licorne


licorne
(li-kor-n') s. f.
   Quadrupède qu'on représente avec le corps d'un cheval et la tête d'un cerf, mais avec une seule corne, et qui n'a pas d'existence réelle. Son écusson a des licornes pour supports. Les cornes données pour cornes de licornes se sont trouvées être des cornes d'antilope oryx, ou, le plus souvent, des cornes de la licorne de mer ; elles passaient pour être un contre-poison universel, soit en parcelles, soit en vase ; c'est ce qui faisait qu'elles se vendaient si cher.
   Les licornes descendront avec eux, et les taureaux avec les plus puissants d'entre eux, SACI Bible, Isaïe, XXXIV, 7.
   Cornes cela ! vous me prenez pour cruche ; Ce sont oreilles que Dieu fit. - On les fera passer pour cornes, Dit l'animal craintif, et cornes de licornes, LA FONT. Fabl. V, 4.
   Ce sont les tronçons de cette corne [la défense du narval] que nous vendons à Paris, comme ils se vendent ailleurs, pour véritable corne de licorne [Pomet croyait à l'existence de la licorne] à laquelle quelques personnes attribuent de grandes propriétés, ce que je ne veux ni autoriser, ni contredire, POMET Hist. des drogues, dans DE LABORDE, Émaux, p. 365.
   Cette licorne que vous l'avez vu monter est la monture ordinaire des Gangarides ; c'est le plus bel animal, le plus fier, le plus terrible et le plus doux qui orne la terre, VOLT. Princ. de Babyl. 3.
   Animal employé en blason. On dit que la licorne est en défense quand elle baisse la tête et présente la pointe de sa corne.
   Licorne de mer, cétacé, autrement dit narval, qui porte à l'extrémité de sa mâchoire supérieure une dent en forme de corne, droite, et longue quelquefois de quinze ou seize pieds. Corne de licorne, la livre payera 50 sous, Tarif, 18 sept. 1664.
   Genre de coquilles univalves.
   Nom que l'on donne parfois au charançon.
   Espèce de papier.
   Constellation méridionale.
   XVe s.
   Une aiguiere de licorne, garnie d'or et de plusieurs petites perles entour, DE LABORDE Émaux, p. 362.
   Une bien longue corne de licorne de sept piez e demi de long, DE LABORDE ib..
   Une tousche, en quoy a esté mis une piece de lichorne, pour touschier la viande de Monseigneur, pesant une once d'argent blanc, DE LABORDE ib..
   Entre autres choses, il print [dans le pillage des biens de Pierre de Médicis] une licorne entiere qui valoit six ou sept mille ducats, et deux grandes pieces d'une autre, et plusieurs autres biens, COMM. VII, 9.
   XVIe s.
   Il saute à pied avec quelques uns des siens, monstre le chemin à ses harquebusiers, et emporte la rue et la ville, où il gagna pour butin principal une licorne estimée quatre-vingt mille escus, D'AUB. Hist. III, 139.
   La corne de licorne ou monoceros, PARÉ Lic. I.
   Portug. alicornio ; ital. alicorno, licorno ; corruption du latin unicornis, l'animal à une corne ; de unus, un, une, et corne (pour le changement d'n en l, comparez ORPHELIN). Dans plusieurs pièces du moyen âge il est question de l'unicorne.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • LICORNE — La licorne est un animal légendaire une sorte de gazelle à corne frontale unique , porteur de symbolismes et de fantasmes divers, qui a hanté l’imagination d’écrivains et de peintres depuis l’Antiquité tardive jusqu’à la Renaissance et même au… …   Encyclopédie Universelle

  • Licorne — (franz., spr. korn ), das Einhorn (s. d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • licorne — s. m. 1. Unicórnio. 2.  [Zoologia] Gênero de moluscos. 3.  [Heráldica] Animal fantástico semelhante a cavalo com um corno no focinho …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • licorne — Licorne, f. penac. Est une espece de beste, laquelle comme Pline a mis par escrit au livr. 8. chap. 21. a la teste de Cerf, a une corne noire de deux couldées de long, yssant du milieu du front (dont elle au combat transperce l Elephant, l ayant… …   Thresor de la langue françoyse

  • licorne — LICORNE. s. f. Sorte d animal sauvage qui naist dans la haute Ethiopie, & qui selon ce qu on rapporte a une corne au milieu du front, & du reste est assez semblable à un petit cheval …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Licorne — Pour les articles homonymes, voir Licorne (homonymie). Domenico Zampieri, Jeune fille vierge et licorne (détail), fresque, 1604 – 1605 …   Wikipédia en Français

  • LICORNE — s. f. Quadrupède qui, selon quelques relations, aurait une corne au milieu du front, et du reste serait assez semblable à un petit cheval. Suivant l opinion la plus généralement admise aujourd hui, la licorne est un animal fabuleux. Son écusson a …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Licorne d'or — Festival international de Paris du film fantastique et de science fiction Le Festival international de Paris du film fantastique et de science fiction était un festival de cinéma créé par Alain Schlockoff (le fondateur de L Écran fantastique) au… …   Wikipédia en Français

  • LICORNE — n. f. Quadrupède fabuleux, portant une corne au milieu du front et dont il est souvent question dans les Bestiaires et les légendes du moyen âge. Licorne de mer, Cétacé, nommé autrement Narval, qui porte à l’extrémité de sa mâchoire supérieure… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Licorne —    WM Frigate in which Montcalm embarked at Brest, 12 …   The makers of Canada