engraisser


engraisser
(en-grè-sé) v. a.
   Faire devenir gras. Engraisser des poulets, des cochons, des bestiaux.
   Il n'y en a que trop de ce caractère dans le siècle où nous sommes qui ne semblent vivre que pour nourrir et engraisser leur corps, BOURD. 6e dim. après la Pent. Domin. t. III, p. 11.
   Que faisons-nous, chrétiens, que faisons-nous autre chose, lorsque nous flattons notre corps, que d'accroître la proie de la mort, lui enrichir son butin, lui engraisser sa victime ?, BOSSUET Or. fun. du P. Bourgoing..
   Comme des victimes qu'on engraisse et qu'on orne de fleurs, MASS. Myst. Soum..
   Enduire d'un corps gras.
   Que l'huile du pécheur ne parfume et n'engraisse point ma tête, SACI Bible, psaume CXL, v. 5.
   Souiller de graisse. Engraisser ses habits. Aujourd'hui on dit plutôt graisser.
   Engraisser des terres, leur donner de l'engrais.
   Ces troupeaux servent à engraisser les campagnes, FÉN. Tél. XIII.
   Ainsi les torrents engraissent les vallons de la substance des montagnes ravagées, RAYNAL Hist. phil. II, 6.
   Fig. Rendre riche.
   N'imite point ces fous dont la sotte avarice Va de ses revenus engraisser la justice, BOILEAU Épît. II.
   Ma peine et mon deuil Engraissent des tyrans l'insolence et l'orgueil, A. CHÉN. 39.
   Terme de métallurgie. Engraisser le feu, donner au laitier plus de consistance.
   Terme de charpenterie. Engraisser l'arête d'une pièce de bois, l'élargir en diminuant la pointe.
   Terme de poterie. Grossir la base de certaines pièces en y ajoutant des saillies, afin que la pièce puisse sortir du moule.
   V. n. Devenir gras, prendre de l'embonpoint. Il engraisse à vue d'oeil.
   Il engraisse de mal avoir, c'est-à-dire il se porte bien malgré les tribulations qu'il essuie.
   Fig. Il engraisse de malédictions, c'est-à-dire tout lui prospère malgré les malédictions qui s'élèvent contre lui.
   Terme de construction. On dit qu'une pierre engraisse, quand elle fait, d'un côté, un angle bien ouvert.
   S'engraisser, v. réfl. Devenir gras.
   Le porc à s'engraisser coûtera peu de son, LA FONT. Fabl. VII, 10.
   Les chanoines, vermeils et brillants de santé, S'engraissaient d'une longue et sainte oisiveté, BOILEAU Lutrin, I.
   J'appris en cette occasion que les brebis s'engraissent d'autant plus qu'elles boivent davantage, BARTHÉL. Anarch. ch. 59.
   Fig. S'enrichir.
   [Il] s'engraisse du travail et de la substance des pauvres, FLÉCH. I, 35.
   ....Engraisse-toi, mon fils, du suc des malheureux, BOILEAU Sat. VIII.
   Est-ce à un citoyen à s'engraisser des restes du sang d'un autre citoyen ?, VOLT. Louis XV, 42.
   Sous-fermier des hôpitaux qui s'était engraissé en mettant les soldats blessés à la diète, VOLT. l'H. aux 40 écus, Entretien avec un chirurgien.
   S'épaissir, en parlant d'une liqueur. Cet emploi a vieilli.
   Ce vin s'engraisse, il se gâte. On dit plutôt aujourd'hui : il devient gras.
PROVERBES
   L'oeil du maître engraisse le cheval, c'est-à-dire quand le maître va voir souvent ses chevaux, les valets en prennent plus de soin ; et fig. quand on surveille soi-même ses affaires, il n'y a pas de coulage, de dilapidation.
   On ne saurait manier du beurre qu'on ne s'engraisse les doigts, c'est-à-dire on ne saurait manier beaucoup d'argent, sans qu'il en demeure dans les mains, entrer dans certaines affaires, sans y faire des profits.
   XIIe s.
   De cele chambre isseit à ure [heure] de mangier, Ne mie pur sun cors emplir ne encreissier, Mais pur ce qu'il voleit sa maisnie haitier, Les povres fameilleus veeir e aaisier, Th. le mart. 102.
   Pur ço l'unt es crutes [caveaux] enterré e mucié ; Mais primes unt les dras e le cors lut cergié [fouillé] ; Mais ne l'unt pas trové farsi ne encraissié, Mais de saintisme habit e vestu e chargié, ib. 155.
   XIIIe s.
   Tant m'ont mal fait et engigniez, Que il en sont tuit engraixiez, Psaumes en vers, dans Liber psalm. p. 271.
   Cil qui de mal faire s'engressent, la Rose, 5482.
   Et que nus [nul] n'ait porcel dedens les murs, ne norisse ne encraisse plus de huit jors, TAILLIAR Recueil, p. 279.
   XVe s.
   Cil comte de Blois et sa femme n'estoient pas taillés ni proportionnés à engendrer jamais enfans ; car, par bien boire et fort manger douces et delectables viandes, ils estoient malement fort engraissés, FROISS. III, IV, 25.
   XVIe s.
   Les terres labourables s'engressent de telles pourritures, AMYOT Marius, 37.
   Si vous n'estes en bon poinct.... Quelque jour engresserez, MAROT III, 222.
   Picard encrassier ; wallon, ècrahî ; namur. ècrauchî{{}}; provenç. engraissar, engruaissar ; anc. catal. engrassar ; espagn. engrasar ; portug. engraxar ; ital. ingrassare ; du latin incrassare, de in, en, et crassus, <

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • engraisser — [ ɑ̃grese ] v. <conjug. : 1> • engraissier fin XIe; lat. pop. °ingrassiare, pour incrassiare, bas lat. incrassare I ♦ V. tr. 1 ♦ Rendre gras, faire grossir (des animaux). Engraisser des volailles. ⇒ appâter, gaver, gorger. Engraisser du… …   Encyclopédie Universelle

  • engraisser — Engraisser. v. act. Faire devenir gras. Engraisser des boeufs. engraisser des moutons, des pourceaux. des chapons, des oisons, &c. il faut engraisser ce cheval & le vendre. On dit prov. & fig. que L oeil du maistre engraisse le cheval, pour dire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • engraisser — ENGRAISSER. v. a. Faire devenir gras. Engraisser des boeufs, des moutons, des cochons, des chapons, des oisons, etc. f♛/b] On dit proverbialement et figurém. que L oeil du maître engraisse le cheval, pour dire, que Quand on prend soin de ses… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • engraisser — Engraisser, Farcire, Huberare, Obesare, Opimare, Pinguefacere. Engraisser une beste, Saginare. Engraisser des souliers, Adipe suillo vel oleo linire, Pingui vngere. La terre s engraisse, Gliscit terra. La vesse et les febves engraissent un champ …   Thresor de la langue françoyse

  • ENGRAISSER — v. a. Faire devenir gras. Engraisser des boeufs, des moutons, des cochons, de la volaille, etc. Prov., L oeil du maître engraisse le cheval, Quand le maître va voir souvent ses chevaux, les valets en prennent plus de soin. Cela signifie aussi… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ENGRAISSER — v. tr. Faire devenir gras. Engraisser des boeufs, des moutons, des cochons, de la volaille. Prov., L’oeil du maître engraisse le cheval, Quand le maître va voir souvent ses chevaux, les valets en prennent plus de soin. Cela signifie aussi,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • engraisser — vt. faire grossir (un animal). vi. , grossir, prendre de l embonpoint (ep. des personnes) : angraché (St Nicolas Cha.) / î (Cordon.083b), angréchî (083a), an (Morzine, Saxel.002) / êgréssî (Albanais.001, Bellecombe Bauges), i ngrachê (Peisey),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • engraisser — v.t. Donner régulièrement de l argent à quelqu un …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • s'engraisser — ● s engraisser verbe pronominal Familier. S engraisser de quelque chose, sur le dos de quelqu un, s enrichir grâce à eux : S engraisser du travail d autrui. ● s engraisser (expressions) verbe pronominal Familier. S engraisser de quelque chose,… …   Encyclopédie Universelle

  • S'engraisser de quelque chose, sur le dos de quelqu'un — ● S engraisser de quelque chose, sur le dos de quelqu un s enrichir grâce à eux : S engraisser du travail d autrui …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.