notifier


notifier
(no-ti-fi-é), je notifiais, nous notifiions, vous notifiez ; que je notifie, que nous notifiions, que vous notifiiez), v. a.
Donner connaissance dans les formes légales, dans les formes usitées. Faire notifier un acte. On lui notifia qu'il eût à se retirer dans les vingt-quatre heures.
   Le lendemain vous avez notifié l'interdiction à l'abbesse, PATRU Plaidoyer 5, dans RICHELET.
   XIVe s.
   Notefier les lieus et les distances des planetes. - Parelles sont notefiées ces qualitez, ORESME Thèse de MEUNIER.
   Mais au faict je te notifie, Que j'ay honte de ta folie, Nat. à l'alch. err. 23.
   XVe s.
   Ces nouvelles furent tantost sçues en France et notifiées au roi et à ses oncles, FROISS. II, II, 222.
   XVIe s.
   Des coucons de couleur orangée ou jaune doré, notifiant la grossesse de la soie, O. DE SERRES 474.
   Provenç. et espagn. notificar ; ital. notificare ; du lat. notificare, de notus, connu, et facere, faire.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.