amasser


amasser
(a-mâ-sé) v. a.
   Faire un amas. Amasser des provisions, des matériaux. Ce spectacle amassait la foule.
   Le jeune Hartsoeker amassa en secret le plus d'argent qu'il put : il le dérobait aux divertissements qu'il eût pris avec ses camarades, FONTEN. Hartsoeker..
   L'abondance est si grande qu'il faut amasser les restes [des pains multipliés par J.-C.], MASS. Confér. Communion..
   Ce général du sénat, qui voulait tirer la guerre en longueur pour avoir le temps d'amasser de plus grandes forces, passa d'Italie en Épire, VERTOT Révol. rom. XIII, 267.
   Vingt mille hommes, archers et frondeurs, qu'il avait amassés dans sa province, VAUGEL. Q. C. 589.
   Absolument. Thésauriser.
   La vieillesse chagrine incessamment amasse, BOILEAU A. P. III.
   Absolument, mais avec un sens général.
   Par mon propre bras elle amassait pour lui, CORN. Nic. IV, 2.
Voltaire a condamné ce vers, disant : Amasser quoi ? Mais amasser peut être employé absolument comme beaucoup d'autres verbes.
   Fig. Amasser des preuves. Il amassait sur sa tête les malédictions du ciel.
   S'amasser, v. réfl. Les eaux pluviales s'amassent dans cette citerne. La foule, le monde s'amassait autour de lui.
   Et ce qu'on voit de peuple autour d'eux s'amasser, Frémit de leur audace et les laisse passer, CORN. Othon, IV, 7.
   Dans le XVIIe s. amasser avait le même sens que ramasser présentement. Dans la 1re éd. du Dict. de l'Académie, amasser est défini : Relever de terre ce qui est tombé, amasser ses gants, amasser un papier. La Fontaine a dit :
   L'un se baissait déjà pour amasser la proie, LA FONT. Fabl. IX, 9.
Dans le Berry, amasser signifie encore ramasser ; mais la langue a varié, et aujourd'hui l'usage a séparé amasser de ramasser, et l'on dit ramasser ses gants, ramasser un papier (voy. syn.).
   1° AMASSER, RAMASSER. C'est faire un amas. Mais amasser indique simplement l'idée d'amas, tandis que ramasser marque les soins qu'on a pris, la peine qu'on a eue pour rassembler les choses. On amasse de l'argent, quand on en acquiert successivement. On en ramasse de tout côté, dans un besoin pressant, et pour une affaire qui en exige.
   2° AMASSER, ENTASSER, ACCUMULER, AMONCELER. Amasser, c'est réunir ensemble des choses de même nature : un amas de blé, de foin. Entasser, c'est faire un amas de forme déterminée : un tas de blé, de foin. Accumuler, c'est joindre amas sur amas : on accumule des richesses, des héritages. Amonceler, c'est faire une accumulation, en désordre, de choses mêlées : amonceler des ruines, des cadavres.
   XIIe s.
   Mais les armes et la despuille Firent coillir et amasser, Chron. des ducs de Norm. t. III, p. 216.
   Nous ferons amasser princes et vavassors, Chevaliers et sergens, les granz et les menors, Sax. XXVII.
   XIIIe s.
   Uns vilains entules et riches, Qui moult estoit avers et chiches, Qar de despendre n'avoit cure, En l'amasser ot mis sa cure, Ren. 4967.
   D'oisiaus chantans avoit assés Par tout le vergier amassés, la Rose, 678.
   Car cil qui richeces amassent, ib. 5156.
   XIVe s.
   Ils amassent et amoncellent un secret et couvert courroux en leurs cuers, Ménagier, I, 6.
   XVe s.
   Pour ce vous vueil je requerir Qu'il vous plaise de me tollir Les maux que m'avez amassez, CH. D'ORL. Bal. 40.
   Et à l'exemple des vaillants anciens.... ne luy chailloit de tresor amasser, Bouciq. I, ch. 2.
   Quand le duc Albert de Baviere.... entendit que le duc d'Irlande estoit venu loger et amasser.... en sa ville de Dourdrech, si pensa sus un petit, FROISS. II, III, 80.
   Amasser une armée, COMM. VI, 6.
   À Arras il amassoit gens tant qu'il pouvoit, COMM. III, 2.
   XVIe s.
   Ils se baissent à terre pour amasser [ramasser] en du linge son ordure, MONT. I, 110.
   Qui sçauroit le poids d'un sceptre ne daigneroit l'amasser quand il le trouveroit à terre, MONT. I, 330.
   Cette prevoyance d'amasser et espargner pour le temps à venir, MONT. II, 186.
   Je feis sortir de sa playe l'ordure qui s'y amassoit, MONT. II, 193.
   Il estoit homme trape, bien amassé, et mesme qui savoit bien jouer des couteaux, DESPER. Contes, L..
   Tout artifice pour amasser argent y estoit permis aux esclaves, AMYOT Lyc. et Numa comp. 4.
   Ayant receu le royaume d'un peuple nouvellement amassé, qui ne luy contredisoit en rien...., AMYOT ib. 9.
   Le sable que les undes de la mer y amassoient et entassoient, AMYOT Marius, 25.
   Ilz s'amasserent en grosse trouppe, et s'en allerent dans la riviere, AMYOT ib. 32.
   Il amassa ces lettres et papiers de Sertorius en un monceau, et les brusla toutes, AMYOT Sertor. 41.
   La bastine de son cheval tumba à terre toute ensanglantée, et un page de celuy qui l'avoit frappé l'amassa, AMYOT Artax. 13.
   La femme du Font enquise par lui où estoit son mari, respondit assez brusquement qu'il amassoit des chastaignes à S. Christol, D'AUB. Hist. II, 60.
   À (voy. à) et masse ; bourguig. emassey ; provenç. amassar ; espagn. amasar ; ital. ammassare.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • amasser — [ amase ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; de 1. masse 1 ♦ (Avec un compl. au plur. ou à sens collect.) Réunir en quantité considérable, par additions successives. ⇒ accumuler, amonceler, entasser, rassembler, recueillir. « Toutes les… …   Encyclopédie Universelle

  • amasser — AMASSER. v. a. Faire amas, faire un amas, mettre ensemble. Amasser des matériaux. Amasser de l argent. Amasser de grands biens. Amasser sou sur sou. f♛/b] Quand Amasser est employé sans régime, on sous entend toujours, de l argent. Et c est dans… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • amasser — Amasser. v. a. Faire amas, un amas de plusieurs choses. Amasser des materiaux. amasser de l argent. Il se dit aussi des personnes. Ayant esté insulté il amassa aussi tost ce qu il put trouver d amis. il doit y avoir quelque entreprise, on amasse… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Amasser — A*mass er, n. One who amasses. [1913 Webster] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • amasser — I. Amasser, Accumulare, Cogere, Congerere, Conglobare, Contrahere, Colligere, Corradere summam. B. Semble qu il vienne de {{t=g}}amasthai,{{/t}} id est, metere, ou de {{t=g}}amaô,{{/t}} id est, accumulo, congrego: cuius futurum est… …   Thresor de la langue françoyse

  • AMASSER — v. a. Faire amas, faire un amas, mettre ensemble. Amasser des matériaux. Amasser de l argent. Amasser de grands biens. Amasser sou sur sou. Amasser les eaux pluviales, dans des citernes.   Il s emploie quelquefois sans régime ; alors il s entend… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AMASSER — v. tr. Réunir en masse. Amasser des matériaux. Amasser de l’argent. Amasser de grands biens. Amasser sou à sou. Amasser les eaux pluviales dans des citernes. Il s’est amassé beaucoup de sable dans le port. Les eaux pluviales s’amassent dans cette …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • amasser — vt. , accumuler, recueillir, réunir, rassembler, ramasser, entasser, mettre en tas ; faire des économies, économiser, épargner, thésauriser ; entasser // amasser amasser de l argent, thésauriser ; recueillir les miettes (de son assiette), essuyer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • amasser —    Prendre ce qui est à terre: j ai amassé son gant; dites, ramasser . Le mot amasser signifie communément faire un amas : le bonheur de l avare est d amasser des richesses. Ramasser , c est au sens littéral relever de terre: on amasse des… …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • amasser — amass ► VERB ▪ accumulate over time. DERIVATIVES amasser noun. ORIGIN Latin amassare, related to MASS(Cf. ↑mass) …   English terms dictionary


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.