aliter


aliter
(a-li-té) v. a.
   Forcer à se mettre au lit. Il n'y a qu'une grande maladie qui puisse l'aliter.
   En termes de pêche, aliter des sardines, les arranger par lits.
   S'aliter, v. réfl. Se mettre au lit. Il a été contraint de s'aliter.
   S'ALITER, SE METTRE AU LIT. Se mettre au lit est plus général ; on se met au lit pour se coucher ; les élèves se mettent au lit à neuf heures dans ce collége ; on se met aussi au lit pour cause de maladie ; la fièvre le prit, il se mit au lit, et ne se releva plus. S'aliter, c'est, exclusivement, se coucher parce qu'on se sent malade, parce qu'on ne peut plus se tenir debout.
   XIIIe s.
   Bien la [la maladie] porta une quinzaine Li bers, ains qu'il s'en alitast, l'Escoufle.
   Cis maus m'a si alité Que la mort est au degré, Qui me défie, Hist. litt. t. XXIII, 586.
   Ains qu'il soient en lor pechiés morteus Alité...., MÄTZNER p. 67.
   XVe s.
   Une maladie le prit sur le chemin, dont il le convint aliter et mourir, FROISS. I, I, 147.
   XVIe s.
   Deux mois avant que mourir, elle s'allita pour cause d'une fièvre continue, PARÉ V, 19.
   A et lit.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
ALITER. - HIST.
   XVe s. Ajoutez :
   Il [Holopherne] s'enyvra par sa folie, Il se coucha, il s'alicta ; Et Judich, la dame jolye, En dormant le decapita, Rec. de farces, etc. p. 351.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aliter — [ alite ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XIIe; de lit ♦ Faire prendre ou garder le lit à (un malade). Pronom. ⇒ se coucher. Il a dû s aliter hier. Un infirme alité depuis des années. ⇒ grabataire. ● aliter verbe transitif Forcer quelqu un à… …   Encyclopédie Universelle

  • Aliter — Aliter, which in the Latin language means otherwise or by another way , is a traditional part of mathematical jargon. It is used to announce to the reader an alternative method, or proof of a result. In a proof it therefore flags a piece of… …   Wikipedia

  • ALITER — v. tr. Forcer à se mettre au lit, à garder le lit. Cette blessure l’a alité pendant trois mois. S’ALITER signifie Se mettre, se tenir au lit pour cause de maladie. Il y avait longtemps qu’il traînait; enfin il a été contraint de s’aliter …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • aliter — S ALITER, avec le pronom personnel. Se mettre, se tenir au lit pour cause de maladie. Il y avoit long temps qu il traînoit, enfin il a été contraint de s aliter. Alité, ée. participe. Elle est alitée depuis hier …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ALITER — v. a. Forcer à se mettre au lit, à garder le lit. Cette blessure l a alité pendant trois mois.   Il s emploie plus ordinairement avec le pronom personnel, et signifie, Se mettre, se tenir au lit pour cause de maladie. Il y avait longtemps qu il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • aliter — vt. ptâ u lyai <mettre au lit> (001) ; alitâ (Villards Thônes). E. : Coucher. A1) s aliter : se ptâ u lyai <se mettre au lit> (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • aliter — adverb otherwise …   Wiktionary

  • aliter — ali|ter <lat. > anders …   Das große Fremdwörterbuch

  • aliter — adj. (Law) that requires a different law or rule to be applied …   English contemporary dictionary

  • aliter — al·i·ter …   English syllables