foulé


foulé
foulé, ée
(fou-lé, lée) part. passé de fouler.
   Écrasé par une pression. Le raisin foulé dans la cuve.
   Par extension. Une robe foulée, une robe froissée.
   Foulé aux pieds, sur qui ou sur quoi on marche.
   Sous les pieds des chevaux cette reine foulée, RAC. Athal. I, 1.
   Fig. Les lois foulées aux pieds.
   Opprimé.
   Foulé par le sénat, longtemps le plébéien De ses droits violés vit en moi le soutien, ARNAULT Marius à M. III, 6.
   À tout cela il n'y a que le prochain de foulé ; qu'il s'accommode ; parlons de moi, MARIV. Paysan parv. 3e part..
   Qui souffre par des exactions.
   Il ne pouvait se résoudre à forcer les villes à lui en donner [de l'argent], les trouvant déjà trop foulées, ROLLIN Hist. anc. Oeuv. t. IV, p. 55, dans POUGENS.
   Qui a éprouvé une foulure. Avoir le pied foulé.
   Cette bête a les jambes foulées, se dit d'une bête de somme ou de trait qui a les jambes usées par le travail.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
FOULÉ. Ajoutez :
   S. m. Terme de draperie. Sorte de drap d'été.
   Nous fabriquons de la draperie d'été, qui se divise en foulés [articles pour hommes], demi-foulés [articles pour femmes]..., Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. III, p. 232.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • FOULE — Que la question de la psychologie des foules ne soit apparue qu’au XIXe siècle s’explique peut être par le fait qu’avec les sociétés industrielles nous voyons se développer le phénomène de l’entrée des masses dans la vie publique, l’intervention… …   Encyclopédie Universelle

  • foule — Foule. s. f. Presse, Multitude de personnes qui s entrepoussent. Une grande foule. craindre la foule. se jetter dans la foule. se tirer de la foule. faire la foule. laisser escouler la foule, laisser passer la foule. il y a grande foule. la foule …   Dictionnaire de l'Académie française

  • foule — Foule, C est presse de gens allans tumultuairement ensemble. Les gens sortent a grande foule de la ville, Effundunt se homines ex vrbe, vel Effundit se ciuitas. Foule est dite de fouler, par ce que à une foule de gens les uns foulent, pressent et …   Thresor de la langue françoyse

  • Foule — [fu:l] die; , s [fu:l] <aus gleichbed. fr. foule zu fouler »walken; zerdrücken«, vgl. ↑Foulé> (veraltet) Gedränge, Menschenmenge …   Das große Fremdwörterbuch

  • foule — FOULE: A toujours de bons instincts. Turba ruit ou ruunt. La vile multitude (Thiers.) Le peuple saint en foule inondait les portiques …, etc …   Dictionnaire des idées reçues

  • Foule — Foul e, adv. Foully. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Foulé — Nom donné à un instrument de musique à vent en langue dioula à la flûte peule, faite en bois et dont l’embouchure latérale légèrement proéminente en fait un intermédiaire entre la flûte traversière et la flûte droite. Cet instrument est joué en… …   Wikipédia en Français

  • Foule — (fr., spr. Fuhl), 1) Menge, Haufen; 2) Gedränge …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Foulé — Foulé, Damenkleiderstoff, gewalkt, mit filzartiger Oberfläche, 33 Ketten und 26 Schußfäden auf 1 cm, aus Kammgarnkette Nr. 40 einfach und Kammgarnschuß Nr. 60 einfach; auch ein Herrenstoff mit filzartiger Decke …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • foulé — Foulé, [foul]ée. part. Il a les significations de son verbe. On dit d Une beste qui a les jambes usées ou affoiblies, par un long & violent travail, qu Elle a les jambes foulées …   Dictionnaire de l'Académie française