dogue


dogue
(do-gh') s. m.
   Gros chien de garde à nez écrasé et à lèvres pendantes.
   Ce loup rencontre un dogue aussi puissant que beau, LA FONT. Fabl. I, 5.
   Les dogues gémissants, en hurlements funèbres Appellent-ils leur maître errant dans les ténèbres?, DUCIS Oscar, I, 2.
   Être d'une humeur de dogue, avoir de l'humeur comme un dogue, et, simplement, être comme un dogue, être de très mauvaise humeur.
   Je ne réponds pas maintenant, parce que, en vérité, je suis d'une humeur de dogue, P. L. COUR. Lett. I, 111.
   Homme violent qui se lance ou qu'on lance contre quelqu'un.
   Du faubourg Saint-Médard les dogues aboyèrent, Et les renards d'Ignace avec eux se glissèrent, VOLT. Ép. XCV.
   Nous ajoutons que les fanatiques ignorants qui ont écrit contre lui [ Montesquieu] avec tant d'amertume et d'insolence n'ont connu aucune de ses véritables erreurs, et que nous révérons avec les honnêtes gens de l'Europe tous les passages après lesquels ces dogues du cimetière Saint-Médard ont aboyé, VOLT. Dict. phil . Lois ( Esprit des)..
   S. m. pl. Terme de chasse. Chiens dont on se sert pour assaillir et coiffer les sangliers et les loups.
   Terme de marine. Dogue d'amure, trou pratiqué dans le plat-bord du navire, entre le grand mât et le mât de misaine, mais plus près de celui-ci que de l'autre ; ainsi dit, parce qu'il avait à son orifice extérieur un masque de chien aboyant, JAL., Aujourd'hui le dogue d'amure est supprimé.
   XVe s.
   En un matin, en m'esbatant À une fille qui a vogue, Seurvint une grant vielle dogue De la quelle ne fuz content, Oeuvres de R. Collerye, p. 149, dans LACURNE.
   XVIe s.
   Qui le mastin villageois, A veu tombé sous la force Du genereux dogue anglois, DU BELLAY II, 50, verso..
   Angl. Dog, chien.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dogue — [ dɔg ] n. m. • 1392; angl. dog « chien » ♦ Chien de garde trapu, à grosse tête au museau court et aux fortes mâchoires. Variétés de dogues. ⇒ bouledogue, 2. carlin, molosse. Dogue anglais. ⇒ mastiff. « Ce loup rencontre un dogue aussi puissant… …   Encyclopédie Universelle

  • Dogue — may refer to: Dogue de Bordeaux a dog Dogue, Benin This disambiguation page lists articles associated with the same title. If an internal link led you here, you may wish to change the link to point directly to the i …   Wikipedia

  • dogue — DOGUE. subs. m. Espèce de chien gros et courageux, dont on se sert pour garder des maisons, des basse cours, ou pour faire des combats contre des taureaux et des bêtes féroces. Gros dogue. Dogue d Angleterre …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dogue — DOGUE. s. m. Gros chien fort courageux dont on se sert pour faire des combats contre des taureaux & des bestes feroces. Gros dogue. dogue d Angleterre …   Dictionnaire de l'Académie française

  • dogue — s. m. Espécie de cachorro de fila, de cabeça grande e de focinho chato …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • dogue — d Angleterre, Canis Anglicus …   Thresor de la langue françoyse

  • DOGUE — s. m. Espèce de chien ordinairement gros et fort, qui a le museau noir et écrasé, les lèvres épaisses et pendantes, et dont on se sert pour garder les maisons, les basses cours, etc. Gros dogue. Dogue d Angleterre. Fig. et fam., Être d une humeur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Dogue — Caractéristiques communes aux dogues Molossoïdes, les dogues ont la tête large, le museau court et carré, le cou massif, ainsi qu une musculature et une mâchoire extrêmement puissantes. Sculptés autrefois pour le combat (chien de guerre, d… …   Wikipédia en Français

  • DOGUE — n. m. Espèce de chien trapu, qui a le museau noir et écrasé, les lèvres épaisses et pendantes, et dont on se sert pour garder les maisons, les basses cours, etc. Fig. et fam., être d’une humeur de dogue, être de fort mauvaise humeur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Dogue — doche, dogue nf rumex Normandie …   Glossaire des noms topographiques en France