divaguer


divaguer
(di-va-ghé) v. n.
   Errer çà et là.
   Qu'il est dur au contraire et scandaleux d'en voir [des religieux] S'égarer chaque jour du cloître et du devoir, Divaguer en désordre et s'empresser d'affaires...., CORN. Imit. I, 25.
   Le monde et ses plaisirs s'écoulent et nous gênent ; Et quand à divaguer nos désirs nous entraînent, Ce temps qu'on aime à perdre est aussitôt passé, CORN. ib. I, 20.
   Cet emploi a vieilli ; mais on pourrait, imitant Corneille, le rajeunir comme a fait M. de Lamartine : Je n'étais plus qu'une âme errante qui divaguait çà et là dans la campagne pour user les jours, Graziella, IV, 2.
   Sortir de son lit, en parlant d'une rivière.
   Terme de jurisprudence. Errer à l'abandon, en parlant des animaux malfaisants ou des fous. Laisser divaguer un fou. Ces bestiaux divaguent.
   Fig. S'écarter sans raison de son sujet. Cet homme ne suit aucun raisonnement, il ne fait que divaguer.
   On dit dans ce sens qu'un aliéné divague.
   Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
   XVIe s.
   Se dissipent et divaguent par ci par là, MONT. t. II, p. 339, dans LACURNE.
   Lat. divagari, de di-, préfixe, et vagari (voy. vaguer).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
DIVAGUER.
   Ajoutez :
   Afin de donner aux eaux un cours régulier au lieu de les laisser divaguer au hasard parmi les champs cultivés...., H. BLERZY Rev. des Deux-Mondes, 1er juin 1872, p. 558.
   Au moment des crues il [un torrent] sort de ce lit instable et se promène sur l'un ou l'autre bord de ses déjections ; on dit alors qu'il divague..., H. BLERZY ib. p. 552.
   V. réfl. Se divaguer, laisser aller sa pensée au hasard (inusité aujourd'hui).
   Voyez comment On se divague doucement, Et comme notre esprit agrée De s'entretenir près et loin Avec l'objet qui le recrée, MALH. Lexique, éd. L. Lalanne.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • divaguer — [ divage ] v. intr. <conjug. : 1> • 1534; bas lat. divagari 1 ♦ Vx Errer. « Je n étais qu une âme errante qui divaguait çà et là dans la campagne » (Lamartine). Mod. Didact. Rivière qui divague, qui sort de son lit pour couler ailleurs. Dr …   Encyclopédie Universelle

  • divaguer — Divaguer. v. n. Aller de pensée en pensée, de discours en discours, de matiere en matiere, sans liaison & sans suite. Quand on se veut mettre en la presence de Dieu, il faut se recüeillir, & empescher son esprit de divaguer. il n a fait que… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • divaguer — DIVAGUER. v. n. S écarter de l objet d une question dans la discussion, dans la conversation. Cet homme là ne suit rien, et ne fait que divaguer …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • DIVAGUER — v. n. T. de Jurispr. Errer çà et là. Il se dit Des animaux féroces ou malfaisants, des fous et des furieux, livrés à eux mêmes par l imprudence ou la négligence de ceux qui devraient les surveiller. Laisser divaguer un furieux. DIVAGUER, dans le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DIVAGUER — v. intr. S’écarter de la question, du sujet sur lequel on parle ou on écrit. Cet homme est incapable d’enchaîner deux idées, il ne fait que divaguer. Il se dit aussi de Ceux qui ont perdu la raison ou qui n’en ont plus le plein usage. Il a le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • divaguer — vi. , déraisonner, délirer ; flâner : bretanyé (Arvillard), R. => Barre ; délirâ, R. => Sillon ; BATRE LA KANPANYE <battre la campagne> ; pêrdre / pédre divaguer la téta <perdre la tête> (Albanais / Cordon.083), pédre la kabocha …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • divagation — [ divagasjɔ̃ ] n. f. • 1577; de divaguer 1 ♦ Vx Action de divaguer, d errer. Mod. Divagation d une rivière. ⇒ défluviation. Dr. Divagation des animaux domestiques, du bétail : le fait que le propriétaire ou la personne qui en est responsable les… …   Encyclopédie Universelle

  • débloquer — [ deblɔke ] v. <conjug. : 1> • XVIe; de dé et bloquer I ♦ V. tr. 1 ♦ Vx Dégager du blocus ennemi. Débloquer la ville, la place. 2 ♦ (1754) Imprim. Enlever et remplacer (une lettre bloquée). 3 ♦ Remettre en marche (une machine, un rouage… …   Encyclopédie Universelle

  • déraisonner — [ derɛzɔne ] v. intr. <conjug. : 1> • desresonner XIIIe; repris 1740; de déraison ♦ Littér. Tenir des propos dépourvus de raison, de bon sens. ⇒ délirer, divaguer, extravaguer, radoter; fam. débloquer, déconner, déjanter, déménager,… …   Encyclopédie Universelle

  • dérailler — [ deraje ] v. intr. <conjug. : 1> • derayer 1838; de dé et rail 1 ♦ Sortir des rails, en parlant d un wagon, d un train. Faire dérailler un train. Les wagons ont déraillé. 2 ♦ (1858) Fig. Aller de travers. « Son geste déraillait, cherchait… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.