inquiétude


inquiétude
(in-ki-é-tu-d') s. f.
   Manque de repos, agitation. L'inquiétude de ce malade a été très grande toute la nuit.
   L'un [le chat] doux, benin et gracieux, Et l'autre [le coq] turbulent et plein d'inquiétude, LA FONT. Fabl. VI, 5.
   Au plur. Inquiétudes, douleurs vagues, surtout aux jambes, qui donnent de l'agitation, de l'impatience.
   Madame de Chaulnes, après avoir embrassé la belle comtesse, lui mande qu'elle a des inquiétudes aux jambes, tout comme elle, SÉV. 552.
   Agitation d'esprit, impatience causée par quelque passion.
   Ils [les hommes sous nos anciens rois] vivaient la plupart contents de ce qu'ils avaient reçu de la fortune, ou de ce qu'ils avaient acquis par leur travail ; comme ils possédaient leur propre bien sans inquiétude, ils regardaient celui des autres sans envie, FLÉCH. Lamoignon..
   Mais Évrard, en passant coudoyé par Boirude, Ne sait point contenir son aigre inquiétude, BOILEAU Lutr. V.
   Et l'on craint si la nuit, jointe à la solitude, Vient de son désespoir aigrir l'inquiétude, Que sa douleur bientôt n'attente sur ses jours, RAC. Brit. V, 8.
   Inquiétudes d'esprit, inégalité d'humeur, inconstance de coeur.... tous vices de l'âme, mais différents, LA BRUY. XI.
   Nos dégoûts de la vie sont des dégoûts de nos passions ; sont des inquiétudes secrètes de nos crimes, MASS. Myst. Assompt..
   Lui [le peuple], dans son orageuse et vague inquiétude, Instrument et jouet de vingt partis rivaux, Passait de trouble en trouble à des tourments nouveaux, DELILLE Trois règnes, V.
   Ah ! portons dans les bois ma triste inquiétude ; ô Camille, l'amour aime la solitude, A. CHÉN. Élég. XI.
   Inconstance d'humeur qui fait qu'on ne demeure pas content de ce qu'on est ou de ce qu'on a. L'inquiétude naturelle à l'homme.
   Le secrétaire d'État.... agité de ces je ne sais quelles inquiétudes dont les hommes ne savent pas se rendre raison à eux-mêmes, se résolut tout à coup à quitter cette grande charge, BOSSUET le Tellier..
   Toute mon âme en est agitée [de l'ignorance et du dérèglement], et tombe dans un autre malheur, qui est une inquiétude et une inconstance éternelle, BOSSUET Sermons, Loi de Dieu, préambule..
   C'est par inquiétude que vous avez désiré le repos, FÉN. Dial. des morts mod. Charles-Quint, un jeune moine..
   Est-ce curiosité, inquiétude d'esprit ? est-ce besoin réel ?, VOLT. Dict. phil. Japon..
   Un chinois, nommé Equam, né dans l'obscurité, s'était fait pirate par inquiétude, et, par ses talents, était parvenu à la dignité de grand amiral, RAYNAL Hist. phil. II, 6.
   Une inquiétude ardente et sauvage les a toujours dégoûtés de leurs déserts pauvres et incultes, RAYNAL ib. II, 17.
   Agitation pénible et douloureuse que cause une crainte quelconque.
   Allez, indigne objet de mon inquiétude, ROTR. Vencesl. II, 2.
   Il est inutile de s'inquiéter de cet état, puisque l'on n'y remédie pas par l'inquiétude ; mais il n'est pas inutile de le craindre, NICOLE Ess. mor. 3e traité, ch. IV.
   Si l'on avait le scrupule de ne vouloir point rire quand on ne le doit pas, le plus sûr serait d'être toujours en inquiétude, SÉV. 357.
   J'aurai d'ailleurs de si vives inquiétudes pour vous..., SÉV. 71.
   Vous pouvez juger de son horrible inquiétude, SÉV. ib..
   Cela tient tout le monde en inquiétude, SÉV. 190.
   Je m'en vais fermer mon paquet.... afin de n'être point en inquiétude de revenir de bonne heure, SÉV. 30 août 1675.
   Notre Allemagne est assez paisible ; c'est elle qui fait nos principales inquiétudes, SÉV. 6 août 1695.
   Les enfants d'Adam ont les inquiétudes, les terreurs d'un coeur continuellement agité, les inventions de leurs espérances trompeuses et trop engageantes, et le jour terrible de la mort, BOSSUET Concupisc. 3.
   De quels yeux le regardions-nous [Louis XIV], lorsqu'aux dépens d'une santé qui nous est si chère, il voulait bien adoucir nos cruelles inquiétudes par la consolation de le voir, BOSSUET Louis de Bourbon..
   Pénétré de toutes les inquiétudes que donne un mal affreux, BOSSUET ib..
   Celui-ci [Turenne à Nordlingue] publiait de son côté qu'il agissait sans inquiétude, parce qu'il connaissait le prince [de Condé] et ses ordres toujours sûrs, BOSSUET ib..
   L'avarice, passion basse, passion odieuse au monde, amasse non-seulement les injustices, mais encore les inquiétudes avec les trésors, BOSSUET Sermons, Nécess. de la pén. 1.
   Dans quelle inquiétude, Esther, vous me jetez !, RAC. Esth. II, 7.
   Votre lettre m'a laissé sur votre santé des inquiétudes que vous m'obligeriez de vouloir lever, J. J. ROUSS. Lett. à Mme de Créqui, 15 janv. 1759.
   Les soins qu'elle lui rend, la tendre inquiétude, Le regret et l'amour, peints dans son attitude, Disent qu'un père seul en est l'objet sacré, MASSON Helvétiens, II.
   Ses lettres devinrent moins tendres ; car, au lieu d'exprimer ses propres inquiétudes, il s'occupait à dissiper celles de son amie, STAËL Corinne, XVII, 1.
   La Fontaine a donné à inquiétude le sens de soin : Le duc d'Albret donne à l'étude Sa principale inquiétude ; Toujours il augmente en savoir, Poésies mêlées, XXXIII.
   XVIe s.
   Une inquietude du corps et de l'esprit qui empesche de dormir, PARÉ XX, 13.
   Provenç. inquietut ; espagn. inquietud ; ital. inquietudine ; du lat. inquietudinem, de inquietus, inquiet.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inquiétude — [ ɛ̃kjetyd ] n. f. • XIVe; bas lat. inquietudo ♦ État d une personne inquiète. I ♦ 1 ♦ Vx Absence de quiétude, de repos, de tranquillité. ⇒ agitation. « Turbulent et plein d inquiétude » (La Fontaine). 2 ♦ Vieilli ou littér. Philos. État d… …   Encyclopédie Universelle

  • inquietude — Inquietude. s. f. Trouble, agitation d esprit, inconstance d humeur, &c. impatience causée par quelque passion, par quelque indisposition. Grande inquietude. continuelle inquietude, estrange inquietude, d où viennent ces inquietudes? cela l a mis …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Inquietude — In*qui e*tude, n. [L. inquietudo: cf. F. inquietude.] Disturbed state; uneasiness either of body or mind; restlessness; disquietude. Sir H. Wotton. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • inquietude — [in kwī′ə tood΄, in kwī′ətyo͞od΄] n. [ME < MFr inquiétude < LL inquietudo < L inquietus, restless: see IN 2 & QUIET] restlessness; uneasiness …   English World dictionary

  • inquietude — index commotion, consternation, dissatisfaction, distress (anguish), disturbance, misgiving, pandemonium …   Law dictionary

  • inquietude — s. f. Inquietação …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • inquietude — Inquietude, Inquietudo, Inquies, huius inquietis …   Thresor de la langue françoyse

  • INQUIÉTUDE — s. f. Trouble, souci, agitation d esprit, impatience causée par quelque passion. Grande, vive, cruelle inquiétude. Continuelle inquiétude. Inquiétude mortelle. Cela lui cause, lui donne de graves inquiétudes. D où viennent ces inquiétudes ? Avoir …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INQUIÉTUDE — n. f. état de celui qui est inquiet, qui n’a pas le repos moral. Vive inquiétude. Continuelle inquiétude. Inquiétude mortelle. Cela lui cause, lui donne de graves inquiétudes. D’où viennent ces inquiétudes? Avoir des inquiétudes sur sa santé. Ce… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Inquiétude — Anxiété Représentation graphique codifiée (transpiration) pour représenter l anxiété, la confusion, dans les mangas L anxiété est pour la psychiatrie phénoménologique biologique et comportementale, un état d alerte, de tension psychologique et… …   Wikipédia en Français