dorure

dorure
(do-ru-r') s. f.
   Or étendu sur les objets. Une épaisse dorure.
   De ces rondeaux [de Benserade] un livre tout nouveau à bien des gens n'a pas eu l'art de plaire ; Mais, quant à moi, j'en trouve tout fort beau, Papier, dorure, images, caractère, Hormis les vers qu'il fallait laisser faire à la Fontaine, LE COMTE D'OLONNE dans RICHELET.
   L'action, l'art de dorer.
   Objets dorés.
   C'est sous l'habit rustique d'un paysan et non sous la dorure d'un courtisan qu'on trouvera la force, J. J. ROUSS. Sciences..
   Des soldats ont détruit le fameux Térence de Bembo, pour avoir quelques dorures dont il était orné, P. L. COUR. Lett. I, 37.
   Marchand de dorures, celui qui fait le commerce des matières d'or et d'argent, ou des matières dorées et argentées.
   Préparation de jaunes d'oeufs pour dorer les pâtes ; couleur jaune donnée à l'aide de cette préparation.
   Dorure de carême, oeufs de brochet détrempés avec un peu d'eau dont on se sert en carême pour jaunir les échaudés et les pièces de four.
   XIVe s.
   Froumentée, venoison, dorure, gelées de poisson, Ménagier, II, 4.
   XVIe s.
   Juno m'a chargé en passant que je luy apporte quelque dorure, quelque jaseran, ou quelque ceinture, DESPER. Cymbal. 75.
   Il leur fit rendre par les corsaires leurs bagues et dorures, YVER p. 612.
   Dorer ; provenç. dauradura ; espagn. doradura ; ital. doratura.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

См. также в других словарях:

  • DORURE — Pratiquée déjà par les Égyptiens, la dorure sur bois est encore utilisée de nos jours dans l’ameublement ou l’encadrement, sur des essences indigènes comme le hêtre, le noyer, le tilleul. Elle consiste à couvrir le bois de feuilles d’or grâce à… …   Encyclopédie Universelle

  • dorure — DORURE. s. f. Or fort mince appliqué sur la superficie de quelque ouvrage. Voilà de belles dorures. Il entre bien de l or en toutes ces dorures. Tant pour la dorure de ces plafonds. Pour la dorure de son carrosse. [b]f♛/b] Il se prend aussi pour… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dorure — Dorure. s. f. Or fort mince appliqué sur la superficie de quelque ouvrage, pour le dorer. Voilà de belles dorures. il entre bien de l or en toutes ces dorures. tant pour la dorure de ces planchers. la dorure de son carrosse …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Dorure — (franz., spr. ǖr ), Vergoldung; Dorüres, reiche Gewebe, Stickereien, Spitzen mit Goldtressen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Dorure — (frz., spr. rühr), Vergoldung …   Kleines Konversations-Lexikon

  • dorure — Dorure, Auratura, auraturae, Quintil …   Thresor de la langue françoyse

  • Dorure — Toutânkhamon. Depuis l Antiquité, et notamment en Égypte antique, il a été d usage de rehausser les objets d art, de culte, ou précieux, en les recouvrant d or. Ce métal, le seul à l époque à avoir la particularité de ne pas s oxyder, était… …   Wikipédia en Français

  • DORURE — s. f. Or fort mince appliqué sur la superficie de quelque ouvrage. Voilà de belles dorures. Il entre beaucoup d or dans toutes ces dorures. On a dépensé beaucoup pour la dorure de ces plafonds, pour la dorure de ce carrosse. La dorure en est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DORURE — n. f. Couche d’or fort mince appliquée sur la superficie de quelque ouvrage. Les dorures d’un plafond. Dorure sur tranches. Il se prend aussi pour la Manière de dorer. Dorure à l’huile. Dorure en détrempe. Dorure au feu …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dorure — auksavimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. gold plating vok. Goldplattierung, f; Vergolden, n rus. золочение, n; нанесение золотого покрытия, n pranc. dorage, m; dorure, f …   Radioelektronikos terminų žodynas


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»