mugir


mugir
(mu-jir) v. n.
   Il se dit proprement du cri du taureau, des boeufs, des vaches et d'animaux analogues.
   Le monstre bondissant Vient aux pieds des chevaux tomber en mugissant, RAC. Phèd. V, 6.
   Le taureau ne mugit que d'amour ; la vache mugit plus souvent de peur et d'horreur que d'amour, BUFF. Quadrup. t. I, p. 199.
   Fig. Il se dit de la voix humaine quand on la force d'une façon excessive. Il mugissait de fureur.
   Lorsqu'il entend de loin d'une gueule infernale La chicane en fureur mugir dans la grand'salle, BOILEAU Sat. VIII.
   Ils [les acteurs] vous jouent, ils vous défigurent.... un autre mugit, un autre fait les beaux bras, et la pièce va au diable, VOLT. Lett. Chabanon, 22 déc. 1766.
   Activement.
   Et je mugis des vers en étouffant ma voix, FAVART Acajou, I, 4.
   Produire un bruit formidable.
   Sitôt que la pointe première Se discerna de la lumière, La terre se mit à mugir, Et fit pâlir et non rougir, SCARR. Virg. VI.
   Les murs en sont émus, les voûtes en mugissent, BOILEAU Lutr. III.
   Les vents déchaînés mugissent avec fureur dans les voiles, FÉN. Tél. IV.
   La mer, mugissant, ressemblait à une personne qui, ayant été longtemps irritée, n'a plus qu'un reste de trouble et d'émotion, étant lasse de se mettre en fureur, FÉN. ib..
   L'onde turbulente Mugit de fureur, J. B. ROUSS. Cantate, Circé..
   L'astre brillant du jour à l'instant s'obscurcit ; L'air siffle, le ciel gronde, et l'onde au loin mugit, VOLT. Henr. I.
   Quand le Vésuve commence à mugir et à rejeter les matières dont il est embrasé, BUFF. Hist. nat. Preuv. théor. terre, Oeuv. t. I, p. 205.
   L'enfer mugit d'un effroyable rire, BÉRANG. Ange exilé..
   Fit asseoir l'espérance où mugit la tempête [le cap de Bonne-Espérance], C. DELAV. Paria, I, 1.
   Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes, LAMART. Médit. le Lac..
   Quand l'ouragan mugit, quand des monts brûlants s'ouvrent, V. HUGO Odes, I, 11.
   Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
   XIIIe s.
   Cele beste me veut destruire, Que je voi là crier et muire, Unicorne et Serpent.
   XIVe s.
   Quand il les amenoit, aucunes des vaches du farat [troupeau] commencierent à muir, BERCHEURE f° 9.
   Je sui trestouz certains, les gens nous maudiront, Et contre nous à Dieu les bestes muiront, Girart de Ross. V. 4075.
   XVIe s.
   Alors la voix est empeschée, tellement que si peu qui leur en demeure, c'est en mugiant et balbutiant, et requerant aide et secours, s'ils pouvoient parler, PARÉ XIX, 33.
   Quand le boeuf hausse le muffle vers le ciel et mugit, PARÉ Animaux, I, 2.
   Provenç. et esp. mugir ; ital. muggire ; du lat. mugire, qui est une onomatopée, comme le verbe grec traduit par mugir, et le sanscr. muj, sonner.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mugir — mugir …   Dictionnaire des rimes

  • mugir — [ myʒir ] v. intr. <conjug. : 2> • XIIIe; lat. mugire; cf. a. fr. muir 1 ♦ En parlant des bovidés, Pousser le cri sourd et prolongé propre à leur espèce. ⇒ beugler, meugler. 2 ♦ Faire entendre un bruit qui ressemble à un mugissement. Sirène …   Encyclopédie Universelle

  • mugir — MUGIR. v. n. Meugler. Il se dit proprement de la voix & du cry que font les taureaux, les boeufs, les vaches. On entendoit mugir les taureaux. cette vache mugit aprés son veau. Il se dit fig. du bruit que font la mer, & les flots quand ils sont… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • mugir — Se conjuga como: rugir Infinitivo: Gerundio: Participio: mugir mugiendo mugido     Indicativo   presente imperfecto pretérito futuro condicional yo tú él, ella, Ud. nosotros vosotros ellos, ellas, Uds. mujo muges muge mugimos mugís mugen mugía… …   Wordreference Spanish Conjugations Dictionary

  • mugir — v. intr. 1. Dar mugidos; berrar. 2.  [Figurado] Bramir, rugir. 3. Soar com estrondo …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • mugir — verbo intransitivo 1. Emitir (el toro o la vaca) su voz característica: Las vacas se han pasado toda la noche mugiendo. 2. Hacer (el viento o el mar) un ruido fuerte y ronco: El viento mugía entre las velas …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • mugir — Mugir, neutr. acut. Comme crient les boeufs et taureaux, Mugire, dont il vient …   Thresor de la langue françoyse

  • mugir — (Del lat. mugīre). 1. intr. Dicho de una res vacuna: Dar mugidos. 2. Dicho del viento o del mar: Producir gran ruido. 3. Dicho de una persona: Manifestar su ira con gritos …   Diccionario de la lengua española

  • mugir — {{#}}{{LM M26751}}{{〓}} {{ConjM26751}}{{\}}CONJUGACIÓN{{/}}{{SynM27417}} {{[}}mugir{{]}} ‹mu·gir› {{《}}▍ v.{{》}} {{♂}}Referido a un toro o a una vaca,{{♀}} dar mugidos o emitir su voz característica: • Se oía mugir a los toros que estaban sueltos …   Diccionario de uso del español actual con sinónimos y antónimos

  • MUGIR — v. n. Il se dit proprement Du cri du taureau, des boeufs et des vaches. On entendait mugir les taureaux. Cette vache mugit après son veau.   Il se dit, figurément, De la voix humaine, quand on la force, et qu elle approche du mugissement. Cet… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.