esbroufe


esbroufe
(è-sbrou-f') s. m.
Terme populaire et trivial. Faire de l'esbroufe, faire ses esbroufes, faire de l'embarras, se donner de grands mouvements pour rien.
   Ch. Nisard, Revue de l'Instruction publique, 2 août 1860, trouvant dans des textes anciens esboufer pour éclater, rejaillir, pense que c'est le même mot ; cela est possible, bien que l'épenthèse de l'r au milieu du mot fasse difficulté.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   ESBROUFE. Ajoutez :
   Vol à l'esbroufe, vol qui consiste en ce que des compères bousculent une personne qui vient de toucher de l'argent et la volent.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • esbroufe — [ ɛsbruf ] n. f. • 1827; esbrouf « coup de force » 1815; mot provenç.→ esbroufer ♦ Fam. Étalage de manières fanfaronnes, air important par lequel on cherche à en imposer. ⇒ bluff, chiqué, embarras, épate, flafla, frime. Faire de l esbroufe. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • ESBROUFE — n. f. Manières fanfaronnes et bruyantes, hâbleries de gens qui veulent en imposer aux autres. Faites de l’esbroufe. Il est très familier. Vol à l’esbroufe, Vol qui se fait en bousculant et en étourdissant les gens que l’on veut dépouiller …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • esbroufe — n.f. Bluff, vantardise, épate. Vol à l esbroufe, au cours d une bousculade …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Vol à l'esbroufe — ● Vol à l esbroufe vol qui se pratique en bousculant la personne qu on veut dévaliser …   Encyclopédie Universelle

  • À l'esbroufe — ● À l esbroufe en essayant d en imposer par son assurance ; à l estomac …   Encyclopédie Universelle

  • roufe — esbroufe …   Dictionnaire des rimes

  • esbrouffe — ⇒ESBROUF(F)E, (ESBROUFE, ESBROUFFE)subst. Fam. Déploiement de manières et de propos fanfarons et hâbleurs pour en imposer ou étourdir l entourage. Faire de l esbroufe; un coup d esbroufe. (Quasi )synon. bluff, épate. Enfin tout l esbrouffe du… …   Encyclopédie Universelle

  • esbroufer — [ ɛsbrufe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1835; provenç. esbroufa « s ébrouer », it. sbruffare « asperger par la bouche, le nez » ♦ Fam. En imposer à (qqn) en faisant de l esbroufe. ⇒ bluffer, épater. Il cherche à nous esbroufer (moins cour. que… …   Encyclopédie Universelle

  • esbroufeur — esbroufeur, euse [ ɛsbrufɶr, øz ] n. • 1836; de esbroufer ♦ Fam. Personne qui fait de l esbroufe. ⇒ bluffeur, fanfaron, frimeur. « Swann, avec son ostentation, avec sa manière de crier sur les toits ses moindres relations, était un vulgaire… …   Encyclopédie Universelle

  • bluff — [ blɶf ] n. m. • 1840; mot angl. amér. 1 ♦ Aux cartes, Attitude destinée à impressionner l adversaire en lui faisant illusion. 2 ♦ (1895) Attitude destinée à en faire accroire, à intimider l adversaire sans en avoir les moyens. ⇒ mensonge,… …   Encyclopédie Universelle