déceler


déceler
(dé-se-lé. La syllabe ce prend un accent grave, quand la syllabe qui suit est muette : je décèle, je décèlerai) v. a.
   Découvrir la personne ou la chose qui était celée, cachée.
   Ils confessent leur crime et n'osent déceler le sien, VAUGEL. Q. C. liv. VI, ch. 9.
   Mes frères, leur dit-il [le cerf aux boeufs], ne me décelez pas ; Je vous enseignerai les pâtis les plus gras, LA FONT. Fabl. IV, 21.
   Ils promirent abolition de tout crime à celui qui aurait décelé un prêtre, MAUCROIX Schisme d'Angleterre, liv. III, dans RICHELET.
   Heureux si je pouvais, avant que m'immoler, Percer le traître coeur qui m'a pu déceler, RAC. Mithr. IV, 2.
   .... Ciel ! si quelque infidèle, Écoutant nos discours, nous allait déceler !, RAC. Esth. II, 9.
   Je me suis douté de quelque chose et je suis.... ne me décelez pas au moins, BRUEYS l'Impost. II, 10.
   Faire connaître, être l'indice de.
   Sa colère me plaît et décèle une amante, A. CHÉN. 139.
   Oui, son oeil le décèle ; C'est lui-même ; sans doute il médite un libelle, GILB. Apolog..
   Jusqu'ici la comète d'Encke était le seul astre dont les mouvements bien connus décelassent dans le ciel une influence autre que celle de l'attraction newtonienne, FAYE Comptes rendus, Acad. des sc. t. LII, p. 370.
   Se déceler, v. réfl. Se faire connaître, se trahir. Il se décela par une parole imprudente.
   Son éloquence était déjà formée et se décelait par mille traits, MAIRAN Éloges, Polignac..
   Il est temps qu'à ses yeux ma flamme se décèle, DELAV. Vêpres Sicil. I, 2.
   Se dénoncer l'un l'autre.
   Si l'on partage la vie des partisans en deux portions égales, la première, vive et agissante, est tout occupée à affliger le peuple ; et la seconde, voisine de la mort, à se déceler et à se ruiner les uns les autres, LA BRUY. VI.
   Terme de vénerie. Un cerf se décèle, quand il quitte le buisson où il s'était retiré pour refaire sa tête.
   L'Académie, qui écrit celer et déceler, avec un e muet, écrit cependant recéler avec un é accentué.
   XVIe s.
   Le secret que j'ay juré ne deceler à nul autre, MONT. I, 217.
   Alcibiades, les cognoissant très bien par leur nom, les decela à ceulx qui tenoient le party des Syracusains, AMYOT Alc. 40.
   Ils avoient grande peur que leurs armes reluisantes aux rayons de la lune, ne les decelassent, MONT. Aratus, 24.
   De ... préfixe, et celer ; provenç. descelar ; catal. decelar.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • déceler — [ des(ə)le ] v. tr. <conjug. : 5> • 1188; de dé et celer 1 ♦ Découvrir, mettre en évidence (ce qui était celé, caché). ⇒ découvrir, dévoiler, révéler. Déceler un secret, une intrigue. « Ses pieds nus, ses genoux que la robe décèle » (Vigny) …   Encyclopédie Universelle

  • déceler — DÉCELER.v. a. Découvrir ce qui est caché. Il se dit Des choses et des personnes. Déceler un secret. Déceler un crime. Il s étoit caché chez son ami, on l a décelé. Il ne veut pas être connu, ne l allez pas déceler. Son embarras décela son crime.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • deceler — Deceler. verb. act. Decouvrir ce qui est caché. Il se dit des choses. Il a decelé mon secret. deceler un crime. Il se dit aussi des personnes. Il m a decelé. ne me decelez pas …   Dictionnaire de l'Académie française

  • deceler — Deceler, Rencuser, Prodere, Indicare …   Thresor de la langue françoyse

  • DÉCELER — v. a. ( Je décèle. Je décèlerai. ) Découvrir ce qui est caché. Il se dit en parlant Des choses et des personnes. Déceler un secret. Déceler un crime. Il s était caché chez son ami, on l a décelé. Il ne veut pas être connu, n allez pas le déceler …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉCELER — v. tr. Dévoiler ce que quelqu’un cache intentionnellement. Par extension, Son action décèle une âme corrompue. Son caractère s’est enfin décelé. Il signifie aussi Dévoiler quelqu’un qui cache intentionnellement ce qu’il fait. Il ne veut pas être… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • déceler — vt. , détecter, découvrir qc. de caché ou de peu visible : déslâ, trovâ (Albanais), déssèlâ (Saxel). E. : Dénoncer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • dizoleiñ — déceler …   Dictionnaire Breton-Français

  • NEUROLOGIE CLINIQUE — L’étude des maladies du système nerveux constitue l’objectif des sciences neurologiques. Leur but est d’extérioriser une lésion dont le siège peut se situer aux différents étages de l’appareil nerveux, altérant soit ses voies, soit ses structures …   Encyclopédie Universelle

  • détecter — [ detɛkte ] v. tr. <conjug. : 1> • 1923; angl. to detect « découvrir » ♦ Déceler l existence de (un corps, un phénomène caché). Détecter une fuite de gaz. Par ext. ⇒ déceler, découvrir. Détecter les faiblesses d un adversaire. ● détecter… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.