déterminé


déterminé
déterminé, ée
(dé-tèr-mi-né, née) part. passé.
   Qui a reçu un caractère précis. Un genre de plantes déterminé par les botanistes. Quantité déterminée. Des idées déterminées.
   Les densités des mélanges alcooliques qui servent de base au tarif des droits établis sur les liqueurs spiritueuses, sont déterminées avec assez de précision pour qu'il n'y ait aucun motif de procéder à de nouvelles recherches sur ce sujet, POUILLET Comptes rendus, Acad. des sc. t. LI, p. 1006.
   En grammaire, proposition déterminée, plus souvent nommée principale, celle dont un des termes est déterminé par une autre proposition, qui est alors secondaire ou déterminante.
   Terme de mathématique. Problème déterminé, celui qui a un nombre limité de solutions, par opposition à problème indéterminé, celui dont le nombre de solutions est indéfini.
   Fixé, arrêté.
   Cette valeur est déterminée à six ducats, PASC. Prov. 14.
   Notre sort sans retour est-il déterminé ?, VOLT. Orphel. I, 1.
   Poussé vers.
   Voici quels sont leurs principes [de certains théologiens] : Nulle créature libre n'est déterminée par elle-même au bien ou au mal ; car une telle détermination détruirait la notion de la liberté, BOSSUET Libre arb. VI.
   L'usage n'est autre chose que le consentement tacite des hommes qui se trouvent déterminés à une chose plutôt qu'à une autre par des causes souvent inconnues, mais qui n'en sont pas moins réelles, Préface du Dict. de l'Académie, édit. de 1718.
   Les liqueurs sont mieux en équilibre, le sang est plus déterminé vers le coeur, MONTESQ. Esp. XIV, 2.
   Qui a pris une résolution. Bien déterminé à ne pas céder.
   À suivre mon devoir je suis déterminée, MOL. Sgan. 18.
   Que je sache jusqu'à quel point un de mes amis est déterminé à me plaire, je saurai certainement jusqu'à quel point je pourrai disposer de lui, BOSSUET Libre arb. VII.
   Un homme déterminé à mourir est bien fort et bien redoutable, ROLLIN Hist. anc. Oeuvres, t. VI, p. 183, dans POUGENS.
   À ce héros armé contre la tyrannie Dont le coeur inflexible au bien déterminé...., VOLT. M. de Cés. III, 2.
   À soutenir mes droits je suis déterminé, M. J. CHÉN. Tibère, I, 3.
   Adonné sans réserve. Chasseur, joueur, buveur déterminé.
   Que rien ne détourne ou ne fait reculer. Soldat déterminé. Une poignée d'hommes déterminés. Avoir un air déterminé.
   Ces gens si déterminés qui devaient percer la France jusqu'aux Pyrénées, qui menaçaient de piller Paris et d'y venir reprendre jusque dans Notre-Dame les drapeaux de la bataille d'Avein, VOIT. Lett. 74.
   [Turenne] résolu et déterminé au dedans, lors même qu'il paraissait embarrassé au dehors, BOSSUET Louis de Bourbon..
   Il fit combattre ses compagnons avec un courage si déterminé que les soldats romains se débandèrent et prirent la fuite, VERTOT Révol. rom. XI, p. 141.
   Substantivement. Un vrai déterminé, un homme audacieux, capable de violences et d'excès. Cet enfant est un petit déterminé.
   Il faut dire, en déterminé, mort, tête, sang, GOMBAULT dans RICHELET ..
   Jurer en déterminé, GOMBAULT ib..
   Patience, je suis un déterminé ; j'ai peu de temps à vivre ; je dirai la vérité, VOLT. Lett. d'Argental, 17 nov. 1761.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • déterminé — déterminé, ée [ detɛrmine ] adj. et n. m. • XIV e; de déterminer 1 ♦ Qui a été précisé, défini. ⇒ 2. arrêté, certain, 1. précis. « il faut une quantité déterminée de force pour soulever un poids déterminé » (Balzac). Un objectif bien déterminé.… …   Encyclopédie Universelle

  • determine — de‧ter‧mine [dɪˈtɜːmn ǁ ɜːr ] verb [transitive] 1. to find out the facts about something: • Investigators are still trying to determine the cause of the accident. • Experts have determined that the signature was forged. 2. to make an official… …   Financial and business terms

  • Determine — De*ter mine, v. i. 1. To come to an end; to end; to terminate. [Obs.] [1913 Webster] He who has vented a pernicious doctrine or published an ill book must know that his life determine not together. South. [1913 Webster] Estates may determine on… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Determine — De*ter mine, v. t. [imp. & p. p. {Determined}; p. pr. & vb. n. {Determining}.] [F. d[ e]terminer, L. determinare, determinatum; de + terminare limit, terminus limit. See {Term}.] 1. To fix the boundaries of; to mark off and separate. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • determine — de·ter·mine vt mined, min·ing: to make a determination regarding Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. determine I …   Law dictionary

  • determiné — Determiné, [determin]ée. part. Il a les significations de son verbe. Il est aussi substantif, & se dit, d Un homme hardi, capable de tout. Il ne faut pas le fascher c est un determiné. c est un franc determiné un vray determiné. On dit d un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • determine — [v1] conclude, decide actuate, arbitrate, call the shots*, cinch, clinch, complete, dispose, drive, end, figure, finish, fix upon, halt, impel, incline, induce, move, nail down*, opt, ordain, persuade, pin down*, predispose, regulate, resolve,… …   New thesaurus

  • determine — [dē tʉr′mən, ditʉr′mən] vt. determined, determining [ME determinen < OFr determiner < L determinare, to bound, limit < de , from + terminare, to set bounds < terminus, an end: see TERM2] 1. to set limits to; bound; define 2. to settle …   English World dictionary

  • determine — mid 14c., to come to an end, also to settle, decide (late 14c.), from O.Fr. determiner (12c.) or directly from L. determinare to enclose, bound, set limits to, from de off (see DE (Cf. de )) + terminare to mark the end or boundary, from terminus… …   Etymology dictionary

  • determine — 1 settle, rule, *decide, resolve Analogous words: fix, *set, establish: dispose, predispose, *incline, bias: drive, impel, *move, actuate: *induce, persuade 2 ascertain, * …   New Dictionary of Synonyms