allécher


allécher
(a-lé-ché ; la syllabe lé prend l'accent grave quand suit une syllabe muette : j'allèche, excepté aux fut. et cond.) v. a.
   Attirer par quelque appât. Les noix allèchent les souris.
   Fig. Attirer, séduire. On l'avait alléché par la promesse d'une grande place.
   XIIIe s.
   De cuer trestuit devons aïr mortel pechié, Dont moult de gens, c'est duel [deuil], sunt sovent entechié ; Par droite accoustumance i sunt si alechié, Que Dieu veoir ne pueent..., J. DE MEUNG Test. 1540.
   XVIe s.
   Ce n'a pas esté son appetit inferieur seulement, ou sensualité, qui l'a alleché à mal, CALV. Inst. 177.
   Les pescheurs usent d'appast puants pour allicher les poissons, PARÉ Mumie, 8.
   Puis donne voile, et sans plus t'allecher [te laisser aller aux plaisirs], Va-t-en ailleurs ta fortune chercher, RONS. 633.
   Tout le reste de la multitude alleché du gaing qu'ilz faisoient, AMYOT Sylla, 55.
   Berry, allicher ; ital. allettare ; du latin allectare, de allicere, attirer, de ad, vers, et de licere pour lacere, prendre, attirer. Lacere est le radical de laqueus, lacs (voy. lacs). On aurait pu croire que allécher venait de lécher ; mais la comparaison avec l'italien et le latin montre qu'il s'agit ici du verbe allectare.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • allécher — [ aleʃe ] v. tr. <conjug. : 6> • XII e; lat. pop. °allecticare, class. allectare ♦ Attirer en flattant les sens, par la promesse de quelque plaisir. ⇒ appâter. « Maître Renard, par l odeur alléché » (La Fontaine). ♢ Fig. Attirer, tenter. «… …   Encyclopédie Universelle

  • allecher — ALLECHER. v. act. Attirer à soy par des appasts, par quelque chose qui flatte les sens, il ne se dit qu au figuré. Un avare se laisse facilement allecher au lucre. on alleche les enfans avec des friandises. Il vieillit …   Dictionnaire de l'Académie française

  • allécher — ALLÉCHER.v. actif. Attirer par le plaisir, par la douceur, par la séduction, etc. Alléché, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ALLÉCHER — v. a. ( J allèche, J allécherai. ) Attirer par quelque appât. On allèche les souris avec du lard, avec des noix.   Il est plus en usage au figuré ; et alors il signifie, Attirer par le plaisir, par l espérance, par la séduction, etc. On l avait… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ALLÉCHER — v. tr. Attirer par quelque appât. On allèche les souris avec du lard, avec des noix. Il s’emploie plus souvent au figuré et signifie Attirer par le plaisir, par l’espérance, par la séduction, etc. On l’avait alléché par la promesse d’une grande… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • allécher — vt. : alèshî (Villards Thônes) ; atrî <attirer> (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • appâter — [ apate ] v. tr. <conjug. : 1> • appaster 1530 « nourrir, engraisser (les oiseaux) »; lat. pastus, avec infl. de apaistre « repaître » 1 ♦ Attirer avec un appât. Appâter des oiseaux, des poissons. ⇒ affriander, allécher, amorcer, attirer. 2 …   Encyclopédie Universelle

  • allèchement — ● allèchement nom masculin Littéraire. Action d allécher ; ce qui attire et flatte. ● allèchement (synonymes) nom masculin Littéraire. Action d allécher ; ce qui attire et flatte. Synonymes : amorce appât attraction …   Encyclopédie Universelle

  • attirer — [ atire ] v. tr. <conjug. : 1> • 1534; a remplacé l a. fr. attraire; de 1. a et tirer 1 ♦ Tirer, faire venir à soi par une action matérielle, ou en exerçant une force. L aimant attire le fer. Machine qui attire les fluides en faisant le… …   Encyclopédie Universelle

  • tenter — [ tɑ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • 1250 « sonder une plaie »; 1120 tenter Dieu; lat. temptare, confondu avec tentare « agiter », fréquent. de tendere « tendre » 1 ♦ Vx Faire apparaître par une épreuve la valeur de (qqn). ⇒ éprouver. « Dieu… …   Encyclopédie Universelle