inventer


inventer
(in-van-té) v. a.
   Créer quelque chose de nouveau par la force de son esprit.
   Ces foudres de bronze que l'enfer a inventés pour la destruction des hommes, FLÉCH. Tur..
   Personne n'inventa l'art entier : les architectes ne sont venus que des milliers de siècles après les huttes et les cavernes, VOLT. Tactique, note b..
   On a cru qu'un physicien, d'ailleurs grand observateur, inventa il y a quelques années les fours à poulets, inventés depuis environ quatre mille ans par les Égyptiens, VOLT. Dict. phil. Abeilles..
   Qu'il [votre élève] ne sache rien, non parce que vous le lui avez dit, mais parce qu'il l'a compris lui-même ; qu'il n'apprenne pas la science ; qu'il l'invente, J. J. ROUSS. Ém. III.
   Absolument.
   Il n'est pas si aisé d'inventer, que d'ajouter aux inventions des autres, ROLLIN Hist. anc. Oeuvr. t. V, p. 110, dans POUGENS.
   Jadis on inventait, inventons aujourd'hui ; Nos pères l'ont bien fait ; ne pourrions-nous le faire ?, LA MOTTE Fabl. IV, 3.
   Fig. Il n'a pas inventé la poudre, se dit d'un homme sans esprit.
   Votre président de Bouc me voit quelquefois ; je ne crois pas que ce soit lui qui ait inventé la poudre à canon et l'imprimerie, SÉV. à Mme de Grignan, 16 mai 1672.
   Imaginer.
   Que pourrais-je inventer pour ce coup nécessaire ?, MOL. l'Ét. I, 2.
   Que ne puis-je à mon traître inspirer le souci D'inventer quelque chose à me tirer d'ici ?, MOL. Fâch. II, 4.
   Que pourront inventer les enfants d'Adam, pour combattre, pour couvrir ou pour effacer cette égalité qui est gravée si profondément dans toute la suite de notre vie ?, BOSSUET Gornay..
   C'est ce qui nous avait fait inventer des dieux semblables à nous ; des dieux qui en effet n'étaient que des hommes sujets à nos passions, à nos faiblesses et à nos vices, BOSSUET Hist. II, 11.
   Inventez des raisons qui puissent l'éblouir, RAC. Mithr. II, 6.
   J'inventai des couleurs, j'armai la calomnie, RAC. Esth. II, 1.
   Pour vous perdre il n'est point de ressorts qu'il n'invente, RAC. Athal. I, 1.
   Supposer, controuver.
   Ciel ! rien de plus cruel peut-il être inventé ?, MOL. Mis. IV, 3.
   Elle me l'a dit ; c'est un fait constant ; je n'invente rien, moi, LESAGE Turc. II, 3.
   Apprenez-moi l'histoire du monde, si vous la savez, mais gardez-vous de l'inventer, VOLT. Lett. M. L. C., 23 déc. 1768, sur les qualités occultes..
   Irai-je, Quand tout semble tranquille, inventer des dangers.... Pour exhaler sans crainte une haine inutile ?, C. DELAV. Vêpr. sic. II, 2.
   Absolument.
   Tu dis qu'en un complot j'ai voulu t'engager ? Fourbe ! invente donc mieux, si tu veux te venger, LEGOUVÉ Épichar et Nér. III, 6.
   S'inventer, v. réfl. Être inventé. Les découvertes qui se font, les machines qui s'inventent.
   Être controuvé. Cela ne s'invente pas.
   XVIe s.
   L'imitation du juger, de l'inventer, ne va pas si vite [que celle du parler], MONT. I, 192.
   Or est-ce bien un grand abus, s'on cuide Que d'inventer la fontaine soit vuide, LA BOÉTIE 479.
   Lat. inventum, supin d'invenire (voy. invention) ; Berry, s'inventer, s'aviser ; <

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inventer — [ ɛ̃vɑ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1450; du rad. de inventeur 1 ♦ Créer ou découvrir (qqch. de nouveau). ⇒ concevoir, créer, découvrir, imaginer. Les Chinois ont inventé l imprimerie. Inventer des instruments, un jeu, des remèdes, des… …   Encyclopédie Universelle

  • inventer — INVENTER. v. a. Trouver quelque chose de nouveau par la force de son esprit, de son imagination. Inventer un Art, une Science. inventer une machine. celuy qui a inventé la poudre à canon, inventé l Imprimerie. il a inventé cet instrument.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • inventer — Inventer, Inuenire, Adinuenire, Generare. Trouver et inventer en son esprit le moyen et maniere de faire quelque chose, Machinari …   Thresor de la langue françoyse

  • Inventer — In*vent er, n. One who invents. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • INVENTER — v. a. Trouver quelque chose de nouveau, d ingénieux, par la force de son esprit, de son imagination. Inventer un art, une science. Inventer un système, une machine, un procédé. Inventer un moyen, un expédient. Celui qui a invente la poudre à… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INVENTER — v. tr. Trouver quelque chose de nouveau, par la force de son esprit, de son imagination. Inventer un système, une machine, un procédé. Inventer un moyen, un expédient. Celui qui a inventé l’imprimerie a fait faire de grands progrès à… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Inventer — Artikel eintragen …   Deutsch Wikipedia

  • inventer — vt. (des inventions, des mensonges) : êvêchnâ, êvinchnâ, invinchnâ (Albanais.001) ; êvêtâ (001c, Chambéry, Montagny Bozel.026.SHB.), êvintâ (001b), invantâ (Saxel.002), invêtâ (Aix), invintâ (001a,026.COD., Arvillard.228). A1) celui qui invente… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • inventer — noun see inventor * * * inventer see inventor …   Useful english dictionary

  • inventer — n. one who creates something, originator, developer, designer …   English contemporary dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.