auteur


auteur
(ô-teur) s. m.
   Cause première d'une chose. L'auteur de toutes choses, Dieu. L'auteur de cette guerre. Il est l'auteur de sa fortune. L'auteur d'une race, d'une famille. La nature, auteur de toutes choses. Une femme fut l'auteur de l'entreprise.
   Laissons aux dons de l'auteur de la nature tout leur prix et tout leur usage, MASS. Conti..
   Grâce à l'auteur de l'univers, LA FONT. Fabl. II, 5.
   La mort m'avait ravi les auteurs de mes jours, RAC. Esth. I, 1.
   Cent fois j'ai voulu me jeter aux pieds des auteurs de mes jours, J. J. ROUSS. Hél. I, 4.
   Madame, au nom des dieux auteurs de notre race...., RAC. Iphig. III, 1.
   J'en suis le seul auteur [de la conspiration], elle n'est que complice, CORN. Cinna, V, 2.
   Et vous qui de sa chute êtes l'unique auteur, CORN. Nicom. IV, 5.
   Il est l'unique auteur de nos meilleurs destins, CORN. Héracl. V, 4.
   L'amour, ce doux auteur de mes cruels supplices, CORN. Cid, V, 4.
   Je le plains, d'autant plus qu'auteur de son ennui...., RAC. Andr. III, 3.
   Périsse le Troyen, auteur de nos alarmes, RAC. Iphig. II, 2.
   Chacun veut voir l'auteur de tant d'illustres faits, ROTR. Bélis. I, 1.
   Inventeur. L'auteur d'un procédé. Les Phéniciens, qu'on dit être les auteurs de l'écriture alphabétique.
   Celui, celle qui a fait un ouvrage de littérature, de science ou d'art. Corneille, auteur du Cid. Madame Deshoulières, auteur de poésies pastorales. Il ou elle est l'auteur de ce tableau.
   Absolument, écrivain. Les auteurs grecs et latins. Suivant quelques auteurs. La plupart des auteurs que j'ai consultés. Quel auteur lisez-vous ? Je traduis un auteur difficile.
   Il y a des auteurs graves pour appuyer toutes les opinions, SÉV. 307.
   En termes de jurisprudence, celui de qui on tient quelque droit. On lui disputait la possession de cette terre ; il fit appeler ses auteurs en garantie.
   Celui, celle dont on tient une nouvelle. Voilà ma nouvelle, et c'est cette dame qui est mon auteur.
   Elle découvrit ce qu'elle en avait appris [de la conjuration] à des personnes de considération, sans cependant nommer son auteur, VERTOT Révol. rom. XII, p. 171.
   Des bruits, sans auteurs, mêlaient des choses fausses avec les vraies, et augmentaient l'inquiétude du sénat et la crainte des gens de bien, VERTOT ib. p. 192.
   Adj. Une femme auteur.
   Une de mes chances était d'avoir toujours dans mes liaisons des femmes auteurs, J. J. ROUSS. Conf. liv. IX..
   Boileau, Sat. X, a pu écrire ironiquement : Vais-je épouser ici quelque apprentive auteur ? Mais on ne dirait pas une auteur, la première auteur, une spirituelle auteur, etc. ; il faut : cette dame est un charmant auteur, elle est le premier auteur de mes maux ; cette demoiselle est un spirituel auteur, <
   = HIST. XIIIe s.
   Ains est prouvé par les meilleurs auteurs ki parolent de ces trois sciences, ALEBRAND f° 1.
   Si en puis bien trere à garant Ung acteur qui ot non Macrobes, la Rose, 7, Un livret i trovai, Si luc [je lus] dusqu'à la fin ; mult durement l'amai ; Le nom de son autor ne le sien je ne sai, RUTEB. 232.
   XVe s.
   À parler par raison et considerer les articles et points dessus dits qui sont tous veritables ; car moi, auteur, en ai esté suffisamment informé par les nobles du royaume de Portingal, FROISS. II, III, 28.
   Bourguig. auteu ; provenç. auctor, actor ; espagn. autor ; portug. author ; ital. autore ; de auctorem, de augere, accroître ; radical sanscrit, ôjas, force.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
AUTEUR. Ajoutez :
   Principe, origine, source....Pensers mélancoliques, Auteurs d'aventures tragiques, MALH. Lexique, éd. L. Lalanne.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • auteur — [ otɶr ] n. m. • 1174 autor « celui qui est à l origine (de qqch.) »; v. 1160 auctur « écrivain »; lat. auctor « celui qui accroît, qui fonde » 1 ♦ Personne qui est la première cause (d une chose), qui est à l origine (d une chose). ⇒ cause,… …   Encyclopédie Universelle

  • auteur — AUTEUR. s. m. Celui qui est la première cause de quelque chose. Dieu est l Auteur de la nature. Jésus Christ est l Auteur de notre salut. Dieu n est point l Auteur du péché. Les Auteurs de la sédition, de la conjuration, furent punis. On ne sait… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Auteur — (fr., spr. Ohtör), so v.w. Autor …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Auteur — (franz., spr. otör), Autor …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • auteur — (frz. otör), Verfasser, Urheber …   Herders Conversations-Lexikon

  • auteur — AUTEUR: On doit «connaître des auteurs» ; inutile de savoir leur nom …   Dictionnaire des idées reçues

  • auteur — (n.) 1962, from French, lit. author (see AUTHOR (Cf. author)) …   Etymology dictionary

  • auteur — [ō tʉr′] n. pl. auteurs [ōtʉr′] [Fr, author] 1. the primary creator of a film, esp. the director 2. a film director with a distinctive personal style …   English World dictionary

  • AUTEUR — s. m. Celui qui est la première cause de quelque chose. Dieu est l auteur de la nature. JÉSUS CHRIST est l auteur de notre salut. Les auteurs de la sédition, de la conjuration furent punis. On ne connaît point l auteur de cette nouvelle. Vous… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AUTEUR — n. m. Celui qui est la première cause de quelque chose. Dieu est l’auteur de la nature. JÉSUS CHRIST est l’auteur de notre salut. Les auteurs de la sédition, de la conjuration furent punis. On ne connaît point l’auteur de cette nouvelle. Vous… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)