipedia Español

  • aimable — Aimable. adj. de tout genre. Qui est digne d estre aimé. Il se dit & des personnes & des choses. Dieu est infiniment aimable. la vertu est aimable. objet aimable. c est une aimable personne. j aime tout ce qui est aimable. que ces lieux sont… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Aimable — Porté notamment dans le Calvados et la Creuse, également présent en Guyane, c est un nom de personne (prénom) correspondant au latin amabilis (= aimable, digne d amour). Il existe un saint Aimable qui vécut au Ve siècle en Auvergne, région dont… …   Noms de famille

  • Aimable — (fr., spr. ämab l), 1) liebenswürdig; 2) Stutzer …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Aimable — (spr. ämahl), frz., liebenswürdig …   Herders Conversations-Lexikon

  • aimable — Aimable, ou Digne d estre aimé, Amabilis, Amandus …   Thresor de la langue françoyse

  • AIMABLE — adj. des deux genres Qui est digne d’être aimé. La vertu est aimable. Un objet aimable. Un caractère aimable. Des manières aimables. Aimez tout ce qui est aimable. Il cherche à se rendre aimable. Il se dit particulièrement, dans le langage de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)