creuser


creuser
(kreu-zé) v. a.
   Pratiquer une cavité. Creuser un puits. Creuser la terre. Creuser un tronc d'arbre.
   Et dans le roc qui cède et se coupe aisément, Chacun sait de sa main creuser son logement, BOILEAU Ép. VI.
   Peut-être aussi est-ce à cause de cela que la nature a creusé, dans la lune, des espèces de puits qui sont assez grands pour être aperçus par nos lunettes, FONTEN. Mondes, 3e soir..
   La main du temps creusa les voûtes sombres D'un antre noir, séjour des tristes ombres, J. B. ROUSS. Allég. 5e, liv. II.
   Thémistocle, qui voulait rendre sa nation la plus puissante de la Grèce, pour en être le premier citoyen, fit creuser un nouveau port, construire un plus grand nombre de galères, BARTHÉL. Anach. introd. part. II, sect. 2.
   Fig. Creuser sa fosse ou son tombeau, altérer sa santé par des excès.
   Fig. Creuser un abîme, creuser un précipice, causer la perte, la ruine.
   Aussi bien sous mes pas c'est creuser un abîme Que retenir ma main sur la moitié du crime, CORN. Rodog. V, 1.
   L'hymen semble à mes yeux cacher quelque supplice, Le trône sous mes pas creuser un précipice, CORN. ib. I, 7.
   Préparons son supplice ou creusons mon cercueil, VOLT. Fanat. I, 4.
   Elle trouva qu'elle s'était ôté elle-même le coeur et l'estime de son mari et qu'elle s'était creusé un abîme dont elle ne sortirait jamais, LAFAYETTE Princesse de Clèves, Oeuvres, t. II, p. 165.
   Ainsi tout ce qui pouvait tourner à sa perte, tournerait à sa gloire ; cette journée [l'entrée à Moscou] allait commencer à décider s'il était le plus grand homme du monde ou le plus téméraire ; enfin s'il s'était élevé un autel ou creusé un tombeau, SÉGUR Hist. de Nap. VIII, 4.
   Terme de graveur. Revenir sur une taille pour la rendre plus profonde. Dans la gravure sur bois, évider.
   Terme de marine. Nettoyer un port, le rendre plus profond.
   Fig.
   Les biens de la terre ne font que creuser l'âme et en augmenter le vide, CHATEAUB. Génie, I, 6, 1.
   Se creuser le cerveau, se donner beaucoup de peine pour découvrir, comprendre, imaginer.
   Les réflexions dont vous vous creusez la tête, SÉV. 427.
   Je me creuse la tête à deviner, SÉV. 164.
   Ne vous y creusez point trop l'esprit, SÉV. 37.
   Ne vous amaigrissez point, ne vous creusez point les yeux et l'esprit, SÉV. 467.
   Pendant que je me creuse la tête [pour écrire la lettre], SÉV. 99.
   Vous vous creusez l'esprit d'une si étrange manière, SÉV. 86.
   Je me creuse la cervelle pour savoir comment un corps en pousse un autre, VOLT. l'Homme aux 40 écus, mariage..
   Creuser le visage, les traits, les amaigrir. Les soucis lui ont creusé le visage.
   Fig. Étudier avec soin, pénétrer avant dans un sujet. Creuser une question.
   On n'a garde d'en creuser toute la profondeur, MASS. Car. Conf..
   Nos actions parfois ont un air de vertus ; Qu'on les creuse, c'est vice ou faiblesse et rien plus, LAMOTTE Fabl. V, 13.
   Du profond Spinosa je creusais le système, BERNIS Relig. vengée, V.
   Creuser un homme, le sonder, c'est, d'après Bouhours, une locution née à la cour.
   Absolument. Faire un creux. Creuser en terre, sous terre. On trouva un trésor en creusant.
   Fig.
   Tacite creuse pour découvrir les plus grands raffinements dans les conseils de l'empereur, FÉN. XXI, 237.
   Si nous creusons dans les abîmes, nous l'y trouverons, MASS. Car. Temples..
   .... Les Anglais pensent profondément ; Leur esprit, en cela, suit leur tempérament ; Creusant dans les sujets et forts d'expériences, Ils étendent partout l'empire des sciences, LA FONT. Fabl. XII, 23.
   La raison s'attache à creuser jusque dans l'avenir, LE PÈRE CHEMINAIS dans BOUHOURS, Nouv. rem..
   Se creuser, v. réfl. Devenir creux. Ce vieil arbre commence à se creuser.
   Elle [Amélie] maigrissait, ses yeux se creusaient, CHATEAUB. René, 195.
   Les premiers canons qui se présentèrent atteignirent l'autre rive ; mais de moment en moment l'eau s'élevait, en même temps que le gué se creusait sous les roues et sous les efforts des chevaux ; un chariot s'engrava, d'autres s'y arrêtèrent, et tout fut arrêté, SÉGUR Hist. de Nap. IX, 13.
   Terme de marine. La mer se creuse, se dit quand les sillons qui séparent les vagues deviennent plus profonds.
   Fig. Se creuser, penser beaucoup à une chose, à quelqu'un.
   Je vous vois, vous m'êtes présente, je pense et repense à tout, ma tête et mon esprit se creusent, SÉV. 33.
   CREUSER, APPROFONDIR. Creuser, c'est faire un creux ; approfondir, c'est rendre profond ce qui est déjà creux. Dès lors, au figuré, approfondir dira plus que creuser. Creuser une question c'est pénétrer comme on pénètre dans la terre qu'on creuse, et y faire un certain chemin ; l'approfondir, c'est aller jusqu'au fond.
   XIIe s.
   Il fait croser souz terre à pic et à martel, Sax. IX.
   XIIIe s.
   E la roche est ensi crusée Cum une maison bien ovrée, Grégoire le Grand, p. 93.
   XVIe s.
   Les gouttes d'eau qui tombent dessus une roche dure, la creusent, AMYOT Comm. nourrir les enf. 5.
   Creuser un fossé, AMYOT Marius, 28.
   Les coneupiscences nous suyvent souvent jusque dans les cloistres et dans les escholes de philosophie ; ny les deserts ny les rochiers creusez ny la haire ny les jeusnes ne nous en desmelent, MONT. I, 275.
   Creux ; provenç. crozat, creusé.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • creuser — [ krøze ] v. <conjug. : 1> • croser 1190; de creux I ♦ V. tr. 1 ♦ Rendre creux en enlevant de la matière. ⇒ évider, trouer. La mer creuse les falaises. ⇒ affouiller, 1. caver. Faire un trou, des trous en profondeur dans. Creuser la terre (⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • creuser — CREUSER. v. act. Caver, rendre creux. Creuser la terre. Creuser une pierre. L eau creuse la pierre. Creuser un tronc d arbre. Creuser les fondemens d une maison. Creuser un puits. Creuser une carrière, etc. [b]f♛/b] Il signifie figurément,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • creuser — Creuser. v. a. Caver, rendre creux. Creuser la terre. creuser une pierre. l eau creuse la pierre. creuser un tronc d arbre. creuser les fondements d une maison. creuser un puits. creuser une carriere. Il se met aussi absolument & sans regime.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • creuser — Creuser, Cauare, Excauare, Incauare. Creuser une montagne, Montem suffodere. Qui creuse et cave, Cauator …   Thresor de la langue françoyse

  • CREUSER — v. a. Faire un creux, caver, rendre creux. Creuser la terre. Creuser une pierre. L eau creuse la pierre. Creuser un tronc d arbre. Creuser les fondements d une maison. Creuser un puits, une fosse. Creuser une carrière, etc. Fig., Creuser sa fosse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CREUSER — v. tr. Rendre creux. L’eau creuse la pierre. SE CREUSER signifie Devenir creux. Ce vieil arbre commence à se creuser. Il signifie aussi Pratiquer un creux dans une chose en vue de quelque usage ou de quelque ouvrage. Creuser une carrière. Creuser …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • creuser — vt. kreûzâ (Aix), krozâ (Albanais.001, Giettaz, Saxel.002, Villards Thônes), C.1 => portâ <porter> (001) ; tarâ (001, Annecy, Thônes), taralyé (dans la terre) (Arvillard.228) / î (001) ; kavâ (228), R. => Cave ; guvâ (Giettaz) ; baran …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • creuser — v.i. Donner de l appétit : La marche, ça creuse. □ se creuser v.pr. Se creuser la tête, la cervelle, le citron, le ciboulot, réfléchir laborieusement …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • creuser — (v. 1) Présent : creuse, creuses, creuse, creusons, creusez, creusent; Futur : ; creuserai, creuseras, creusera, creuserons, creuserez, creuseront Passé : creusai, creusas, creusa, creusâmes, creusâtes, creusèrent; Imparfait : creusais, creusais …   French Morphology and Phonetics

  • Creuser une idée — ● Creuser une idée approfondir une idée, ses connaissances sur quelque chose : Creuser un problème, une question …   Encyclopédie Universelle