apocryphe


apocryphe
(a-po-kri-f')
   Adj. Dont l'authenticité n'est pas établie. Auteur apocryphe.
   Faire passer l'Évangile pour une histoire apocryphe, PASC. Prov. 16.
   Tous les contes ramassés dans les livres les plus apocryphes, BOSSUET Conc..
   Alexandre, si l'anecdote n'est pas apocryphe, conjura l'hiérophante de brûler la lettre, VOLT. Moeurs, Myst..
   Si maints tableaux ne sont point apocryphes, LA FONT. Papef..
   S. m. Un apocryphe. Les apocryphes, les ouvrages composés par d'anciens hérétiques et attribués par eux à des auteurs sacrés.
   Originairement, les livres de l'Ancien Testament que les juifs de Palestine n'admettaient pas dans leur recueil sacré.
   Nouvelle apocryphe, fausse nouvelle.
   XVe s.
   Chose apocriphe et sans grant foy, CHRIST. DE PISAN Charles V, I, ch. 6.
   Du grec, indiquant éloignement, et du grec, cacher (voy. crypte).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   APOCRYPHE. Ajoutez : - REM. Chapelle (Lettre III au duc de Nevers) a écrit apocrif : Mais c'est ici, comme ailleurs, grand dommage Qu'un si beau conte on répute apocrif.
   Ajoutez : XIIIe s.
   Cil qui plain sont tout de tosique [poison], Adonc si dient qu'autentique Ne vrai ne sunt pas si miracle [de la sainte Vierge] ; Pour mettre encontre aucun obstacle, Dient que tout sont apocrife, GAUTIER DE COINCY les Miracles de la sainte Vierge, p. 176 (abbé POQUET)..

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • apocryphe — [ apɔkrif ] adj. et n. m. • 1220; lat. ecclés. d o. gr. apocryphus 1 ♦ Que l Église ne reconnaît pas, n admet pas dans le canon biblique. Évangiles apocryphes. N. m. Les apocryphes de la Bible. 2 ♦ (XVIIe) Dont l authenticité est au moins… …   Encyclopédie Universelle

  • apocryphe — APOCRYPHE. adj. des 2 g. Terme pris de la Langue Grecque, dans laquelle il signifie, Inconnu, caché. Il n est d usage dans notre Langue, qu en parlant des Livres et des Écrivains dont l autorité est douteuse. Et en ce sens il ne se dit proprement …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • apocryphe — APOCRYPHE. s. m. Dont l autorité est douteuse. Ne se dit que des escrits. Livre apocryphe. Histoire apocryphe. auteur apocryphe …   Dictionnaire de l'Académie française

  • apocryphe — Apocryphe, Apocryphus, Arcanus, Occultus …   Thresor de la langue françoyse

  • APOCRYPHE — adj. des deux genres Terme pris de la langue grecque, dans laquelle il signifie, Inconnu, caché. Il n est usité dans notre langue qu en parlant Des livres et des écrivains dont l autorité est douteuse ; et, en ce sens, il se dit proprement De… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • APOCRYPHE — adj. des deux genres Que l’église ne tient pas pour canonique. Le troisième et le quatrième livre d’Esdras sont apocryphes. Il est employé comme nom masculin dans Les apocryphes, Les livres de la Bible dont l’autorité est douteuse. Il se dit, par …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Apocryphe — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Apocryphe », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) sens littéraire, voir Apocryphe… …   Wikipédia en Français

  • apocryphe — …   Useful english dictionary

  • Apocryphe (Littérature) — Pour les articles homonymes, voir Apocryphe. On qualifie d’apocryphe (du grec απόκρυφος / apókryphos, « caché ») un écrit « dont l authenticité n est pas établie » (Littré). Toutes les littératures connaissent des apocryphes,… …   Wikipédia en Français

  • Apocryphe (litterature) — Apocryphe (littérature) Pour les articles homonymes, voir Apocryphe. On qualifie d’apocryphe (du grec απόκρυφος / apókryphos, « caché ») un écrit « dont l authenticité n est pas établie » (Littré). Toutes les littératures… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.