crasse


crasse
crasse 1.
(kra-s') adj. f.
   Épaisse. Humeur crasse et visqueuse.
   Fig. Grossière.
   Nulle lecture [chez Villeroy], nulle instruction ; ignorance crasse sur tout, SAINT-SIMON 392, 64.
   Chenonceaux, Blois, Amboise que retracent-ils à l'esprit ? Le luxe et la luxure et la crasse ignorance des abbés et des moines, P. L. COUR. I, 180.
   De l'esprit, de l'enjouement, de l'agrément, peut-être même de la capacité ; mais je n'ai guère vu d'ignorance plus crasse, RETZ Mém. liv. II, p. 472, dans POUGENS.
   XVIe s.
   En espesseur la terre les surpasse [ces éléments], Et emporta la matiere plus crasse Du lourd monceau, MAROT IV, 13.
   Ô temps ! ô meurs ! ô crasse ignorance !, DU BELLAY I, 15, verso..
   Leur ame, pour estre crasse et obtuse, est moins penetrable et agitable, MONT. IV, 215.
   Lat. crassus (voy. gras). L'ancien français disait cras ce que nous disons gras ; cette ancienne forme n'a été conservée qu'au féminin et dans un sens particulier.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
CRASSE.
   Ajoutez :
   Fig.
   C'est ainsi que les anciens ont quelquefois donné au Fils de Dieu et au Saint-Esprit le nom de ministre du Père, et non pas pour leur attribuer une opération inégale ; car cela est de la crasse du langage humain, BOSSUET 6e avert. 37.
————————
crasse 2.
(kra-s') s. f.
   Ordure qui s'amasse sur la peau, sur le linge de corps, sur un objet quelconque. Il est plein de crasse. La crasse du linge, des vêtements.
   Des verres.... Où les doigts des laquais, dans la crasse tracés, Témoignaient par écrit qu'on les avait rincés, BOILEAU Sat. III.
   De ces feuillets, par la crasse endurcis, L'âge avait fait une étoffe en glacis, GRESSET Lutrin viv..
   Fig.
   L'ambition partout chassa l'humilité, Dans la crasse du froc logea la vanité, BOILEAU Lutr. VI.
   Terme de peinture. Couche sale qui se forme à la longue sur les tableaux.
   Scorie d'un métal en fusion.
   Condition sociale tout à fait inférieure. Être né dans la crasse.
   Je sais de gros seigneurs qui seraient dans la crasse Sans la révision que je fis de leur race, BOURSAULT Fables d'Ésope, III, 4.
   Elles [les duchesses d'Elbeuf et de Lesdiguières] ne tenaient rien de la crasse maternelle, pas même leur propre mère qui en était, SAINT-SIMON 376, 90.
   De gens du monde [Mlle d'Aubigné] n'en voyait point, et demeurait dans la crasse de quelques commères de son quartier, SAINT-SIMON 51, 100.
   Né malheureux, de la crasse tiré, VOLT. Pauvre diable..
   Familièrement. La crasse du collége, manières gauches et dépourvues d'urbanité.
   D'un air qui ne sentait point la crasse de sa philosophie, SÉV. 560.
   Avarice sordide.
   Mais pour bien mettre ici leur crasse en tout son lustre, BOILEAU Sat. X..
   XVIe s.
   La peur, la faim, mauvaise conseillere, La pauvreté de crasse toute pleine, DU BELLAY IV, 47, verso..
   Sordes signifie proprement le plus gros excrement lequel sort et exsude dessus la peau et epiderme, où estant amassé il est appellé crasse, PARÉ XI, 2.
   Crasse 1.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • crasse — CRASSE. s. f. Ordure qui s amasse sur la peau, dans le poil de l animal, etc. La crasse de la tête. La crasse des mains. Il est plein de crasse. f♛/b] On dit, La crasse des métaux, pour dire, Certaine ordure qui sort des métaux quand on les fond …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • crasse — et grand amas d ordure sur quelque chose, Squallor. Estre plein et chargé de crasse et d ordure, Squallere …   Thresor de la langue françoyse

  • crasse — crasse, crassete obs. ff. cress, cresset …   Useful english dictionary

  • crasse — 1. crasse [ kras ] adj. f. • v. 1176; lat. crassus « épais, gras » 1 ♦ Hist. méd. Humeur crasse, épaisse, visqueuse. 2 ♦ Mod. Fig. Ignorance crasse, grossière, dans laquelle on se complaît. ⇒ grossier, lourd. Il est d une ignorance crasse. « une… …   Encyclopédie Universelle

  • CRASSE — s. f. Ordure qui s amasse sur la peau, dans le poil de l homme ou de l animal, etc. La crasse de la tête. La crasse des mains. Il est plein de crasse. On le dit aussi en parlant Des vêtements, etc. La crasse du linge sale. Elle a eu beaucoup de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • crasse — I. CRASSE. subst. f. Ordure qui s amasse sur la peau, dans le poil de l animal &c. La crasse de la teste. la crasse des mains. la crasse des cheveux. il est plein de crasse. On dit, La crasse des metaux, pour dire, Certaine ordure qui sort des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • CRASSE — adj. Qui est épais. Il ne s’emploie plus qu’avec des noms féminins. Humeur crasse et visqueuse. Matière crasse. Fig. et fam., Ignorance crasse, Ignorance grossière et inexcusable. Il s’emploie surtout comme nom féminin et se dit de l’Ordure qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • CRASSE — adjectif qui n est d usage qu au féminin. Grossier, épais. Humeur crasse et visqueuse. Matière crasse et épaisse. Fig. et fam., Ignorance crasse, Ignorance grossière et inexcusable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • crasse — nf., saleté qui s amasse sur la peau, le linge et les objets : krâ nm. (Bogève, Saxel.002) || krassa (Albanais.001, Villards Thônes.028), R.2 ; gonye nf. (Genève.022), D. => Crasseux ; kwèna nf. (001,022), R.2 Couenne. E. : Pâton, Tour. A1)… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • crasse — n.f. Indélicatesse, méchanceté : Faire une crasse …   Dictionnaire du Français argotique et populaire