alarmer


alarmer
(a-lar-mé) v. a.
   Donner l'alarme. Les bruits qui couraient alarmèrent la ville.
   Il m'importe de me souvenir qu'en mille occasions cette censure des hommes m'alarme, me déconcerte, m'humilie, m'abat, BOURD. Carême, t. I, p. 249.
   Un ordre qui d'abord a pu vous alarmer, RAC. Brit. I, 2.
   Cet enfant dont la vie alarme tant d'États, RAC. Andr. I, 1.
   Ces discours commencés, ce visage interdit Pourraient de quelque ombrage alarmer mon esprit, VOLT. Mérope, III, 6.
   Heureux si ses discours craints du chaste lecteur, Ne se sentaient des lieux où fréquentait l'auteur, Et si du son hardi de ses rimes cyniques, Il n'alarmait souvent les oreilles pudiques, BOILEAU A. P. II.
   S'ALARMER, v. réfl.
   Prendre l'alarme, s'effrayer, être ému. On s'alarma d'autant plus qu'on ne s'attendait à rien de tel.
   Nous nous alarmons, nous nous troublons, nous nous désespérons, à mesure que les biens du monde nous échappent et que nous nous en voyons privés, BOURD. Carême, t. I, p. 2.
   Vous vous alarmez peu d'une telle menace, CORN. Sertor. IV, 2.
   Mais je m'alarme trop et Rome est plus égale, CORN. Nicom. IV, 6.
   On ne voit pas mon peuple à mon nom s'alarmer, RAC. Brit. IV, 3.
   Tous vos voisins s'alarment pour vous, FÉN. Tél. XIV.
   Nulle raison de crainte ; et, loin de s'alarmer, Confiant, il se livre aux délices d'aimer, A. CHÉN. Élég. 33.
   Fig.
   Sa pudeur s'alarma d'abord, mais elle céda à l'utilité publique, MONTESQ. Esp. VIII, 11.
   Alarme. Alarmer, dont on n'a pas d'exemple pour le XVIe siècle, paraît être venu en usage dans le XVIIe.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • alarmer — [ alarme ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1620; « donner l alarme » 1578; de alarme ♦ Inquiéter en faisant pressentir un danger. Il a eu une rechute qui a alarmé son entourage. « Le peuple était très justement alarmé d une fuite possible du Roi… …   Encyclopédie Universelle

  • alarmer — ALARMER. v. a. Donner l alarme, causer de l émotion, de l épouvante, de l inquiétude. Cela va alarmer tout le camp. Il ne faut pas que cela vous alarme. Ne vous alarmez pas de tous ces faux bruits. Il sut fort alarmé de cette nouvelle. Sa maladie …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • alarmer — Alarmer. v. act. Donner l alarme, causer de l émotion, de l espouvante. Il ne faut pas que cela vous alarme. ne vous alarmez pas de tous ces faux bruits. il fut fort alarmé de cette nouvelle …   Dictionnaire de l'Académie française

  • alarmer — vt. , alerter, donner alarmer l alarme // l alerte, avertir, mettre en alarmer éveil // alerte : ALARMÂr (Albanais 001, Annecy, St Germain Talloires, Thônes 004, Villards Thônes 028 | Ste Foy) ; balyî l alârmo (001, Saxel), krèyâ alârmo <crier …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ALARMER — v. a. Donner l alarme, causer de l émotion, de l épouvante, de l inquiétude. Cela va alarmer tout le camp. Il ne faut pas que cela vous alarme. Il fut fort alarmé de cette nouvelle. Sa maladie nous a bien alarmés.   Il s emploie aussi avec le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ALARMER — v. tr. Troubler, effrayer, à propos d’un fait qui va ou qui peut se produire. Il ne faut pas que cela vous alarme. Il fut fort alarmé de cette nouvelle. Sa maladie nous a bien alarmés. Il s’alarme sans cesse. On croirait qu’il aime à s’alarmer.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • alarmer — noun a) One who alarms; one who sounds the alarm. This three alarmer brought out no fewer than seven steam pumpers, which are drawing water from a fire cistern... b) A multialarm fire of a specified number of alarms. “A two alarmer,” someone… …   Wiktionary

  • s'alarmer — ● s alarmer verbe pronominal être alarmé verbe passif Éprouver une vive inquiétude à propos de quelque chose : Il n y a pas lieu de s alarmer de ce retard. ● s alarmer (synonymes) verbe pronominal être alarmé verbe passif Éprouver une vive… …   Encyclopédie Universelle

  • alarmant — alarmant, ante [ alarmɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1766; de alarmer ♦ Qui alarme, est de nature à alarmer. ⇒ inquiétant. « Ses conversations plus alarmantes que rassurantes » (Rousseau). Nouvelles alarmantes. « D autres bruits particulièrement alarmants »… …   Encyclopédie Universelle

  • inquiéter — [ ɛ̃kjete ] v. tr. <conjug. : 6> • v. 1170; lat. inquietare I ♦ 1 ♦ Vx ou littér. Troubler la quiétude, la tranquillité de, ne pas laisser en repos. ⇒ agiter, troubler. Parfois, « le cri lointain de l hémyone [...] inquiète la solitude »… …   Encyclopédie Universelle