cuite


cuite
cuit, cuite
(kui, kui-t') part. passé de cuire.
   Qui a subi la cuisson. Du pain bien cuit. Des pommes cuites. Du vin cuit.
   À l'heure dite il courut au logis De la cigogne son hôtesse, Loua très fort sa politesse, Trouva le dîner cuit à point, LA FONT. Fabl. I, 18.
   Fig. Avoir du pain cuit, avoir une fortune assurée et pouvant dispenser de tout travail.
PROVERBE Liberté et pain cuit, c'est-à-dire les deux plus grands biens en ce monde sont d'être libre et d'avoir ce qui est nécessaire à la vie.
   Qui a subi par le feu une préparation comparée à la cuisson. Terre cuite. Statue cuite.
   Qui a subi élaboration, coction. Les aliments cuits dans l'estomac. Un rhume cuit et qui tire à sa fin.
   Fig. Qui est à point.
   Nous avons dans la tête un fort joli mariage, mais il n'est pas cuit ; la belle n'a que quinze ans, et l'on veut qu'elle en ait davantage pour penser à la marier, SÉV. 242.
   Familièrement. Il est cuit, c'est un homme cuit, c'est-à-dire sa fortune est ruinée, son crédit est perdu ; ou, dans un langage plus que familier, il va mourir. On dit aussi : Il a plus de la moitié de son pain de cuit, il ne vivra plus longtemps.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
CUIT. Ajoutez :
   Cuit de jeudi, ancienne locution qui signifie une chose sur laquelle il est trop tard pour revenir, une faute qu'il n'est plus temps de réparer ; c'est une allusion à l'ancienne coutume des boulangers de ne cuire qu'à certains jours ; pour les uns, c'était le jeudi ; pour les autres, le samedi ou tout autre jour, CH. NISARD, Parisianismes, 1876, p. 79.
————————
(kui-t') s. f.
   Sorte de cuisson donnée à la porcelaine, aux briques, au plâtre, etc. La première, la seconde cuite.
   Ce qu'on cuit en une fournée. Toute la cuite est perdue.
   Maître de cuite, celui qui dirige cette opération.
   Concentration d'un liquide. La cuite d'un sirop.
   Petit-lait provenant de la fabrication des fromages de Gruyère.
   XIIIe s.
   Et se son levain est fait, il puet cuire la cuite du levain, Liv. des mét. 14.
   XVIe s.
   Exceptez les escrevices, que l'on cardinalise à la cuycte, RAB. Gar. I, 39.
   Il inventa les horologes et quadrans pour entendre le temps de la cuycte de pain, RAB. Pant. IV, 61.
   Telles chairs, bien que grasses, ne sont jamais de bonne cuitte, se diminuans de beaucoup au feu, O. DE SERRES 841.
   À quoi aura aidé, un peu de gros vin rouge, qu'aurés auparavant jetté dans le moust, sur la fin de sa cuite, O. DE SERRES 847.
   Cuite ; Berry, cuisse.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
CUITE. Ajoutez :
   Eaux de cuite, dans les raffineries de salpêtre, eaux de lessivage qui sont assez chargées de salpêtre pour être évaporées.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cuite — [ kɥit ] n. f. • XIIIe; de cuit 1 ♦ Techn. Cuisson de certaines substances. Cuite de la porcelaine. Donner une seconde cuite (recuire). 2 ♦ (1864) Fam. Ivresse. ⇒ biture, région. caisse. Quelle cuite ! Tenir une sacrée cuite. Prendre une cuite …   Encyclopédie Universelle

  • Cuité — Administration Pays  Brésil Région Nord Est État …   Wikipédia en Français

  • cuite — CUITE. substant. fémin. Cuisson. Il se dit Des briques, des tuiles, de la chaux, et d autres choses semblables. La première cuite. La seconde cuite, etc …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Cuité —   Municipality and town   Country  Brazil Region South …   Wikipedia

  • cuité — s. m. 1. Fruto da cuitezeira (parecido com a abóbora). 2. Cuitezeira …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • CUITE — s. f. Action de cuire, de faire cuire de la porcelaine, de la faïence, des tuiles, des briques, de la chaux, et d autres choses semblables. La première cuite, la seconde cuite, etc.   Il se dit aussi de La réunion des objets que l on cuit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CUITE — n. f. T. d’Arts Action de cuire, de faire cuire de la porcelaine, de la faïence, des tuiles, des briques, de la chaux et d’autres choses semblables. La première cuite, la seconde cuite. Il se dit également, en termes de Raffinerie, de l’Action de …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • cuite — n.f. Excès de boisson : Prendre une cuite, avoir sa cuite …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • cuite — f Une ivresse. • Il a pris une cuite, hier soir. • Elle descendait dans la boutique acheter du rhum pour lui préparer un grog. Il aimait prendre une bonne cuite , l’hiver, avant de se coucher …   Le petit dico du grand français familier

  • cuite — court circuite cuite recuite …   Dictionnaire des rimes