attraire


attraire
(a-trê-r'), j'attrais, nous attrayons, vous attrayez, ils attraient ; j'attrayais ; point de parfait défini ; j'attrairai ; j'attrairais ; attrais, qu'il attraie, attrayons, attrayez, qu'ils attraient ; que j'attraie, que nous attrayions, que vous attrayiez, qu'ils attraient ; point d'imparfait du subjonctif ; attrayant ; attrait, v. a.
   Attirer par le moyen d'un appât. Le sel est bon pour attraire les pigeons.
   Fig.
   Parfois on peut donner pour les galants attraire, RÉGNIER Sat. XIII.
   La fille de Périandre disait à Lycophron ce qu'elle croyait plus capable de l'attraire et fléchir son coeur, P. L. COUR. II, 172.
   XIe s.
   Pour lei [loi] tenir et pour homes atraire, Ch. de Rol. CLXIV.
   XIIe s.
   Mar [j'] acointai sa très bele figure, Pour ces douleurs et pour ces maux atraire, Couci, p. 126.
   Car nule riens fors s'amour ne m'agrée ; Si m'a atrait à son très dous plaisir, VIDAME DE CHARTRES Romancero, p. 114.
   XIIIe s.
   Cum la pierre de l'aïment Trait à soi le fer soutilment [subtilement], Ainsinc atrait les cuers des gens Li ors qu'en donne et li argens, la Rose, 1167.
   Quant aucun sunt atrait en tesmongnage, et il ont fet lor serement de dire lor verité, BEAUMANOIR XXXIX, 29.
   Sa mere l'enseigna à Dieu croire et à amer, et li atraït entour li toutes gens de religion, JOINV. 201.
   Pour veoir se il les pourroit atraire à nostre creance, JOINV. 211.
   Nulz ne soit si hardi devant toy, que il die parole qui atraie et esmeuve peché, JOINV. 301.
   XVe s.
   Ce chevalier a tellement attrait monseigneur à soi et à sa volonté, que tout ce qu'il veut dire et faire, il est, FROISS. I, I, 6.
   Par dons il attrairoit si le roi de France et son conseil...., FROISS. I, I, 10.
   XVIe s.
   C'est chose utile, à mon advis, d'attraire par tous moyens les hommes à bien faire, AMYOT Préf. VI, 32.
   Il estoit né pour commander, ayant de nature une grace et une efficace d'attraire les hommes à vouluntairement luy obeïr, AMYOT Lyc. 7.
   Il sçavoit bien gaigner et attraire les cueurs des hommes, AMYOT Alcib. et Cor. comp. 5.
   Provenç. atraire, atrayre ; espagn atraer ; ital. attrarre ; du latin attrahere, de ad, à, et de trahere, tirer, traire (voy. traire).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • attraire — Attraire, actiu. penac. Et est composé de Ad, et traire, tout ainsi que le Latin (mais la preposition ad, pour plus douce prolation troque sa consonante à la pareille à celle dont le mot avec lequel elle est composée commence, comme Assigner,… …   Thresor de la langue françoyse

  • attraire — ● attraire verbe transitif Assigner ou citer quelqu un en justice. ⇒ATTRAIRE, verbe trans. A. Rare. Faire venir par le moyen, l offre de quelque chose d agréable, de quelque chose qui plaît. Synon. vieilli de attirer : • 1. Telle est donc cette… …   Encyclopédie Universelle

  • attraire — ATTRAIRE. v. a. Attirer, faire venir par le moyen de quelque chose qui plaît. Le sel est bon pour attraire lespigeons. Il n est guère en usage, surtout dans ses autres temps, qui suivroient la conjugaison de Traire. Il se prend activement et… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • attraire — Attraire. v. a. Attirer par des appasts. Le sel est bon pour attraire les pigeons. Il n est guere en usage …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ATTRAIRE — v. a. Attirer, faire venir par le moyen d un appât. Il est vieux et ne s emploie qu à l infinitif. Le sel est bon pour attraire les pigeons …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Attraire — III гр., (avoir) P.p.: attrait Привлекать Présent de l indicatif j attrais tu attrais il attrait nous attrayons vous attrayez ils attraient …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • attrait — [ atrɛ ] n. m. • atret 1175 « action d attirer; entraînement (des passions, de la vocation) »; de l a. fr. attraire « attirer », lat. trahere → traire 1 ♦ Qualité de ce qui attire agréablement, charme, séduit. ⇒ agrément, 2. charme, fascination,… …   Encyclopédie Universelle

  • attrayant — attrayant, ante [ atrɛjɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1283; de l a. fr. attraire « attirer », lat. attrahere ♦ Qui exerce de l attrait, qui plaît (vue, situation). C est une idée attrayante. ⇒ agréable, attirant, attractif, plaisant, séduisant. Ce paysage, cet …   Encyclopédie Universelle

  • attirer — [ atire ] v. tr. <conjug. : 1> • 1534; a remplacé l a. fr. attraire; de 1. a et tirer 1 ♦ Tirer, faire venir à soi par une action matérielle, ou en exerçant une force. L aimant attire le fer. Machine qui attire les fluides en faisant le… …   Encyclopédie Universelle

  • attrayante — ● attrayant, attrayante adjectif (participe présent de attraire, attirer) Qui attire par son caractère, son aspect agréable, séduisant : Lecture attrayante. ● attrayant, attrayante (difficultés) adjectif (participe présent de attraire, attirer) …   Encyclopédie Universelle