extraordinairement


extraordinairement
(èk-stror-di-nè-reman ; plusieurs disent èk-stra-or-di-nê-re-man ; voy. extraordinaire) adv.
   D'une façon extraordinaire, par extraordinaire.
   Ceux qui ont reçu extraordinairement, doivent espérer extraordinairement, PASC. dans COUSIN.
   Le jour de la fête de Vesta, le temple était ouvert extraordinairement [il n'y avait aucun endroit du temple où l'on ne pût entrer], Hist. des Vestales, dans DESFONTAINES.
   Tout ceci me paraît un songe, mais la vie humaine est-elle autre chose ? je rêve plus extraordinairement qu'un autre et voilà tout, CAZOTTE le Diable amoureux, ch. x.
   Anciennement, procéder extraordinairement contre quelqu'un, procéder criminellement contre lui.
   Extrêmement. Il est extraordinairement riche.
   Ce garçon-là m'aime extraordinairement, DANCOURT Été des coquettes, sc. 14.
   Il se voit des gens qui ont extraordinairement du mérite, BUSSY Hist. amour. des Gaules, préface.
Dans cette phrase de Bussy, il y a une inversion peu usitée ; on dirait plutôt : qui ont du mérite extraordinairement.
   Bizarrement. Elle est coiffée fort extraordinairement.
   XIVe s.
   Interroy estoit un office qui n'estoit pas ordenaire, ainçois se fesoit estrordenairement, BERCHEURE f° 2, verso..
   XVIe s.
   Il [l'homme] s'eslevera, si Dieu luy preste extraordinairement la main, MONT. II, 380.
   Extraordinaire, et le suffixe ment.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • extraordinairement — [ ɛkstraɔrdinɛrmɑ̃ ] adv. • XIVe; de extraordinaire 1 ♦ Rare D une manière contraire à l ordinaire, à la coutume, à l habitude. Dr. L officier public désavoué sera poursuivi extraordinairement : il fera l objet de poursuites disciplinaires. 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • extraordinairement — Extraordinairement. adv. D une façon extraordinaire. Il n estoit pas sur l estat, mais il a esté payé extraordinairement. Il signifie aussi, Extrémement. Il est extraordinairement puissant. extraordinairement riche, &c. On dit, Proceder… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • extraordinairement — Extraordinairement, sans garder l ordre accoustumé, ou les solennitez accoustumées, Extra ordinem …   Thresor de la langue françoyse

  • EXTRAORDINAIREMENT — adv. D une façon contraire à l usage, à la règle ordinaire, à l ordre accoutumé. Il n était pas sur l état, mais il a été payé extraordinairement. Les circonstances qui pourraient survenir extraordinairement. Cette acception est moins usitée que… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • EXTRAORDINAIREMENT — adv. D’une façon contraire à l’usage, à la règle ordinaire, à l’ordre accoutumé. Il n’était pas sur l’état, mais il a été payé extraordinairement. Les circonstances qui pourraient survenir extraordinairement. En termes d’ancienne Jurisprudence,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • étrangement — [ etrɑ̃ʒmɑ̃ ] adv. • XIIe; de étrange ♦ D une manière étrange. 1 ♦ Vx Extraordinairement, extrêmement. 2 ♦ Mod. D une manière étrange (2o), étonnante. ⇒ bizarrement, curieusement, drôlement. Il était étrangement habillé. Il nous a étrangement… …   Encyclopédie Universelle

  • extrêmement — [ ɛkstrɛmmɑ̃ ] adv. • 1549; de extrême 1 ♦ Adv. de quantité (modifiant un v.) Vx ⇒ beaucoup. « nous parlâmes extrêmement de vous » (Mme de Sévigné). 2 ♦ Adv. de manière (modifiant un adj. ou un adv.) Mod. D une manière extrême, à un très haut… …   Encyclopédie Universelle

  • fantastiquement — [ fɑ̃tastikmɑ̃ ] adv. • v. 1380; de fantastique 1 ♦ D une manière extraordinaire, qui semble hors du réel. « Le projecteur du navire éclaire fantastiquement le maquis » (A. Gide). 2 ♦ Cour. ⇒ extraordinairement, formidablement, remarquablement,… …   Encyclopédie Universelle

  • banqueroutier — banqueroutier, ière (ban ke rou tié, tiê r ; l r ne se lie jamais ; au pluriel l s se lie : les banqueroutiers et.... dites : les ban ke rou tié z et....) s. m. et f. Celui, celle qui a fait banqueroute. Banqueroutier simple. Banqueroutier… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE — La génétique est la science de l’hérédité, c’est à dire de la transmission de caractères «physiques» de l’ascendance à la descendance. Cette science, dont les lois fondamentales ont été trouvées par Mendel dans la seconde moitié du XIXe siècle,… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.