corniche


corniche
corniche 1.
(kor-ni-ch') s. f.
Terme d'architecture. Proprement, avance qui règne autour d'un bâtiment et en préserve de la pluie le pied.
   Partie composée de moulures en saillie l'une au-dessus de l'autre et qui règne comme couronnement autour de toutes sortes d'ouvrages, principalement dans les ordres d'architecture où elle est placée sur la frise de l'entablement. Corniche dorique, ionienne, corinthienne. La corniche de la maison. La corniche se mesure depuis la frise jusqu'à la cimaise inclusivement. Les piédestaux ont aussi leurs corniches.
   La corniche est le couronnement de l'ordre entier, ROLLIN Histoire anc. t. XI, 1re partie, p. 27, dans POUGENS..
   Nom donné à tout ornement saillant en menuiserie ou en maçonnerie qui règne au-dessus des portes, des armoires, au-dessous d'un plafond. Corniche de plâtre, de marbre, de bois. La corniche d'un buffet, d'une armoire.
   Terme de marine. Pièce de bois sculptée appliquée en dehors de la lisse de hourdi.
   XVIe s.
   Les pigeons se mettent sur le toict es cornices ou ceintures environnans le colombier, O. DE SERRES 383.
   Moulleures, lozenges, frize et cornise, Bibl. des Chartes, 4e série, t. III, p. 63.
   Wallon, coronise ; espagn. corniza ; ital. cornice, cornicione. La première idée est de rattacher corniche à corne ; mais d'abord les formes ne s'y prêtent pas, ni le wallon coronise, ni l'espagnol corniza, ni même l'italien cornice. Puis le sens ne s'y prête pas non plus, car la corniche n'est pas une corne, c'est-à-dire quelque chose qui s'avance en pointe, mais c'est une saillie qui règne en une certaine étendue. Les étymologistes s'accordent à tirer ce mot du latin coronis, en grec, signe recourbé ; mais il est vrai de dire, comme le remarque Diez, qu'au moins l'italien a confondu le mot avec cornix, cornicis, corneille, soit par paronymie (cornice en italien signifiant aussi corneille), soit par l'idée de courbure qui s'est attachée au bec de cet oiseau (en grec, courbure, couronne, corneille). Quant au français corniche, il vient de l'italien.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
1. CORNICHE. Ajoutez :
   En corniche, se dit d'un chemin situé au-dessus d'escarpements.
   La route exécutée par nos troupes, il y a longues années, est taillée en corniche au-dessus du lit du Roumel, Journ. offic. 9 janv. 1874, p. 247, 2e col..
   La Corniche, nom de la route du littoral de Nice à Gênes.
————————
corniche 2.
(kor-ni-ch') s. f.
Petite corne. Se trouve dans Mme de Sévigné avec le sens figuré de cocuage, et en jouant sur le mot corniche.
   Madame d'Époisse m'a dit qu'il vous était tombé une corniche sur la tête.... Si vous vous portiez bien et que l'on osât dire de mauvaises plaisanteries, je vous dirais que ce ne sont pas des diminutifs qui font du mal à la tête de la plupart des maris : ils vous trouveraient bien heureux de n'être offensé que par des corniches, SÉV. Lettre à Bussy, 6 juin 1668.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CORNICHE — Terme désignant la partie supérieure de l’entablement, dans l’architecture classique. L’élément essentiel de la corniche est le larmier, pièce horizontale en saillie, dont la fonction est de rejeter les eaux de pluie. Dans l’architecture grecque …   Encyclopédie Universelle

  • Corniche d'or — La Corniche d Or La Corniche d Or, ou corniche de l’Estérel, est la partie de la N 98 d une longueur de 40 km entre Fréjus et La Napoule où elle longe le massif de l Esterel et en longeant la Côte d Azur. Elle rejoint la Nationale 7 à Mand …   Wikipédia en Français

  • corniche — CORNICHE. subs. fém. Ornement d Architecture en saillie, qui est audessus de la frise, et qui sert de couronnement à toute sorte d ouvrages d Architecture. Corniche Corinthienne. Corniche Dorique. Corniche Ionique. [b]f♛/b] On appelle aussi… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • corniche — Corniche. s.f. Ornement d Architecture en saillie qui est au dessus de la frise. Corniche Corinthienne. corniche Dorique. corniche Ionique …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Corniche — (fr., spr. Kornisch), so v. w. Karnies …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Corniche — (franz., spr. nīsch ), das Karnies, Gesims, Kranzgesims einer Säule; alpinistischer Ausdruck für Schneeüberhang, Schneegewächte, Gwächte …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Corniche, La — (ital. Cornice), die wegen ihrer landschaftlichen Schönheiten weltberühmte Straße der Riviera di Ponente (s.d.), die sich von Nizza längs der felsigen Meeresküste (am Fuß der Seealpen) bis nach Genua hinzieht. Bereits von den Römern angelegt,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Corniche — (frz., spr. nísch), Karnies, Gesimskranz einer Säule …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Corniche [2] — Corniche, La (spr. nísch), wegen ihrer landschaftlichen Schönheit berühmte Straße von Nizza längs der Riviera di Ponente nach Genua, von den Römern angelegt …   Kleines Konversations-Lexikon

  • corniche — Corniche, Qu on met par dessus les colomnes, Corone, huius corones, Caronix, huius coronicis …   Thresor de la langue françoyse