merlan


merlan
(mèr-lan) s. m.
   Poisson de mer (gadus merlangus, L.) du genre des gades, dont la chair est extrêmement légère. Filets de merlan.
   Se dit populairement d'un perruquier, et surtout se disait quand les perruquiers étaient blancs de poudre, comme les merlans de farine.
   La Peyronie [célèbre chirurgien] est chef de perruquiers qu'on appelle merlans, parce qu'ils sont blancs, Journal de BARBIER, 1744, t. II, p. 404, 1re édit..
   ....M'adressant à un merlan qui filait une perruque sur un peigne de fer...., CHATEAUBR. Mém. d'outre-tombe, dans le feuillet. de la Presse du 4 nov. 1848.
   XIIIe s.
   Del millier de makeriel quatre deniers [de droit], et del millier de mierlenc quatre deniers, TAILLAR Recueil d'actes, p. 15.
   Nus poisonniers de mer ne puet metre raie, ne amener poisson salé, ne merlanc salé, que le fuerre [la paille] qui est dessus les paniers ne soit ostez ès hales, ains que le poison soit venduz, Livre des mét. 269.
   Hainaut, merlen, merlin ; bas-breton, marlouan. Origine inconnue. Diez remarque qu'il viendrait très bien d'une forme allemande merling, qui appartient à la mer, mais que cette forme n'existe pas.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
MERLAN. Ajoutez :
   Merlan à poil, merlan qui, pêché au filet, est amolli par la traîne, et perd ainsi le brillant de sa robe : le merlan brillant, pêché à l'hameçon, a beaucoup plus d'apparence et se garde mieux.
   Merlan bleu s'est dit pour poisson d'avril, c'est-à-dire maquereau. Quelques étourdis par raillerie m'appelaient merlan bleu, ce qui voulait dire en leur langage [de laquais] poisson d'avril, les Maistres d'hostel aux halles, p. 31, 1670, dans CH. NISARD, Parisianismes, p. 157.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • merlan — [ mɛrlɑ̃ ] n. m. • merlanc, merlencXIIIe; de merle, avec suff. germ. 1 ♦ Poisson osseux (gadiformes) des côtes d Europe occidentale, à la chair légère et fine. Filets de merlan. Merlan poché, frit. Loc. fam. Faire des yeux de merlan frit : lever… …   Encyclopédie Universelle

  • merlan — MERLAN, merlani, s.m. Peşte din fam. gadidae (cod), de 30 40 cm lungime, având corp alungit cu solzi mici şi netezi, pescuit în Oceanul Atlantic şi în Mediterana, cu subspecie şi în Marea Neagră; foarte apreciat pentru carnea albă şi gustoasă; fr …   Dicționar Român

  • merlan — MERLAN. s. m. Espece de poisson de mer dont la chair est extremement molle & legere. Petit merlan. gros merlan. frire des merlans …   Dictionnaire de l'Académie française

  • merlan — merlan, marlan m. merlan poisson ; sobriquet des coiffeurs. voir merluç …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Merlan — (Seehecht, Gadus Merlucius Lin.); graubraun, vordere Rückenflosse zugespitzt, Unterkinnlade länger als die obere, ohne Bartfäden; Länge über zwei Fuß. Dieser Fisch lebt im Mittel u. in den nördlichen Meeren, wird oft in großer Menge mit Netzen u …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Merlan — Merlan, s. Schellfisch …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Merlan — Pour les articles homonymes, voir Merlan (homonymie).  Ne doit pas être confondu avec Merlu …   Wikipédia en Français

  • MERLAN — s. m. Poisson de mer du genre des Gades, dont la chair est extrêmement légère. Petit merlan. Gros merlan. Merlan à frire. Frire des merlans. Des merlans au gratin. Des filets de merlan …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MERLAN — n. m. Poisson de mer du genre Gade, dont la chair est extrêmement légère. Merlan frit. Merlan à frire. Des merlans au gratin. Des filets de merlan …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Merlan — Mer|lan 〈m. 1; Zool.〉 Schellfisch der europ. Küstengewässer: Gadus merlangus; Sy Wittling [frz., „Weißling“] * * * Merlan   [französisch lateinisch] der, s/ e, Art der Dorsche. * * * Mer|lan, der; s, e [frz. merlan < lat. merula]: Wittling …   Universal-Lexikon