distrait


distrait
distrait, aite
(di-strè, strè-t') part. passé de distraire.
   Démembré, séparé. Une province distraite de l'empire. Une somme d'argent distraite.
   Un accusé distrait de ses juges naturels.
   Détourné, déconseillé. Distrait par ses amis d'une entreprise hasardeuse.
   Qui est détourné de l'application, de l'attention.
   Nos esprits étaient donc également distraits, CORN. Sertor. IV, 3.
   Je me fuis, je m'oublie, et mes esprits distraits Se plaisent à les suivre [les Muses], et retrouvent la paix, A. CHÉN. Élég. 4.
   Je ne m'étonne plus qu'interdit et distrait Votre père ait paru nous revoir à regret, RAC. Iphig. II, 4.
   Qui a des distractions, des absences d'esprit. Il est singulièrement distrait.
   Il vous dit non pour oui, oui pour non ; il appelle Une femme monsieur, et moi mademoiselle ; Prend souvent l'un pour l'autre et va sans savoir où ; On dit qu'il est distrait ; moi je le prends pour fou, REGNARD Distrait, II, 1.
   Souvent pensif, plus souvent distrait, mais le plus charmant des convives, lorsque, sans distraction, il se livrait à nous, MARMONT. Mém. VI.
   Substantivement. La Bruyère a peint le distrait.
   .... Vous, monsieur le distrait, Vous êtes là debout planté comme un piquet, REGNARD le Distrait, V, 9.
   En parlant des choses. Air distrait. Regarder d'un oeil distrait, regarder sans apporter une grande attention.
   .... Je fuis des yeux distraits Qui, me voyant toujours, ne me voyaient jamais, RAC. Bérén. I, 4.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
DISTRAIT. Ajoutez :
   En termes de fabrication de glaces, glace distraite du mercure, glace où le mercure a disparu, s'étant bien amalgamé.
   Pour qu'une glace soit bien étamée, il faut qu'elle soit tout à fait distraite du mercure, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. II, p. 359.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • distrait — distrait, aite [ distrɛ, ɛt ] adj. • 1662; « éloigné » XVIe; de distraire 1 ♦ Absorbé par une autre occupation. Il m a paru distrait. ⇒ absent (cf. Avoir l esprit ailleurs). Écouter d une oreille distraite. ⇒ inattentif (cf. N être pas à...).… …   Encyclopédie Universelle

  • distrait — Distrait, [distr]aite. part. pass. Il a les significations de son verbe. Il est aussi adj. & se dit d Un homme qui n a point d attention à ce qu on luy dit. C est un homme distrait. il est éternellement distrait …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Distrait — Dis trait , a. [F. See {Distract}.] Absent minded; lost in thought; abstracted. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Distrait — (fr., spr. Disträh), zerstreut, unaufmerksam …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Distrait — (frz. disträh), zerstreut, unachtsam …   Herders Conversations-Lexikon

  • distrait — index thoughtless Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • distrait — [di strā′] adj. [ME < OFr destrait, pp. of distraire < L distrahere: see DISTRACT] absent minded; inattentive SYN. ABSENT MINDED …   English World dictionary

  • distrait — ∙dis|trait [dɪs trɛ] <indekl. Adj.> [frz. distrait < lat. distractum, 2. Part. von: distrahere, ↑distrahieren]: zerstreut, verwirrt: Mylady scheinen etwas d. zu sein (Schiller, Kabale IV, 9) …   Universal-Lexikon

  • distrait — adjective Etymology: Middle English, from Anglo French destreit, from Latin distractus Date: 15th century apprehensively divided or withdrawn in attention ; distracted …   New Collegiate Dictionary

  • distrait — /di stray /; Fr. /dees trdde /, adj. inattentive because of distracting worries, fears, etc.; absent minded. [1740 50; < F < L distractus; see DISTRACT] * * * …   Universalium