fulminer


fulminer
(ful-mi-né) v. n.
   Lancer la foudre et les éclairs.
   Quelle sorte de vengeance ! quoi, fallait-il fulminer et le prendre d'un ton si haut pour abattre si peu de chose ?, BOSSUET la Vallière..
   Terme de chimie. Faire explosion, détoner. Un très léger échauffement fait fulminer cette substance.
   L'or fulmine avant d'être chauffé jusqu'au rouge, dans les vaisseaux clos comme en plein air, BUFF. Min. t. IV, p. 250, dans POUGENS.
   Fig. S'emporter en violentes menaces, en violents reproches.
   C'est en vain qu'il fulmine à cette affreuse vue, CORN. Attila, V, 6.
   Il pesta, fulmina, lui défendit sa vue, TH. CORN. D. Carl. d'Avalos, II, 6.
   C'est pourquoi saint Paul exhortait son disciple Timothée à reprocher, à menacer, à fulminer, plutôt qu'à consoler, BOURDAL. 4e dim. après Pâques, Dominic. t. II, p. 138.
   Il fulmine et ne veut rien finir aujourd'hui, DUFRESNY Réconc. norm. V, 1.
   V. a. Terme de droit canon. Publier un acte de condamnation avec certaines formalités.
   L'évèque d'Agrigente, sans information ni délai aucun, fulmina une excommunication, SAINT-SIMON 437, 70.
   Dans ce temps-là même le pape Sixte-Quint fulmine contre le roi de Navarre et le prince de Condé cette fameuse bulle dans laquelle il les appelle génération bâtarde et détestable de la maison de Bourbon, VOLT. Moeurs, 173.
   Il s'attendait à me trouver fort effrayé du décret que la Sorbonne allait fulminer contre moi, MARMONTEL Mém. VIII.
   Par extension.
   Et si ma bouche encor n'en fulmine l'arrêt, Rends grâces à ma soeur qui prend ton intérêt, CORN. Tois. d'or, II, 2.
   XVIe s.
   Fulminer des execrations, AMYOT Alc. 68.
   Le pape l'avoit fulminé comme heretique, M. DU BELL. 576.
   Prov. et esp. fulminar ; ital. fulminare, du lat. fulminare, fulminer (voy. fulminal).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fulminer — [ fylmine ] v. <conjug. : 1> • XIVe; lat. fulminare « lancer la foudre » I ♦ V. intr. 1 ♦ Vx Lancer la foudre. 2 ♦ Mod. Se laisser aller à une violente explosion de colère, se répandre en menaces, en reproches. ⇒ éclater, s emporter,… …   Encyclopédie Universelle

  • fulminer — Fulminer. v. a. Publier avec certaines formalitez. Il ne se dit qu en matiere Ecclesiastique. Fulminer des Bulles. fulminer une Sentence d excommunication. la Bulle de la dispense de son mariage n a pas esté deuëment fulminée. Il est aussi neutre …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fulminer — FULMINER: Joli verbe …   Dictionnaire des idées reçues

  • FULMINER — v. n. T. de Chimie. Il se dit Des matières fulminantes lorsqu elles font explosion. Cette composition, cette poudre fulmine au moindre choc. La moindre pression la fait fulminer. FULMINER, signifie figurément, S emporter, invectiver contre quelqu …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FULMINER — v. intr. T. de Chimie Faire explosion. Cette composition, cette poudre fulmine au moindre choc. La moindre pression la fait fulminer. Il signifie au figuré Invectiver contre quelqu’un avec menaces. Il fulmine étrangement contre vous. Il est en… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • fulminant — fulminant, ante [ fylminɑ̃, ɑ̃t ] adj. • XVe; de fulminer 1 ♦ Vx Qui lance la foudre. Jupiter fulminant. ♢ Mod. Qui éclate en menaces sous l empire de la colère. Un patron toujours fulminant. Qui est chargé de menaces, trahit une violente colère …   Encyclopédie Universelle

  • fulmination — [ fylminasjɔ̃ ] n. f. • 1406; de fulminer ♦ Dr. can. Publication d une décision canonique (⇒ fulminer, II, 1o ). La fulmination d une bulle. ● fulmination nom féminin Action de fulminer, en droit canon. ⇒FULMINATION, subst. fém. Action de… …   Encyclopédie Universelle

  • tempêter — [ tɑ̃pete ] v. intr. <conjug. : 1> • fin XIIe; tempester « faire de la tempête » 1156; de tempête ♦ Manifester à grand bruit son mécontentement, sa colère. ⇒ fulminer, fam. gueuler , pester, tonner. « Le patron et ses deux acolytes juraient …   Encyclopédie Universelle

  • tonner — [ tɔne ] v. intr. <conjug. : 1> • v. 1120; lat. tonare 1 ♦ Rare Faire éclater le tonnerre. Jupiter tonne. ⇒ tonnant. « un vacarme à ne pas entendre Dieu tonner » (Mérimée). « le ciel qui tonne, grêle et pleut à torrents » (Sainte Beuve). 2… …   Encyclopédie Universelle

  • bulle — 1. bulle [ byl ] n. f. • XIIe buille « sceau »; lat. médiév. bulla, spécialis. du class. bulla « médaillon, ornement en forme de boule » 1 ♦ Hist. Boule de métal attachée à un sceau; ce sceau. La bulle des papes est à l effigie de saint Pierre et …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.