imprimé


imprimé
imprimé, ée
(in-pri-mé, mée) part. passé d'imprimer.
   Qui a laissé une empreinte.
   La Nouvelle-Zélande, la plus considérable de ces îles, est remplie de montagnes où l'on voit imprimées les traces des volcans éteints, RAYNAL Hist. phil. X, 2.
   Mes pas pressaient vos pas sur le sable imprimés, DUCIS Abufar, I, 5.
   Qui a reçu une impression en encre noire ou en couleur. Lithographie imprimée. Un châle imprimé. Mousseline imprimée.
   Produit par l'imprimerie. Un livre imprimé.
   Le Jonas inconnu sèche dans la poussière ; Le David imprimé n'a point vu la lumière, BOILEAU Sat. IX..
   Un auteur imprimé, un auteur dont le livre est imprimé.
   Je m'imagine que le plaisir est grand de se voir imprimé, MOL. les Préc. 10.
   Il a eu assez de réputation à Paris de son vivant ; il est vrai que, son mérite n'étant pas imprimé, pour parler comme M. Ménage, sa réputation n'a pu s'étendre, BAYLE Dictionn. Spinoza, G, en note..
   S. m. Un imprimé.
   S'il y a un imprimé de cette pièce [Esther], SÉV. 28 janv. 1689.
   Je vous enverrai un imprimé où sera votre lettre, BOSSUET Lett. quiét. 118.
   Et par là on épargne cette énorme quantité d'imprimés qui chez nous se vendent au poids pour servir d'enveloppes aux ballots, VOLT. Fragm. sur l'hist. art. 11.
   Je copiai de ce manuscrit ce qui manquait dans les imprimés, P. L. COUR. Lettre à M. Renouard..
   Particulièrement. Une petite brochure ; une feuille volante.
   Fig. Marqué. Le caractère imprimé à cet ouvrage, à ce monument.
   Qui a fait marque dans l'esprit, dans la mémoire, etc.
   Et peu d'hommes au coeur l'ont assez imprimée [cette vertu] Pour oser aspirer à tant de renommée, CORN. Hor. II, 3.
   Il y aura toujours la raison et la vertu imprimées par la nature dans les coeurs des hommes ; s'ils abusent de leur liberté, tant pis pour eux, FÉN. Dial. des morts anc. 32.
   J'en ai encore le souvenir vivement imprimé dans la mémoire, et je ne le perdrai jamais, BOURDAL. Exhort. char. envers un sémin. t. I, p. 158.
   Qui a reçu une marque dans l'esprit, dans le coeur.
   Le cerveau frappé, agité, imprimé, pour ainsi parler, par les objets, BOSSUET Connais. III, 11.
   Les hommes font plus facilement les mouvements qui se font en leur présence, sans doute parce que leur cerveau, imprimé du caractère de ce mouvement, est disposé par là à en produire un semblable, BOSSUET ib. V, 5.
   C'est que les hommes se trouvent souvent imprimés de certaines vérités fortes qu'ils ne suivent pas, BOSSUET 2e instr. past. sur les prom. de l'Église, 3.
   Être imprimé d'une chose, en avoir une forte impression (cette locution vieillit).
   Et pourtant Trufaldin Est si bien imprimé de ce conte badin...., MOL. l'Ét. III, 2.
   Quelle facilité est la nôtre pour perdre tout d'un coup le sentiment, la mémoire des choses dont nous nous sommes vus le plus fortement imprimés !, LA BRUY. Disc. de récept. à l'Acad..

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • imprimé — imprimé, ée [ ɛ̃prime ] adj. et n. m. • de imprimer I ♦ 1 ♦ Reproduit par impression. Motif imprimé. 2 ♦ Orné d un motif imprimé. Tissu imprimé (opposé à uni) . N. m. Un imprimé à fleurs, à pois. II ♦ 1 ♦ Reproduit par l imprimerie. Livre,… …   Encyclopédie Universelle

  • imprime — IMPRIME: On doit croire tout ce qui est imprimé. Voir son nom imprimé ! Il y en a qui commettent des crimes rien que pour ça …   Dictionnaire des idées reçues

  • imprimé — /fr. ɛ pʀiˈme/ agg. (di tessuto) stampato, operato …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • imprimé — Imprimé, [imprim]ée. part. Il a les significations de son verbe …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Imprimé — Im|pri|mé 〈[ ɛ̃prime:] m. 6; schweiz.; Textilw.〉 bedruckter Seidenstoff [frz., „gedruckt, bedruckt“] * * * Im|pri|mé [ɛ̃pri me:], der; [s], s [frz. imprimé, eigtl. = 2. Part. von: imprimer = aufdrücken, drucken < lat. imprimere, ↑ imprimieren] …   Universal-Lexikon

  • Imprimé — Im|pri|mé [ɛ̃pri me:] der; [s], s <aus fr. imprimé, Part. Perf. von imprimer »aufdrücken, drucken«, dies aus lat. imprimere, vgl. ↑imprimieren>: 1. bedrucktes Seidengewebe mit ausdrucksvollem Muster. 2. internat. Bez. für Drucksache… …   Das große Fremdwörterbuch

  • imprimé — in imprime ja [ mé] m (ẹ̑) tekst. potiskana tkanina iz naravne, umetne svile, navadno za ženske obleke: obleka iz impriméja …   Slovar slovenskega knjižnega jezika

  • imprimé — im·pri·mé agg.inv., s.m.inv. ES fr. {{wmetafile0}} agg.inv., di stoffa, spec. di seta o cotone, stampata a disegni | s.m.inv., tale stoffa {{line}} {{/line}} DATA: 1936 …   Dizionario italiano

  • imprimé — {{hw}}{{imprimé}}{{/hw}}Stoffa di seta o cotone stampata a colori …   Enciclopedia di italiano

  • Imprimé — Im|pri|mé 〈 [ɛ̃prime:] m.; Gen.: s, Pl.: s; schweiz.〉 bedruckter Seidenstoff [Etym.: frz., »gedruckt, bedruckt«] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch