applaudissement


applaudissement
(a-plô-di-se-man) s. m.
   Manifestation d'approbation par des battements de mains. Un tonnerre d'applaudissements.
   Approbation, louange accordée avec éclat.
   Opinions reçues avec applaudissement, PASC. Préf. Vide..
   Les machines qui l'avaient guindé si haut par l'applaudissement et les éloges, sont encore toutes dressées pour le faire tomber dans le dernier mépris, LA BRUY. 8.
   Plusieurs de nos symphonies et surtout nos airs de danse ont trouvé plus d'applaudissements chez les autres nations, VOLT. Louis XIV, Musiciens..
   Pour s'attirer les applaudissements du monde, MASS. Vérité..
   Je connais mal Junie ou de tels sentiments Ne mériteront pas ses applaudissements, RAC. Brit. III, 8.
   M. l'abbé Mongin, vainqueur dans trois concours, fit encore, avec l'applaudissement de la compagnie, un autre essai de son éloquence, D'ALEMB. V, 312.
   Dans un applaudissement général de tout l'empire, Auguste ne pouvait résister à de petits chagrins, ST-ÉVREM. II, 106.
   Ils sentent le génie avec une vivacité qui devrait faire naître beaucoup de grands hommes, s'il suffisait de l'applaudissement pour le produire, STAËL Corinne, II, 1.
   La cour, qui lui préparait à son arrivée les applaudissements qu'il méritait, BOSSUET Louis de Bourbon..
   APPLAUDISSEMENT, LOUANGE. La louange s'accorde à des objets très divers, aux qualités par exemple aussi bien qu'aux actions des personnes ; les applaudissements ne s'accordent qu'aux discours ou aux actions. La louange s'exprime par la parole ; les applaudissements, qui signifient proprement le battement des mains pour exprimer le contentement, n'impliquent pas l'idée du langage articulé. La louange vante, célèbre, glorifie ; les applaudissements ne font qu'approuver, mais avec une certaine vivacité que la louange ne suppose pas toujours.
   XVIe s.
   Ne cherchons honneur n'y applausement des hommes, mais la verité seule, RAB. Pant. II, 18.
   Par tout le discours du tournoy precedent feut le bruyt et applausion des spectateurs grand en toute circumference, RAB. Sciomachie..
   Tous feirent applausement de joye et alaigresse, RAB. ib..
   Applaudir.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • applaudissement — [ aplodismɑ̃ ] n. m. • 1539; de applaudir 1 ♦ Battement des mains en signe d approbation, d admiration ou d enthousiasme. ⇒ bravo. Des applaudissements éclatent, retentissent, couvrent sa voix. Discours qui soulève des applaudissements. ⇒ ovation …   Encyclopédie Universelle

  • applaudissement — APPLAUDISSEMENT. sub. masc. Grande approbation, marquée, soit par des battemens de mains, soit par acclamation, ou de quelque manière que ce soit. Il fut reçu avec grand applaudissement. L applaudissement des peuples. Donner des applaudissemens.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • applaudissement — Applaudissement. s. m. v. Grande demonstration d estime & de joye, soit avec acclamation, soit avec battement de mains ou autrement, pour approuver ce qu une personne a fait. Il fut receu avec grand applaudissement. l applaudissement des peuples …   Dictionnaire de l'Académie française

  • applaudissement — Applaudissement, ou Applausement, Applausus, huius applausus …   Thresor de la langue françoyse

  • APPLAUDISSEMENT — s. m. Grande approbation, manifestée, soit par des battements de mains, soit par des acclamations, soit par la voix publique. Son discours fut suivi de longs applaudissements. Il y eut de grands applaudissements à la représentation de cette pièce …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Applaudissement — Applaudissements Un applaudissement est le battement des mains (plus ou moins rapide, plus ou moins vigoureux et sonore), paume contre paume, d un individu, d un groupe ou de toute une foule pour exprimer son approbation, son admiration ou son… …   Wikipédia en Français

  • APPLAUDISSEMENT — n. m. Action d’applaudir. Son discours fut suivi de longs applaudissements. Cet acteur a mérité, a obtenu de grands applaudissements. Il fut reçu aux applaudissements de toute l’assemblée, à l’applaudissement universel. Donner, recevoir des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Applaudissement. — См. Аплодировать …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • applaudissement — nm. aplyôdismê (Albanais), aplôdismin (Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • acclamation — [ aklamasjɔ̃ ] n. f. • 1504; lat. acclamatio, de acclamare 1 ♦ (Surtout au plur.) Cri collectif d enthousiasme pour saluer qqn ou approuver qqch. « La salle tremblait encore d acclamations » (Hugo). Son retour fut salué par des acclamations. ⇒… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.