confiance


confiance
(kon-fi-an-s') s. f.
   Sentiment qui fait qu'on se fie à quelqu'un ou à quelque chose.
   On verra ce qu'en vous je prends de confiance, CORN. Nicom. II, 2.
   Elle avait eu la confiance de deux ministres, SÉV. 348.
   Le roi prenait confiance en ses conseils, BOSSUET le Tell..
   Heureux le peuple innocent Qui dans le Dieu du ciel a mis sa confiance, RAC. Esth. II, 9.
   Mais son inimitié vous rend ma confiance, RAC. Brit. IV, 3.
   Il perdrait ma confiance si...., FÉN. Tel. XIII.
   Il est vrai qu'Idoménée s'est laissé trop prévenir par ceux qui ont eu sa confiance, FÉN. ib. XII.
   J'étais ravi qu'on eût en moi cette confiance, FÉN. ib. III.
   Cette femme avait toute sa confiance, FÉN. ib..
   Ses alliés ont une entière confiance en lui, FÉN. ib. V.
   C'était un aventurier qui s'était donné à Nestor et qui avait gagné sa confiance, FÉN. ib. XVI.
   Homme, personne de confiance, à qui l'on se confie entièrement.
   M. de Beaufort qui est l'homme de confiance de M. de Paris, BOSSUET Lett. quiét. 180.
   Certaines personnes de confiance, FÉN. Tél. XIII.
   Place de confiance, place donnée à une personne en qui l'on se confie pleinement.
   En confiance, en toute confiance, sans crainte.
   Expliquez-vous, seigneur, parlez en confiance, CORN. Pulch. II, 4.
   Vous puis-je en confiance expliquer ma pensée ?, CORN. Rodog. I, 5.
   Il peut parler en confiance à Protésilas, FÉN. Tél. XIII.
   De confiance, sans se défier, en ayant pleine confiance. J'ai acheté cela de confiance.
   Racine a dit : confiance sur. Vingt fois, sur vos discours pleine de confiance, Baj. I, 3. Il n'y a aucune raison pour qu'on ne dise pas confiance sur, bien que moins usité. Voy. à SE CONFIER un autre exemple de Racine ou la construction est la même.
   Absolument, état des esprits qui ont confiance dans la stabilité d'un gouvernement, dans la situation des affaires commerciales et industrielles. Rétablir la confiance. La confiance renaît.
   Sentiment qui fait qu'on se fie en soi-même. Prendre, perdre confiance. Il est plein de confiance en lui.
   Dans la confiance de la victoire, VAUGELAS Q. C. dans RICHELET.
   Le trop de confiance attire le danger, CORN. Cid, II, 7.
   La confiance de plaire est souvent un moyen de plaire infailliblement, LAROCHEFOUC. Prem. pensées, 81.
   D'autres, loin de se taire en ce même moment, Triompheraient peut-être, et, pleins de confiance, Céderaient avec joie à votre impatience, RAC. Bérén. III, 3.
   Il n'oubliait rien pour entretenir leur confiance [de Crassus et de Pompée], pendant qu'à force de présents il tâchait de gagner les sénateurs qui leur étaient les plus dévoués, VERTOT. Révol. rom. XIII.
   Tant de victoires avaient donné aux Suédois une si grande confiance qu'ils ne s'informaient jamais du nombre de leurs ennemis, mais seulement du lieu où ils étaient, VOLT. Charles XII, 4.
   Liberté honnête. Aborder quelqu'un avec confiance.
   Présomption. Avoir des airs de confiance. Se donner des airs de confiance.
   XVIe s.
   En ceste maniere il veut establir la confiance de ceux qui sentent leurs consciences pures, CALV. Instit. 681.
   Confiant.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
CONFIANCE. Ajoutez :
   Au plur.
   Pourvu que nous n'ayons que Mme de Guitaut pour témoin de nos confiances, SÉV. Lett. à Guitaut, 2 nov. 1671.
   Il est impossible de rien ajouter aux honnêtetés, aux confiances et aux extrêmes considérations de M. de Lavardin pour moi, SÉV. 24 sept. 1675.
   Avoir confiance que, compter que.
   J'ai confiance que cela n'arrivera pas, J. J. ROUSS. Lett. à d'Ivernois, 26 avril 1768.
   Avoir confiance de soi-même, se fier en soi-même.
   Il n'y a qu'un petit nombre de courtisans qui, par grandeur ou par une confiance qu'ils ont d'eux-mêmes...., LA BRUY. VIII.
   Terme de droit. Faire confiance, se fier en.
   Le commerçant qui, sur la demande d'un domestique, consent à livrer à crédit sans s'assurer auparavant si c'est le maître lui-même qui sollicite ce crédit, fait confiance au domestique et non à son maître, Gaz. des Trib. 9 août 1874, p. 759, 1re col..
   Il est constant que L.... n'a reçu d'ordre que de la Société des Dépôts et Comptes courants ; qu'il n'a fait confiance qu'à cette société, ib. 13 nov. 1874, p. 1090, 1re col..
   Il faut reconnaître d'après tout ce qui précède qu'en faisant confiance à la pièce incriminée et en délivrant les marchandises au sieur M..., la compagnie n'a commis aucune faute lourde..., ib. 25 janv. 1875, p. 78, 2e col..
   Il y a lieu à priori de présumer que B.... a fait confiance à B.... [de ses valeurs] et traité sous la garantie de la charge [de cet agent de change].... (Jugement du Trib. civ. de la Seine du 12 janv. 1872), Gaz. des Trib. 1er oct. 1873, p. 941, 2e col..

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • confiance — [ kɔ̃fjɑ̃s ] n. f. • XVe; confience XIIIe; du lat. confidentia, d apr. l a. fr. fiance « foi » 1 ♦ Espérance ferme, assurance de celui qui se fie à qqn ou à qqch. ⇒ créance, foi, sécurité. Avoir confiance, une confiance absolue, inébranlable,… …   Encyclopédie Universelle

  • confiance — CONFIANCE. sub. fém. Espérance ferme en quelqu un, en quelque chose. Avoir confiance, prendre confiance, une grande confiance, une ferme confiance, une extréme confiance en quelqu un. Mettre sa confiance en Dieu. J ai grande confiance en vous, en …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • confiance — Confiance. s. f. v. Esperance en quelqu un, en quelque chose. Avoir confiance, prendre confiance, une grande confiance, une ferme confiance une extreme confiance en quelqu un. mettre sa confiance en Dieu. j ay grande confiance en vous, en vostre… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • confiance — et asseurance, Confidentia, Confisio. Prendre trop grande confiance, se trop fier, Securitati indormiscere. B. J ay cette confiance qu il retournera sain et sauve, Spero illum tibi saluum affuturum …   Thresor de la langue françoyse

  • Confiance — (fr., spr. Kongsiangs), Zuversicht, Vertrauen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Confiance — (frz. Kongfiangs), Vertrauen …   Herders Conversations-Lexikon

  • CONFIANCE — s. f. Espérance ferme en quelqu un, en quelque chose. Avoir confiance, prendre confiance, une grande confiance, une ferme confiance, une extrême confiance en quelqu un. Mettre sa confiance en Dieu. J ai grande confiance en vous, en votre secours …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CONFIANCE — n. f. Espérance ferme en quelqu’un, en quelque chose. Mettre sa confiance en Dieu. Avoir confiance, prendre confiance, une grande confiance en quelqu’un. J’ai grande confiance en vous, en votre secours. Aveugle confiance. Reprendre confiance.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Confiance — Pour les articles homonymes, voir Confiance (homonymie). La confiance renvoie à une attitude générale, rencontrée dans des circonstances multiples, où une pers …   Wikipédia en Français

  • Confiance —          DISRAELI (Benjamin)     Bio express : Homme politique et écrivain britannique (1804 1881)     «Tout pouvoir est un don de confiance nous sommes redevables de son exercice tout doit jaillir et exister pour le peuple.»     Source :… …   Dictionnaire des citations politiques