juxtaposition


juxtaposition
(juk-sta-pô-zi-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
Terme didactique. Action de juxtaposer des objets.
   Cette communication [des organes entre eux] vient-elle à cesser, l'unité formelle à s'évanouir, et les parties contiguës à n'appartenir plus l'une à l'autre que par juxtaposition, l'homme est mort, J. J. ROUSS. Disc. sur l'écon. polit..
   Nous savons que la société humaine, cette société qu'on appelle un peuple, n'est pas une simple juxtaposition d'existences isolées et passagères, GUIZOT Hist. de la civil. en France, 8e leçon..
   Terme de physique. Mode d'accroissement des corps inorganiques par l'addition de nouvelles couches à leur surface.
   Qu'il est très sûr qu'il y a des coquilles qui croissent par juxtaposition ; qu'elles se forment des sucs pierreux qui transsudent des pores de l'animal ; que son corps en est réellement le moule, BONNET Paling. philos. XI, 5.
   Juxtaposer.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.