consister


consister
(kon-si-sté) v. n.
   Subsister, se maintenir.
   Sans quoi l'Église ne peut consister, BOSSUET VI, Vêture, 1.
   Une église ne peut consister, sinon qu'il y ait des pasteurs qui aient la charge d'enseigner, FÉN. t. II, p. 63.
   Être constitué par. Son revenu consiste en rentes sur l'État.
   Je vois que votre honneur demande tout mon sang ; Que tout le mien consiste à vous percer le flanc, CORN. Hor. II, 3.
   Quoi ! si ton amitié pour Cinna s'intéresse, Crois-tu qu'elle consiste à flatter sa maîtresse ?, CORN. Cinna, IV, 6.
   Son bonheur [d'un sage] consistait aux beautés d'un jardin, LA FONT. Fabl. XII, 20.
   Là, son unique compagnie Consistait aux oiseaux, LA FONT. Oies..
   Elle ne consiste qu'en l'usage de certaines paroles, PASC. Prov. 8.
   La dignité consistait à user et dominer sur les créatures, PASC. Rel. 2.
   Ce désintéressement qu'ils font consister dans la suppression des demandes, BOSSUET Or. 6.
   Je demandai à Mentor en quoi consistait l'autorité du roi [dans l'île de Crète], FÉN. Tél. V.
   Ils doivent faire consister leur bonheur dans la modération, FÉN. ib. XII.
   Et la félicité des coeurs tels que les nôtres Consiste à tout quitter pour le bonheur des autres, VOLT. Zaïre, II, 1.
   Le tout consiste à savoir, c'est-à-dire ce qu'il y a de principal, de plus important dans une affaire, dans une question est que....
   Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
   XIVe s.
   Sache que j'ay toutes puissances De substanter toutes essences, Et les essences consister En matiere et forme exciter, Nat. à l'alch. err. 403.
   XVIe s.
   Si nostre sanctification consiste au renoncement de nostre propre volonté, CALV. Instit. 295.
   Nostre courage, estant en soy confus, se reconforte en Dieu : estant abbatu, se redresse en iceluy : se defiant de soy, consiste en l'esperance qu'il a en lui, CALV. ib. 439.
   On dit qu'il est impossible que deux religions puissent consister en un mesme Estat, LANOUE 35.
   .... Et n'approuvera autre vie, que celle qui consiste à faire le braguard en la maison, LANOUE 116.
   Les reytres devroyent plustost que nuls autres estre defenseurs de ceci, pource que leur reputation y consiste, LANOUE 308.
   Sans ce soulagement, elle [l'armée] n'eust peu consister, LANOUE 629.
   Le roy consiste, quand le champ est labouré, O. DE SERRES Dédic..
   Un frere en qui consistoit l'appuy de sa maison, MONT. I, 6.
   L'estimation et le prix d'un homme consiste au coeur et en la volonté, MONT. I, 242.
   Es choses qui consistent en action, il fault avoir mis la main à l'oeuvre, AMYOT Préf. IX, 35.
   La prudence enseigne le poinct du milieu, auquel consiste toute louable action entre deux vicieuses extremités du peu et du trop, AMYOT ib. XI, 38.
   Lat. consistere, de cum, et sistere, fixer, forme dérivée de stare (voy. stable).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • consister — [ kɔ̃siste ] v. intr. <conjug. : 1> • XV e; « avoir de la consistance » XIVe; lat. consistere « se tenir ensemble » ♦ Être constitué par; avoir son essence, ses propriétés (dans). 1 ♦ Consister en, dans. ⇒ se composer. Mobilier qui consiste …   Encyclopédie Universelle

  • consister — CONSISTER. verb. n. Il se dit De l état d une chose considérée en son être, ou en ses propriétés et qualités, ou en ses parties. La perfection de l Homme consiste dans le bon usage de sa raison. La vertu de cette plante consiste en telle qualité …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • consister — et estre en jugement, et plaider à l encontre de quelqu un, Consistere cum aliquo in iudicio. Ce consiste à cercher la verité, In vestigatione veri versatur …   Thresor de la langue françoyse

  • consister — CONSISTER. v. n. Se dit de l estat d une chose considerée en son estre, ou en ses proprietez & qualitez, ou en ses parties. L essence de l homme consiste en la raison. la vertu de cette plante consiste en telle qualité. le devoir d un Juge… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • CONSISTER — v. n. Il se dit De l état d une chose considérée en son essence, ou en ses propriétés et qualités. La perfection de l homme consiste dans le bon usage de sa raison. La libéralité consiste moins à donner beaucoup qu à donner à propos. En quoi… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • consister — (dans, en), vi. , être consister composé // formé consister de : étre fé dè <être fait de> (Albanais.001). A1) reposer sur, résider en : (a)rpozâ (001). A2) être de : étre dè (001, Villards Thônes.028). Fra. Notre travail consiste à amener …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • CONSISTER — v. intr. être constitué par certains éléments. Son revenu consiste en rentes, en bois, etc. Une pièce de terre qui consiste en tant d’hectares. Cette maison consiste en une cour, en tant d’appartements, en tant de chambres, etc. La libéralité… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • consistance — [ kɔ̃sistɑ̃s ] n. f. • déb. XVe ; de consister 1 ♦ État d un corps relativement à sa solidité, à la cohésion de ses parties. ⇒ dureté, fermeté, solidité. La consistance de la boue, de la cire, d un mélange. Consistance dure, élastique,… …   Encyclopédie Universelle

  • résider — [ rezide ] v. intr. <conjug. : 1> • v. 1380; lat. residere 1 ♦ (Surtout admin. ou dr.) Être établi d une manière habituelle dans un lieu; y avoir sa résidence. Les ambassadeurs « prennent les mœurs du pays où ils résident » (Chateaubriand) …   Encyclopédie Universelle

  • Diplôme d'études supérieures en France — Pour les articles homonymes, voir DES et Diplôme d études supérieures spécialisées. Le diplôme d études supérieures est un ancien diplôme national de l enseignement supérieur français créé à la fin du XIXe siècle. En sciences et lettres, ce… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.