approche


approche
(a-pro-ch') s. f.
   Action de s'approcher ou d'être approché. L'approche des ennemis. L'approche du doigt fait cligner l'oeil.
   Le mouvement de la terre, l'approche ou l'éloignement des étoiles, REGNARD Voy. en Pologne..
   Ma foi, pour te servir j'ai diablement couru ; Ces notaires sont gens d'approche difficile, REGNARD Légat. II, 7.
   Je ne m'étonne plus de cet ordre cruel Qui m'aurait interdit l'approche de l'autel, RAC. Iphig. II, I.
   De son coeur le trop juste reproche Lui fait peut-être, hélas ! éviter cette approche, RAC. Baj. III, 3.
   Rencontre, combat.
   À voir de tels amis, des personnes si proches, Venir pour leur patrie aux mortelles approches, CORN. Hor. III, 2.
   En parlant des animaux, rapprochement sexuel.
   La femelle refuse constamment l'approche du mâle, J. J. ROUSS. Orig. 1.
   Chez les poissons, la femelle est féconde sans les approches du mâle, VOLT. Newt. I, 8.
   Proximité. Aux approches de l'hiver.
   Parmi les souffrances et dans les approches de la mort s'épure, comme dans un feu, l'âme chrétienne, BOSSUET le Tellier..
   Et quelle force il faut aux objets mis en place, Que l'approche distingue, et le lointain efface, MOL. la Gloire du Val de Grâce..
   L'approche de l'air de la cour a donné à son ridicule de nouveaux agréments, MOL. Comt. d'Escarb. 1.
   On pensait à changer de vie aux approches de la Pâque, MASS. Comm..
   L'approche d'un combat qui le glaçait d'effroi, RAC. Théb. III, 3.
   Quand de ce triste adieu je prévis les approches, RAC. Bérén. V, 6.
   De ce triste entretien détournons les approches, RAC. Iphig. III, 7.
   Réduit à sentir de la faim les premières approches, LA FONT. Fianc..
   Et tous, tant que nous sommes, Nous nous laissons tenter à l'approche des biens, LA FONT. Fab. VIII, 7.
   Pourvu que, de ma mort respectant les approches...., RAC. Phèd. I, 3.
   Il s'affaiblissait, ce grand prince, mais la mort cachait ses approches, BOSSUET Louis de Bourbon..
   Terme de guerre. Accès d'une place forte. L'approche, les approches de la ville.
   Travaux pour approcher, à couvert, d'une place assiégée. Les approches furent meurtrières.
   Déjà, de tous côtés, s'avançaient les approches, MALH. II, 12.
   Faire les approches d'une ville, VAUG. Q. C. 516.
   Il nous laissa faire les approches de sa place, HAMILT. Gramm. 8.
   Lunette d'approche, lunette qui agrandit l'angle visuel et fait paraître plus proches les objets.
   Les avantages que nous donne la lunette d'approche, PASC. Préf. Vide..
   Terme d'agriculture. Greffe en approche, greffe par le contact de deux branches voisines.
   Terme d'imprimerie. Espace, distance entre les lettres.
   Réunion fautive de deux mots.
   XVIe s.
   Ces approches de si près mirent la ville de Rome en grand trouble et en grand effroy, AMYOT Cor. 46.
   Le flatteur vient de loing tournant tout à l'entour, et puis fait ses approches petit à petit, sans faire bruit, AMYOT Comm. disc. le flatteur, 25.
   D'Aubigné entra dans cette place, comme ledit admiral en faisoit les approches, avec 50 soldats et près de 200 arquebusiers à cheval, D'AUB. Vie, L.
   À l'approche, nous le recongnusmes pour le maire de Villesaleron, CARL. V, 18.
   Voy. approcher. Provenç. aproche ; espagn. aproches ; portug. aproxes ; ital. approccio.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
APPROCHE.
   Terme d'imprimerie. Distance entre les lettres. Ajoutez :
   Lisez, si vos larmes de bibliophile ne vous troublent pas les yeux, lisez ce passage du rapport, p. 27 ; voyez ce tirage, cette approche, cet alignement, et dites si jamais texte a protesté plus glorieusement contre la catastrophe dont on le menace, E. MOUTON Rapp. au Min. de l'instruct. publique, Journ. offic. 25 nov. 1874, p. 7799, 2e col..

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.