déluré


déluré
déluré, ée
(dé-lu-ré, rée) adj.
Dégourdi, déniaisé.
   Gens plus actifs, plus gais, plus délurés, suivant l'expression locale dans les pays de vignobles et de navigation, RAYNAL p. 15, dans JAUBERT, Gloss..
   Dé.... préfixe, et leurre : qui ne se laisse plus piper par le leurre. D'anciens dictionnaires ont déleurrer avec le sens de détromper ; ce qui est décisif. Le changement de eu en u ne fait pas difficulté, ces deux sons permutant facilement.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • déluré — déluré, ée [ delyre ] adj. • 1790; forme dial. de déleurré « qui ne se laisse plus prendre au leurre » ♦ Qui a l esprit vif et avisé, qui est habile à se tirer d embarras. ⇒ dégourdi, éveillé, futé, malin . Un enfant déluré. Air déluré. ⇒ dégagé …   Encyclopédie Universelle

  • DÉLURÉ, ÉE — adj. Qui a un esprit vif et avisé. C’est un garçon déluré. Les gens de ce pays sont gais, actifs, délurés. Il se dit aussi en mauvaise part d’un Enfant, d’un écolier, d’une petite fille qui fait preuve de trop de hardiesse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • être déluré — ● être déluré verbe passif Avoir l esprit vif, être dégourdi : Un enfant déluré. Avoir des manières trop libres, être effronté : Une fille délurée. ● être déluré (synonymes) verbe passif Avoir l esprit vif, être dégourdi Synonymes : astucieux… …   Encyclopédie Universelle

  • éluré — déluré …   Dictionnaire des rimes

  • dessaler — [ desale ] v. <conjug. : 1> • 1393; dessaléXIIIe; de des et saler I ♦ V. tr. 1 ♦ Rendre moins salé ou faire cesser d être salé. Dessaler de la morue en la faisant tremper. Intrans. (1680) Mettre des harengs à dessaler. Pronom. L eau de mer… …   Encyclopédie Universelle

  • délurer — [ delyre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1870; dial. pour déleurrer « détromper »; cf. déluré ♦ Rare Rendre vif, éveillé, malin, débrouillard. ⇒ dégourdir, déniaiser. ● délurer verbe transitif (ancien français déleurrer, détromper) Littéraire.… …   Encyclopédie Universelle

  • fringant — fringant, ante [ frɛ̃gɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1493; de fringuer « gambader » 1 ♦ Très vif, toujours en mouvement (animal de selle). Chevaux fringants. 2 ♦ (Personnes) Dont l allure vive et décidée, la mise élégante dénotent de la vitalité, une belle… …   Encyclopédie Universelle

  • fripon — fripon, onne [ fripɔ̃, ɔn ] n. • 1558 « gourmand, débauché »; friponnier XVe; de friponner « voler » 1 ♦ Vx Personne malhonnête, voleur adroit. ⇒ coquin, escroc, filou, gredin. « moins il y a de fripons aux galères, plus il y en a dehors »… …   Encyclopédie Universelle

  • malin — malin, maligne [ malɛ̃, maliɲ ] adj. et n. • XVe; maligne v. 1120; lat. malignus « méchant » 1 ♦ Vx Qui a de la malignité (1o), qui se plaît à faire du mal. ⇒ mauvais, méchant. ♢ Mod. L esprit malin, et subst. le malin : le démon, Satan. Éprouver …   Encyclopédie Universelle

  • spitant — spitant, ante [ spitɑ̃, ɑ̃t ] adj. • attesté XXe; mot d o. flamande ♦ (Belgique) Pétillant. Eau spitante. ♢ Fig. L esprit spitant, vif, déluré. ● spitant, spitante adjectif En Belgique, se dit de quelqu un de vif, d enjoué. ● spitant, spitante… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.