pacifier


pacifier
(pa-si-fi-é), je pacifiais, nous pacifiions, vous pacifiiez ; que je pacifie, que nous pacifiions ; que vous pacifiiez, v. a.
   Rétablir la paix.
   L'Europe espère, Sire, que votre Majesté ne se contentera pas de l'éclairer, qu'elle va encore la pacifier, D'ALEMB. Lett. au roi de Pr. 1er juin 1772.
   Il se dit aussi des différends, des troubles qu'on fait cesser.
   Perdit-il une occasion de pacifier les différends ?, FLÉCH. le Tellier..
   Fig. Rétablir le calme.
   Ce sont des gens que je mène avec moi, et dont je me sers tous les jours pour pacifier, avec leur harmonie et leurs danses, les troubles de l'esprit, MOL. Am. méd. III, 7.
   Auguste, dit un ancien, avait pacifié l'éloquence comme tout le reste ; pacifier l'éloquence, c'est l'éteindre, VILLEMAIN Mélanges, De la corruption des lettres romaines.
   Se pacifier, v. réfl. Devenir pacifié. Le pays allait se pacifiant.
   XVe s.
   En lui remontrant, entre les autres choses, la parfaite affection et vrai desir que le roi avoit de pacifier avecque lui et avoir traité, MONSTRELET II, 67.
   Amours, qui trouva son cueur variant, entra dedans et luy dist : Comment, Passelion, n'entends-tu pas qu'elle sur toutes riens desire ta grace ? pacifie avec elle, il est temps ou jamais, elle est près de toi, Perceforest, t. IV, f° 154.
   Et que on print journée pour povoir amyablement pacifier, et que ce pendant fust donnée surceance de guerre, COMM. V, 16.
   XVIe s.
   Les devins dirent qu'il falloit se reconcilier avec les dieux et les pacifier, AMYOT Cam. 14.
   Ilz l'avoient en voyé querir pour cognoistre, composer et pacifier leurs differents, AMYOT Pélop. 48.
   Qu'il feroit tout ce qui seroit en luy pour pacifier les Grecs entre eulx et les mettre d'accord, AMYOT Lysand. 10.
   Il en vint pour le commencement à composer des assemblées pour pacifier sans le prince de Condé, D'AUB. Hist. I, 179.
   Provenç. et esp. pacificar ; ital. pacificare ; du lat. pacificare, de pacem, paix, et facere, faire. Dans l'historique, pacifier, pris absolument, a le sens de pactiser, faire la paix.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pacifier — [ pasifje ] v. tr. <conjug. : 7> • 1487; pacefier « faire la paix » 1250; lat. pacificare 1 ♦ Ramener à l état de paix (un pays, un peuple). « il pacifia la Sicile tant par la force que par la clémence » (Gautier). P. p. adj. Zone pacifiée …   Encyclopédie Universelle

  • pacifier — Pacifier. v. a. Mettre la paix. Pacifier les differends. pacifier un Estat. pacifier les troubles. quand il eut pacifié toutes choses …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Pacifier — Pac i*fi er, n. 1. One who or that which pacifies. [1913 Webster] 2. A small device, usually of rubber or plastic containing a protruding nipple shaped portion which a baby may place in its mouth and suck on; it is used to keep babies contented.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • pacifier — index go between Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • pacifier — (n.) one who pacifies or appeases, 1530s, agent noun from PACIFY (Cf. pacify). The meaning nipple shaped device for babies is first recorded 1904 …   Etymology dictionary

  • pacifier — une contrée, Pacem facere, vel conficere, Pacificare. Un homme pacifique, Pacificus …   Thresor de la langue françoyse

  • pacifier — ► NOUN 1) a person or thing that pacifies. 2) N. Amer. a baby s dummy …   English terms dictionary

  • pacifier — [pas′ə fī΄ər] n. 1. a person or thing that pacifies ☆ 2. a nipple or teething ring for babies …   English World dictionary

  • Pacifier — This article is about the baby pacifier. For other uses, see Pacifier (disambiguation). A pacifier A pacifier (known as a dummy or soother in some countries) is a rubber, plastic, or silicone nipple given to an infant or other young child to suck …   Wikipedia

  • Pacifier — Pour une définition du mot « pacifier », voir l’article pacifier du Wiktionnaire. Pacifier Album par Shihad (en tant que Pacifier) Sortie 2002 …   Wikipédia en Français