appui

appui
(a-pui) s. m.
   Ce qui supporte soutient. Cette muraille a besoin d'appui. Mur d'appui, mur qui soutient des terres.
   Il veut faire un mur d'appui dans son parterre, SÉV. 588.
   Fig. Aide, secours. La vérité est sans force et sans appui. L'argent est un puissant appui.
   Sur ces deux grands appuis ma couronne affermie...., CORN. Sertor. II, 1.
   En lui Votre trône tombant trouverait un appui, CORN. Rodog. II, 3.
   S'il est assez fort pour me servir d'appui, CORN. ib. III, 3.
   Qui se fit votre appui, CORN. D. San. I, 1.
   Un roi sage, ainsi Dieu l'a prononcé lui-même, Sur la richesse et l'or ne met point son appui, RAC. Athal. IV, 2.
   Pour se donner de l'appui dans sa frayeur, BOSSUET Hist. I, 10.
   Seigneur, je viens pour elle implorer votre appui, RAC. Iphig. III, 5.
   Ah ! je le prends déjà, seigneur, sous mon appui, RAC. Ath. V, 2.
   Sous quel appui tantôt mon coeur s'est-il jeté ?, RAC. Mithr. II, 6.
   C'est son appui qu'on cherche en cherchant votre appui, RAC. Brit. IV, 1.
   Je sais qu'en ma prière il aurait peu d'appui, CORN. Héracl. IV, 4.
   La vertu trouve appui contre la tyrannie, CORN. Nicom. III, 2.
   Bien loin de vous prêter l'appui dont vous parlez, CORN. Nic. I, 2.
   Et sous l'appui des lois mit la faible innocence, BOILEAU Art poét. IV.
   La partie d'une fenêtre, d'une balustrade, etc. sur laquelle on peut s'appuyer. Mettre sur l'appui des pots de fleurs.
   À hauteur d'appui, à la hauteur ordinaire du coude d'un homme qui se penche.
   Les palissades sont à hauteur d'appui, SÉV. 70.
   Fig.
   Si vous saviez qu'ils sont petits de près et combien ils sont quelquefois empêchés de leurs personnes, vous les remettriez bientôt à hauteur d'appui, SÉV. 111.
   Terme de mécanicien. Point d'appui ou simplement appui, le point sur lequel le levier s'appuie.
   En termes de grammaire, appui de la voix sur une syllabe, élévation ou plutôt intensité de la voix sur cette syllabe.
   En termes de manége, sensation qu'éprouve la main du cavalier par la pression du mors sur les barres du cheval. Ce cheval a l'appui lourd. Ce cheval n'a point d'appui, il n'a point de bouche.
   Appui de main, sorte d'aide qu'on donne au cheval par la bride.
   Appui du collier, le point d'union de l'encolure avec les épaules, ou l'espèce de talus que ces parties présentent en avant.
   Appui posé ou foulée, le temps pendant lequel un membre est employé à soutenir le corps sur le sol.
   Technologie. Pièce du banc des tourneurs.
   À l'appui de, loc. prépos. à l'appui de mon dire. Pièces à l'appui d'un compte, ou, simplement, pièces à l'appui. L'événement vint à l'appui.
   Au jeu de boule, aller à l'appui de la boule, jeter sa boule de manière à avancer celle du joueur avec qui l'on est de moitié ; et figurément, appuyer, favoriser : faites la proposition, j'irai à l'appui de la boule.
   D'excellents écrivains, Racine, Boileau, ont dit : sous l'appui. Pourtant on est sur un appui, contre un appui, et non sous un appui. Pour justifier cette locution, il ne faut plus voir en appui que le sens figuré. Mais cet emploi n'est pas à recommander, et il faut louer les écrivains qui l'ont évité.
   Voy. appuyer. Bourguig. aipui ; namurois, aspoiâ.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

См. также в других словарях:

  • appui — appui …   Dictionnaire des rimes

  • appui — [ apɥi ] n. m. • XIIe; de appuyer I ♦ 1 ♦ Action d appuyer, de s appuyer sur qqch. L appui du corps sur les jambes. Prendre appui sur : s appuyer sur. Prends appui sur moi. « la tige de la pagaie prend appui sur la cuisse nue » (A. Gide). ♢ Dr.… …   Encyclopédie Universelle

  • appui — APPUI. s. m. Soutien, support; ce qui sert à soutenir. Mettre un appui à un mur. Si on ne donne un appui à cet arbre, le vent l abattra. f♛/b] On appelle Hauteur d appui, Une hauteur qui n est élevée qu autant qu il faut pour se pouvoir appuyer… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Appui — Ap pui , n. [F., fr. L. ad + podium foothold, Gr. ?, dim. of ?, ?, foot.] 1. A support or supporter; a stay; a prop. [Obs.] [1913 Webster] If a vine be to climb trees that are of any great height, there would be stays and appuies set to it.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Appui — (fr., spr. Appwi), 1) Stützpunkt, so bes. Appui main, der Malerstock, worauf der Maler die arbeitende Hand stützt; 2) (Kriegsw.), ein solcher Punkt einer Aufstellungslinie, welcher den schwächeren Theilen derselben größere Widerstandsfähigkeit… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Appui — (franz., spr. püī), Stütze, Stütz oder Anlehnungspunkt für Truppenstellungen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Appui — Appui, frz., die Stütze, Anlehnungspunkt bei militärischen Operationen; davon appuyiren …   Herders Conversations-Lexikon

  • APPUI — s. m. Soutien, support ; ce qui sert à soutenir. Mettre un appui, des appuis à un mur. Cette muraille a besoin d appui. Si on ne donne un appui à cet arbre, le vent l abattra. Le point d appui d une poutre, d un linteau. Cela vous servira d appui …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • APPUI — n. m. Ce qui sert à soutenir une chose ou une personne pour l’empêcher de tomber, de chanceler, etc. Mettre un appui, des appuis à un mur. Cette muraille a besoin d’appui. Si on ne donne un appui à cet arbre, le vent l’abattra. Le point d’appui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Appui — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le mot appui désigne un soutien, un support, ou bien une aide, une protection (définition du Petit Larousse) Appui (architecture) Appui de fenêtre Appui… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»