instruire

instruire
(in-strui-r'), j'instruis, nous instruisons ; j'instruisais ; j'instruisis ; j'instruirai ; j'instruirais ; instruis, instruisons ; que j'instruise, que nous instruisions ; que j'instruisisse ; instruisant, instruit, v. a.
   Enseigner quelqu'un, lui apprendre quelque chose, lui donner des leçons, des préceptes pour les moeurs, pour quelque science, etc.
   Il nous faut en riant instruire la jeunesse, MOL. Éc. des maris, I, 2.
   Jupiter cependant voulut le faire instruire [son fils], LA FONT. Fabl. XI, 2.
   C'est ainsi que Dieu instruit les princes, non-seulement par des discours et par des paroles, mais aussi par des effets et des exemples, BOSSUET Reine d'Angl..
   Qu'il serait aisé de les confondre [les incrédules], si, faibles et présomptueux, ils ne craignaient d'être instruits !, BOSSUET Anne de Gonz..
   Dieu voulait instruire les rois à ne point quitter son Église, BOSSUET Reine d'Anglet..
   Je l'instruirai moi-même à venger les Troyens, RAC. Andr. I, 4.
   Vous êtes jeune encore, et l'on peut vous instruire, ID. Brit. III, 8.
   Ô bienheureux mille fois L'enfant que le Seigneur aime, Qui de bonne heure entend sa voix, Et que ce Dieu daigne instruire lui-même !, RAC. Athal. II, 9.
   L'on ne peut guère charger l'enfance de la connaissance de trop de langues ; et il me semble que l'on devrait mettre toute son application à l'en instruire, LA BRUY. XIV.
   Je suis ravi de voir mon disciple ; quelle gloire pour moi d'avoir instruit le vainqueur de l'Asie !, FÉN. Dial. des morts anc. Aristote et Alex..
   Tu ravages le monde et tu prétends l'instruire, VOLT. Fanat. II, 5.
   Vainement par nos lois l'univers fut instruit, VOLT. Orphel. I, 2.
   Instruire d'exemple, instruire par l'exemple.
   Instruisez-le d'exemple, CORN. Cid, I, 6.
   Il m'instruisait d'exemple au grand art de la guerre, VOLT. Henr. II.
   Et dans quels lieux le ciel mieux qu'au séjour des champs Nous instruit-il d'exemple aux généreux penchants ?, DELILLE Homme des ch. II.
   Se faire instruire, se faire donner un enseignement.
   Particulièrement. Se faire instruire, quitter une hérésie pour entrer dans l'Église catholique.
   Dans le langage poétique ou soutenu, on donne quelquefois à instruire un nom de chose pour complément.
   Dis-lui.... Mais j'aurais tort d'instruire ton adresse, CORN. Sertor. II, 1.
   C'est vous, lui disait David [au Seigneur], qui avez instruit mes mains à combattre, et mes doigts à tenir l'épée, BOSSUET Louis de Bourb..
   À peine ma langue commençait à se délier, qu'on l'instruisit à nommer votre saint nom, MASS. Paraphr. ps. XXI, V. 10.
   Hercule, instruis mon bras à me venger du crime, VOLT. Mérope, V, 3.
   Peut-être qu'en secret je tirais vanité.... D'instruire à nos vertus son féroce courage, VOLT. Orphel. I, 1.
   Il se dit aussi des choses qui donnent une sorte d'instruction.
   C'est presque toujours notre propre obliquité qui nous instruit à la défiance, MASS. Pet. car. Écueils..
   Absolument.
   Ma parole instruisait dès l'enfance du monde ; Prophètes, de moi seul vous avez tout appris, CORN. Imit. III, 3.
   C'est qu'en instruisant tu sais plaire, LAMOTTE Fabl. IV, 1.
   Son exemple instruisait bien mieux que ses discours, VOLT. Henr. IX..
   Quand on n'est point pressé d'instruire, on n'est point pressé d'exiger, et l'on prend son temps pour ne rien exiger qu'à propos, J. J. ROUSS. Ém. II.
   On instruit par le précepte ; on instruit par l'exemple, DIDER. Claude et Nér. I, 46.
   Instruire a quelquefois seulement le sens d'habituer.
   Vous me donnez des noms qui doivent me surprendre, Madame : on ne m'a pas instruite à les entendre, RAC. Iphig. II, 5.
   Vous êtes dès longtemps instruite à m'outrager ; Ce n'est pas d'aujourd'hui que je dois me venger, VOLT. Orphel. III, 2.
   Dresser un animal. Instruire un cheval. On instruit les chiens à rapporter, à chasser.
   Informer, avertir, donner connaissance de quelque chose.
   Cette lettre est destinée à vous parler de moi, et à vous dire de mes nouvelles, dont vous voulez que je vous instruise en bonne amitié, SÉV. 12 juillet 1691.
   Il lui marquait [au Dauphin] les justes mesures de sa grandeur, en l'instruisant de ce qu'un roi doit à ses sujets, et de ce qu'un fils doit à son père, FLÉCH. Duc de Mont..
   Et qu'un tombeau superbe instruise l'avenir Et de votre douleur et de mon souvenir, RAC. Alex. V, 3.
   De nos crimes communs je veux qu'on soit instruit, RAC. Brit. III, 3.
   Combien de fois, hélas ! puisqu'il faut vous le dire, Mon coeur de son désordre allait-il vous instruire !, RAC. ib. III, 7.
   Un ordre qui d'abord a pu vous alarmer, Mais qui n'est que l'effet d'une sage conduite Dont César a voulu que vous soyez instruite, RAC. ib. I, 2.
   Je l'instruirai de tout, je t'en donne parole, REGNARD Fol. amour. III, 8.
   Terme de droit. Mettre une cause, une affaire civile ou criminelle en état d'être jugée.
   Ta, ta, ta, ta, voilà bien instruire une affaire, RAC. Plaid. III, 3.
   Instruire le procès de quelqu'un, lui faire son procès en matière criminelle.
   Quoiqu'il [Châteauneuf] fût sous-diacre et revêtu de bénéfices, il instruisit un procès criminel : et le cardinal lui fit venir une dispense de Rome, qui lui permettait de juger à mort, VOLT. Moeurs, 176.
   Par extension. Instruire le procès de quelqu'un, examiner rigoureusement ce que ses actions ont de coupable.
   Instruisons en règle le procès de Suilius, DIDER. Claude et Nér. I, 60.
   Fig.
   Les titres et les mémoires qui instruisent la décision de notre réprobation, MASS. Car. Évid..
   Absolument. Instruire, instruire contre quelqu'un.
   Voyant.... Un avocat instruire en l'une et l'autre cause, RÉGNIER Sat. XV.
   S'instruire, v. réfl. Recevoir de l'instruction.
   Je me trouvais embarrassé de tant de doutes et d'erreurs, qu'il me semblait n'avoir fait autre profit, en tâchant de m'instruire, sinon que j'avais découvert de plus en plus mon ignorance, DESC. Méth. I, 6.
   Pour s'instruire d'exemple, en dépit de l'envie, Il lira seulement l'histoire de ma vie, CORN. Cid, I, 6.
   Et ceux qu'aura ma mort saisis de mon emploi, S'instruiront contre vous, comme vous contre moi, CORN. Sertor. III, 2.
   Elle s'est instruite elle-même, pendant que Dieu instruisait les princes, BOSSUET Reine d'Angl..
   Entendez, ô grands de la terre, instruisez-vous, arbitres du monde, BOSSUET ib..
   S'habituer.
   Hercule s'instruira de l'usage des larmes, ROTR. Herc. mourant, I, 4.
   Se donner l'un à l'autre de l'instruction, des informations. Nous nous instruisons réciproquement des nouvelles qui arrivent.
   On les dresse [les animaux], on les instruit, ils s'instruisent les uns les autres, BOSSUET Connaiss. V, 1.
   Terme de jurisprudence. Être instruit. Ce procès s'instruit en ce moment.
   La cause d'un citoyen vertueux et honoré s'instruit-elle comme celle d'un citoyen obscur et suspect ?, DIDER. Claude et Nér. I, 123.
   Des grammairiens, entre autres d'Olivet, ont soutenu qu'on ne pouvait dire ni instruire que, ni instruire qui, ni instruire si. Voici des exemples de ces constructions.
   Que vient de faire Horace ? Il vient de vous instruire Qu'il ne faut qu'un Romain pour défendre un empire, DU RYER Scévole, I, 6.
   Je puis l'instruire au moins combien sa confidence..., RAC. Brit. I, 2.
   C'était pour nous instruire Que souvent la raison suffit à nous conduire, VOLT. Henr. IX..
   Ne pourra-t-on m'instruire Qui commande en ces lieux, quel est le sort d'Alzire, Si Montèze est esclave..., VOLT. Alz. II, 1.
La raison grammaticale contre ces constructions c'est qu'elles semblent impliquer deux régimes directs à instruire ; mais l'usage a prévalu d'employer le que avec d'autres verbes, par exemple avec avertir : Je vous avertis qu'il en est ainsi ; et l'on ne voit pas pourquoi il n'en serait pas de même d'instruire. D'ailleurs, on dit : Instruit que vous devez partir (voy. au participe).
   XIIe s.
   Quand sainz Paules enstruioit son chier disciple del establissement des offices de l'eglise..., Job, p. 511.
   Entendement te dunrai [je te donnera], e enstruirai tei en ceste veie que tu iras, Liber psalm. p. 39.
   La veie de tes justificaciuns enstrui mei [enseigne-moi la voie de tes justifications], ib. p. 184.
   XVe s.
   Prince, li homs qui [cui, que] suffisance instruit, Vit liement, et n'eust c'un seul pain cuit, E. DESCH. Douleur advenant à ceux qui suivent la cour.
   XVIe s.
   S'instruire par les exemples d'aultruy, MONT. I, 52.
   Ceulx qui nous vont instruisant que sa queste est...., MONT. I, 70.
   Bourg. instrure, au part. instru ; provenç. estruyre ; espagn. instruir ; ital. instruire, istruire ; du lat. instruere, proprement bâtir, construire dans, comme si l'on construisait dans l'esprit, et aussi munir de, pourvoir de ; de in, en, et struere, bâtir (voy. structure).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
INSTRUIRE. - REM. Ajoutez :
   2. Malherbe a dit instruire de avec un infinitif : Il faut instruire ceux qui reçoivent de le faire de bon coeur, Lexique, éd. L. Lalanne. Cet emploi est bon.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

См. также в других словарях:

  • instruire — [ ɛ̃strɥir ] v. tr. <conjug. : 38> • fin XIVe; enstruire 1120; lat. instruere « outiller, instruire » I ♦ 1 ♦ Littér. Mettre en possession de connaissances nouvelles. ⇒ éclairer, édifier. Instruire qqn par l exemple. Être instruit par l… …   Encyclopédie Universelle

  • instruire — Instruire, Praecipere, Instruere, Docere. Instruire et enseigner les jeunes enfans, AEtatem puerilem artibus ad humanitatem informare, Adolescentes instituere, erudire. Qui instruit et enseigne, Praeceptor. Instruire et façonner, Iuuentutem… …   Thresor de la langue françoyse

  • instruire — INSTRUIRE. v. a. Enseigner quelqu un, luy donner des preceptes, pour les moeurs, pour quelque science &c. Instruire la jeunesse. instruire les enfants. il a fort bien fait instruire ses enfants. il a pris soin de les faire instruire dans tout ce… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • instruire — INSTRUÍRE, instruiri, s.f. Acţiunea de a (se) instrui şi rezultatul ei, cultivare. – v. instrui. Trimis de valeriu, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  INSTRUÍRE s. 1. cultivare, învăţare. (instruire elevilor.) 2. v. culturalizare. 3. iniţiere, învăţare …   Dicționar Român

  • instruire — v. istruire …   Enciclopedia Italiana

  • INSTRUIRE — v. a. Enseigner quelqu un, lui apprendre quelque chose, lui donner des leçons, des préceptes pour les moeurs, pour quelque science, etc. Instruire la jeunesse. Instruire les enfants. Il a fort bien fait instruire ses enfants. Ces enfants sont… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INSTRUIRE — v. tr. Enseigner quelqu’un, lui apprendre quelque chose, lui donner des leçons, des préceptes pour les moeurs, pour quelque science, etc. Instruire la jeunesse. Instruire les enfants. Ces enfants sont bien instruits, mal instruits. C’est un homme …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • instruire — vt. instruire (Albanais.001, Montagny Bozel.026), instrwére (Saxel.002), pp. instrui, ta, e (001,026), instrwi, ta / ssa, e (002) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • instruire — (v. 3) Présent : instruis, instruis, instruit, instruisons, instruisez, instruisent ; Futur : instruirai, instruiras, instruira, instruirons, instruirez, instruiront ; Passé : instruisis, instruisis, instruisit, instruisîmes, instruisîtes,… …   French Morphology and Phonetics

  • instruire — in·stru·ì·re v.tr. OB LE var. → istruire …   Dizionario italiano


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»