débourrer

débourrer
(dé-bou-ré) v. a.
   Ôter la bourre.
   Novion fit débourrer le banc des pairs à huit pieds de long près le coin du roi, SAINT-SIMON 374, 30.
   Débourrer une pipe, ôter le tabac qu'elle contient.
   Débourrer un fusil, ôter la bourre qui retient la charge.
   Fig. Débourrer un jeune homme, lui donner les manières, les habitudes du monde.
   Aussi, pour débourrer mon esprit et mon coeur, DE BIÈVRE Séducteur, III, 9.
   Terme de manége. Débourrer un cheval, assouplir ses mouvements.
   Fig. Se débourrer, v. réfl. Perdre des manières incultes et se façonner à celles du monde.
   Débourrer sa pipe Attendez que je me débourre.
   Dé.... préfixe, et bourre.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
DÉBOURRER. Ajoutez :
   Fig. Se débourrer le coeur, donner issue aux sentiments qui nous pressent.
   On a impérieusement besoin de sfogarsi, comme disent les Italiens ; on veut se débourrer le coeur, disons-nous avec moins d'élégance, sans doute, mais avec autant d'énergie, E. J. DELÉCLUZE Romans, etc. p. 565, 1 vol. Charpentier, 1845, Syligaitha..
   V. n. Sortir de la bourre, en parlant des bourgeons et particulièrement de ceux de la vigne.
   Les travaux de la vigne sont bien en retard ; car la plante débourre largement sous l'influence des chauds rayons du soleil, et les façons qui restent à lui donner sont de nature à compromettre une foule de ses précieux bourgeons, le Médocain, dans Journ. des Débats, 12 avril 1876, 2e page, 6e col..

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

См. также в других словарях:

  • débourrer — [ debure ] v. <conjug. : 1> • 1346, rare av. XVIIe; de dé et bourrer I ♦ V. tr. 1 ♦ Débarrasser de la bourre, du poil. Débourrer le cuir. ⇒ 1. dépiler, ébourrer. 2 ♦ Débarrasser de ce qui bourre. Débourrer une pipe, en ôter le tabac. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • débourrer — DÉBOURRER. v. a. Il signifie au propre, ter la bourre. Débourrer un fusil. Hors cette phrase, il n est guère d usage qu au figuré. Ainsi l on dit, Débourrer un jeune homme, pour dire, Lui faire perdre le mauvais ton, les mauvaises manières, l air …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • DÉBOURRER — v. a. Ôter la bourre. Débourrer un fusil. Fig. et fam., Débourrer un jeune homme, Lui faire perdre le mauvais ton, les manières gauches, l air embarrassé qu il avait, et le former, le façonner. Mettre un jeune homme dans le monde, dans les bonnes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉBOURRER — v. tr. Débarrasser de la bourre, du poil. Débourrer le cuir, Le débarrasser de tout poil. Il signifie aussi Débarrasser de ce qui bourre. Débourrer une pipe. Débourrer un cheval, Commencer à l’assouplir, à le rendre propre aux usages auxquels on… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Débourrer — Débourrage Le débourrage consiste à amener le cheval à accepter une selle, un filet et un cavalier ou à accepter de tracter un véhicule (attelage), et à comprendre et exécuter des ordres de base. Sommaire 1 Préambule 2 Méthode… …   Wikipédia en Français

  • débourrer — vt. , (une pipe, un fusil) ; défaire, ôter, enlever un tortillon de foin ou de paille qui s est formé dans les rouages ou les engrenages d une machine ; nettoyer le soc d une charrue quand la terre traîne devant le soc ; nettoyer la barre de… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • débourrer — v.i. Déféquer …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • débourrage — [ deburaʒ ] n. m. • 1858; de débourrer(I) ♦ Techn. 1 ♦ Action de débourrer (I). Débourrage des peaux. Débourrage mécanique des cardes, leur nettoyage. Débourrage d un cheval. 2 ♦ Déchets provenant du travail de la laine. ● débourrage nom masculin …   Encyclopédie Universelle

  • débourrement — [ deburmɑ̃ ] n. m. • v. 1890; de débourrer(II) ♦ Arbor. Éclosion des bourgeons (des plantes arbustives, et spécialt de la vigne). ● débourrement nom masculin Épanouissement des bourgeons des arbres, de la vigne. débourrement [debuʀmɑ̃] n. m. ÉTYM …   Encyclopédie Universelle

  • pipe — [ pip ] n. f. • déb. XIIIe; de piper 1 ♦ Vx Pipeau. Chalumeau, tuyau. 2 ♦ Ancienne mesure de capacité. ♢ Région. Grande futaille, de capacité variable. 3 ♦ (XVe; par anal. pop.) Vx …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»