apprenti


apprenti
apprenti, ie
(a-pran-ti, tie) s. m. et f.
   Celui, celle qui est en apprentissage, qui travaille pour apprendre un métier.
   Un apprenti est docile, il écoute son maître, il profite de ses leçons, et il devient maître, LA BRUY. 15.
   Fig. Personne peu habile.
   Ronsard, en son métier, n'était qu'un apprenti, RÉGNIER Sat. IX..
   Le plus jeune apprenti Est vieux routier...., LA FONT. Cuv..
   La république de Platon Ne serait rien que l'apprentie De cette famille amphibie, LA FONT. Fabl. X, 1.
   Adjectivement.
   Pour le rendre maître, soyez partout apprenti, J. J. ROUSS. Ém. III.
   Ils n'étaient plus apprentis à manier les armes, VAUG. Q. C. 552.
   Quoi ! ce Fulcinius, apprenti sénateur, Descend par habitude au rang de délateur !, M. J. CHÉN. Tibère, III, 3.
   1. L'orthographe ancienne était apprentif, et le féminin apprentive, l'un et l'autre inusités aujourd'hui.
   Qui soit douce et nicette, apprentive au métier, RÉGNIER Épît. III.
   Vais-je épouser ici quelque apprentive auteur ?, BOILEAU Sat. X..
   2. Au féminin, ne dites pas, ce que font quelques-uns, une apprentice ; c'est un archaïsme aujourd'hui rejeté.
   XIIIe s.
   Aprentif jugleor et escrivain marri, Berte, I.
   Nulle fillaresse de soie à grans fuiseaus ne puet ne ne doit avoir que trois aprentices tant seulement, Liv. des mét. 81.
   Il peut avoir tant d'apprentis et de vallés come il li plaist, ib. 18.
   À chanter furent ententi Li oisillon qui aprenti Ne furent pas ne non sachant, la Rose, 680.
   XVIe s.
   Je ne sçais pas faire mes besongnes d'une puerile et apprentisse intelligence, MONT. II, 100.
   Les apprentifs et qui ne sont pas de si haulte leçon, s'enfarinent le visage, MONT. II, 104.
   Cette gentille infante, qui n'etoit apprentive en telles pratiques, YVER p. 610.
   Il n'est apprenti en cela, HENRI EST. Précell. p. 79.
   Apprendre, par un adjectif bas-latin apprehendivus, d'où apprentif ; bourguig. épranti ; wallon, aprendice ; namurois, apurdice ; provenç. apprentiz ; espagn. aprendiz.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • apprenti — apprenti, ie [ aprɑ̃ti ] n. • apprantez 1175; var. aprantiz (XIIe), aprentif (XIIIe); lat. pop. °apprenditum, de °apprendere 1 ♦ Personne qui apprend un métier, qui est en apprentissage. ⇒ 2. aide, élève, employé, garçon, stagiaire. L apprentie d …   Encyclopédie Universelle

  • apprenti — APPRENTI, APPRENTIE. Celui ou celle qui apprend un métier. Un apprenti Marchand. Un apprenti Menuisier. L apprentie d une Coiffeuse. f♛/b] On écrivoit autrefois Apprentif au masculin, Apprentive au féminin. [b]f♛/b] On ne dit plus aujourd hui, qu …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • apprenti — APPRENTÍ [A PRAN ] s. m. (livr.) 1. tânăr care învaţă o meserie sub îndrumarea unui instructor, unui maistru. 2. (fig.) începător. (< fr. apprenti) Trimis de raduborza, 09.03.2009. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • apprenti — Apprenti, m. acut. Dont est tel proverbe, Nouveau apprenty n est pas maistre Tyro ac rudis in re aliqua Discipulus …   Thresor de la langue françoyse

  • APPRENTI — IE. s. Celui, celle qui apprend un métier. Un apprenti marchand. Un apprenti menuisier. L apprentie d une couturière. C est un apprenti.   Il se dit, figurément et familièrement, d Une personne peu habile dans les choses dont elle se mêle. Cet… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • APPRENTI, IE — n. Celui, celle qui apprend un métier. Un apprenti serrurier. Un apprenti menuisier. L’apprentie d’une couturière. C’est un apprenti. Il se dit figurément et familièrement d’une Personne peu habile dans les choses dont elle se mêle. Des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Apprenti — Un apprenti est une personne qui apprend un métier. Dans un contexte moderne, c est un jeune professionnel qui suit une formation en alternance entre une entreprise et un centre de formation, les trois parties prenantes ayant signé un contrat d… …   Wikipédia en Français

  • Apprenti — Ap|pren|ti* [aprã ti] der; s [aprã ti], s [... ti:(s)] <aus gleichbed. fr. apprenti zu apprendre, dies aus lat. apprehendere »begreifen, lernen«> (veraltet) Lehrling …   Das große Fremdwörterbuch

  • apprenti — n., arpète : APRINTI, APRINTSÀ, È (Albanais.001, Annecy, Chambéry, Montricher, Thônes), apranti, aprantseu, eu (Saxel.002), aprintè, yà, yè (Villards Thônes) || aprantè nm. (002), aprêtê (001.CHA.), aprintichi (Ste Foy) || aprêtè (001.BEA.) /… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Apprenti — Lærling …   Danske encyklopædi