apostille


apostille
(a-po-sti-ll', ll mouillées, et non apo-sti-ye) s. f.
   Annotation en marge ou au bas d'un écrit. Écrire en apostille.
   Ce que j'ai lu dans l'apostille de votre lettre ne m'a pas extrêmement plu, BALZ. liv. VIII, lett. 45.
   Luther, dans les apostilles qu'il fit sur la bulle, BOSSUET Var. 1.
   Recommandation ajoutée à une pétition, à un mémoire.
   XVIe s.
   Firent si bien leur apostille [entreprise apostée], Que, sans faire aulcun desarroy, Le chasteau fut rendu au roy, J. MAROT V, 164.
   Qui fera ung tel apostille, Comme feist Sapho la subtille, Qui composa de si beaulx vers, J. MAROT V, 301.
   À et postille ; postilla, dans le bas-latin, signifiant explication, note.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   APOSTILLE. Ajoutez : - REM. Balzac faisait, comme Marot, apostille du masculin.
   Pourquoi ce très officieux et très obligeant laisse-t-il gronder contre moi à Rome ? ne pourrait-il pas prévenir toutes ces plaintes par un petit apostille ?, BALZAC Lettr. inédites, CLIII, éd. Tamizey Larroque.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • apostille — [ apɔstij ] n. f. • fin XVe; de apostiller 1 ♦ Dr. Addition faite en marge d un écrit, d une lettre. ⇒ annotation, note, post scriptum. 2 ♦ (1802) Mot de recommandation ajouté à une lettre, une pétition. ● apostille nom féminin Addition ou… …   Encyclopédie Universelle

  • apostille — APOSTILLE. s. f. Addition faite à la marge d un écrit, ou au bas d une lettre. Ily avoit deux lignes en apostille. L apostille d une lettre. Après sa lettre écrite, il mandoit par apostille …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • apostille — apostille, or appostille /apostsl/ L. Fr. An addition; a marginal note or observation. A standard certification provided under the Hague Convention of 1961 for purpose of authenticating documents for use in foreign countries + appostille, or… …   Black's law dictionary

  • apostille — apostille, or appostille /apostsl/ L. Fr. An addition; a marginal note or observation. A standard certification provided under the Hague Convention of 1961 for purpose of authenticating documents for use in foreign countries + appostille, or… …   Black's law dictionary

  • apostillé — apostillé, ée (a po sti llé, llée, ll mouillées) part. passé. À quoi une apostille a été mise. •   Les placets étaient reçus par un maître des requêtes qui les rendait apostillés, VOLT. Louis XIV, 29 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • apostille — (n.) note, especially on text of the Bible, also apostil, 1520s, from Fr. apostille (15c.), probably from M.L. postilla, which probably represents L. post illa, lit. after those …   Etymology dictionary

  • apostille — APOSTILLE. s. f. Addition faite à la marge d un escrit, ou au bas d une lettre. Il y avoit deux lignes en apostille …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Apostille — Parteien zum Apostille Übereinkommen Beitrittsländer (Mitglieder der HCCH) …   Deutsch Wikipedia

  • Apostille — An apostille, or postil, is properly a gloss on a scriptural text, particularly on a gospel text; however, it has come to mean an explanatory note on other writings. The word is also applied to a general commentary, and also to a homily or… …   Wikipedia

  • APOSTILLE — s. f. Addition faite à la marge d un écrit ou au bas d une lettre. Il y avait deux lignes en apostille. L apostille d une lettre. Après sa lettre écrite, il manda cette nouvelle par apostille.   Il se dit, particulièrement, Des recommandations qu …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)